6 juin 1944 : un sacrifice inutile ?

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Ouistreham – 1961 – mes premières vacances. Voyage en train avec locomotive à vapeur ! Il ne fait pas bon ouvrir les fenêtres…

Mon grand-père maternel habite Ouistreham, dans cette Normandie qui a subi les traumatismes du débarquement et de l’affrontement contre les allemands dans le bocage. La guerre, il connait ! En août 1914, il est parti pour la première guerre mondiale. Sa fille – ma mère – est née début septembre 1914. Mon grand-père ne reviendra à la maison qu’en juillet 1919. Il découvre sa fille âgée de presque 5 ans. Quelle jeunesse !

* A Ouistreham, du haut de mes 7/8 ans, je découvre cette Normandie, théâtre du plus grand débarquement de tous les temps. Omaha Beach la sanglante, Arromanches et son port artificiel, les plages d’Utah, Juno, Sword, Gold me sont expliquées. Je prends conscience du drame qui s’est déroulé le 6 juin 1944. Quand je vois ces cimetières avec des milliers de croix, je suis saisi d’une émotion intense. L’âge des combattants me trouble, m’émeut : 18, 19, 20 ans… J’ai alors un frère de 13 ans et un autre de19 ans ; je mesure ce que pourrait être la perte d’un fils dans de telles conditions pour une mère.

* Une question – à mon âge – me taraude : mais pourquoi avoir envoyé à la boucherie toute cette jeune génération ? Au fil de mes découvertes et des explications que je reçois, je comprends qu’un fou voulait exterminer une race, qu’il n’avait qu’un but, celui de « purifier » le monde. Les femmes et les hommes de confession juive devaient être supprimés. Les homosexuels, les handicapés, les communistes… il fallait s’en débarrasser.

* Maintenant, en 2014, des gens – de plus en plus nombreux – adhèrent à de telles idées. Le sacrifice de cette génération – sur les plages normandes - a-t-il été inutile ? Veut-on à nouveau rejeter des compatriotes à cause de leurs confessions religieuses, à cause de leur couleur de peau, à cause de leurs origines ? Il faut que chacun mesure la portée de ses actes.

Ne nous laissons pas emporter par des idées nationalistes causes de grands malheurs par le passé.

Christian Dechartres – écrivain public, biographe – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63

Observateur de la comédie humaine.

6 juin 1944 : un sacrifice inutile ?

Commenter cet article