Le progrès porte-t-il bien son nom ?

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Le progrès porte-t-il bien son nom ?

Une idée innocente le progrès ? Non, une théorie pour laquelle l’homme est prêt à répandre le sang. L’homme nous a montré sa capacité à séparer nos facultés cognitives, notre vie émotionnelle et notre éthique.

Au nom du progrès, comment renoncer à de colossales richesses dans des pays colonisés ? Tout simplement, en trouvant des alibis.

Ceux qui n’ont pas le pouvoir subissent ce que nous nommons « progrès ». Tchernobyl, Fukushima illustrent la rupture entre les cultures. Le monde moderne a sacrifié nombre de valeurs humaines sous prétexte de progrès.
Nous trouvons de multiples exemples de ces sacrifices dans les pays dits « en voie de développement » au sein desquels les populations paient au prix fort cette course au progrès qui n’a que le nom.
Rappelons que progrès devrait rimer avec amélioration, développement, élévation, mouvement en avant.

Unissons nos efforts pour inverser la tendance.

Christian Dechartres – écrivain public – « Le Mot de Passe » - 06.11.48.77.63. http://www.cd-lmdp.fr

Observateur de la comédie humaine

Pour avancer ensemble

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article