Être ferme avec l’Arabie saoudite et le Qatar, soutiens du djihadisme

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Être ferme avec l’Arabie saoudite et le Qatar, soutiens du djihadisme

Les bombardements militaires ne constituent probablement pas la meilleure réponse au djihadisme. Ils déclenchent l'inquiétude et la détresse de trop nombreuses populations civiles, lesquelles cherchent refuge en Europe.

« Par les armes, nous pouvons vaincre, mais pas convaincre ».

* Adopter une position ferme

Une plus grande fermeté – de tous les occidentaux - à l’égard de l’Arabie saoudite et du Qatar permettrait d’avancer sur le terrain du financement du terrorisme.
Il faut mettre ces pays face à leurs responsabilités. Que les pays riches oublient un instant leurs intérêts financiers pour mettre la pression sur ces pays mécènes de Daech. Ce serait un premier pas encourageant.

* Raisonner "long terme"

Plutôt que de montrer les muscles, mieux vaut faire preuve de courage et de lucidité « politique » pour trouver des solutions au terrorisme sur le long terme.

Christian Dechartres – écrivain public – « Le Mot de Passe » - http://www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.

Pour comprendre et agir.

Commenter cet article