Madagascar 1947 : la répression française fait 89000 morts

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

~~Massacre colonial français :

Silence sanglant sur les 89 000 morts à Madagascar au cours de la répression coloniale française en 1947-1948.

Bilan officiel d’une des pages les plus noires de l’histoire de l’Ile Rouge et l’une des plus méconnues. Une révolte de 21 mois étouffée dans le sang qui reste toujours l’objet d’études de la part des historiens.

89 000 morts malgaches sur la grande Ile. C’était en 1947 à Madagascar. Une insurrection méconnue de l’histoire coloniale française. Que s’est-il exactement passé ? Tout commence le 29 mars 1947, dans la nuit de samedi à dimanche, où des camps de gendarmeries sont attaqués par des Malgaches à Moramanga, à Manakara ainsi que dans le Bas-Faraony.

S’ensuit une rébellion longue de 21 mois qui se soldera en une liquidation, et des insurgés et du seul parti malgache membre de l’assemblée.

Pourtant les circonstances et les instigateurs exacts de l’insurrection font aujourd’hui encore l’objet de doutes de la part des chercheurs, qui planchent sur cette période noire de l’histoire de Madagascar.

Encore une page peu glorieuse quasiment jamais divulguée.

Pourquoi ?

Christian Dechartres - écrivain public - www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.

Observateur de la comédie humaine.

Pour écrire les plus belles pages de votre vie.

Madagascar 1947 : la répression française fait 89000 morts
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article