Politiques soupçonnés : on les enferme ?

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Politiques soupçonnés : on les enferme ?

Dans la surenchère sécuritaire qui sévit actuellement, on entend des inepties à longueur de journée. Il faudrait – selon certains – enfermer tous ceux que l’on soupçonne. Où se trouve la limite du soupçon ?

Que va-t-on faire de tous les hommes politiques eux aussi soupçonnés dans de multiples affaires ?

Les actes horribles que nous vivons sont hélas spectaculaires ; ils font la une de l’actualité. En revanche, les délits de nos cols blancs ne font pas l’objet de la même attention. Pourtant, sur le long terme, les conséquences sont dramatiques pour toute la population.

On aimerait des médias un peu plus hardis

Le traitement des médias me semble un peu déséquilibré. Peut-être faudrait-il mettre l’accent sur les actes de nos politiques soupçonnés et expliquer les effets sur le quotidien de nos concitoyens. Les conséquences désastreuses sont mesurables et pénaliseront encore de nombreuses générations.

Aidons les vrais journalistes à produire leur travail d’information. Les grands médias sont – pour la plupart – dirigés par de puissants magnats plus prompts à protéger leurs intérêts qu’à faire de la pédagogie auprès du public.

Christian Dechartres – écrivain public – « Le Mot de Passe » - http://www.cd-lmdp.fr - 06 11 48 77 63

Pour comprendre et faire comprendre.

Commenter cet article