Où est le mal ? Où est le bien ? Quel projet pour la jeunesse?

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Où est le mal ? Où est le bien ? Quel projet pour la jeunesse?
En fouillant le passé, il faut se rendre à l’évidence : le mal n’est pas toujours où on le dit. Le bien n’est pas toujours où l’on croit.

Histoire contre mémoire

L’historien doit remettre les faits en perspective. L’histoire repose sur des faits avérés, elle explique, elle analyse. La mémoire fait ressurgir des événements mêlés à des sentiments avec tout le subjectif que cela implique.
Nos mémoires nous divisent sur l’histoire alors que l’histoire doit nous unir. Faudrait-il oublier pour éviter les fractures sous prétexte que notre mémoire s’érige en tribunal ?

Resserrer les liens

Dans un monde aussi bousculé, une relecture de l’histoire doit nous conduire à prendre des décisions collectives en faveur du plus grand nombre.
En conjuguant la mémoire et l’histoire, nous devons créer de nouveaux liens sociaux fondés sur la vérité et l’honnêteté pour réunir nos jeunes dans un élan civique salutaire.

Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr

Pour créer du lien.

Où est le mal ? Où est le bien ? Quel projet pour la jeunesse?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article