PSA : Carlos Tavares « prévoyant » pour lui-même et les actionnaires

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

 

Le patron de PSA a été « récompensé » de ses efforts en 2015. Il a été rémunéré à hauteur de 5.25 millions.

Prudence outrancière

Le constructeur français affiche de bons résultats, mais il faut être prudent !!! Les ventes sont en hausse, la productivité augmente, mais il faut rassurer les actionnaires et les fonds de pensions.

Pour cela, un dégraissage des effectifs s’impose, selon la direction.

Un peu de raison et de cœur

Sans verser dans l’anticapitalisme primaire, on peut raisonnablement se poser de véritables questions sociétales. Le patron de PSA perçoit un salaire indécent pour le commun des salariés. Il faut trouver pour les ouvriers un autre sens à la vie. Cela passe par le travail, la reconnaissance, la rémunération.

Dans ce monde affolé, nous nous devons de trouver pour chacun un bien-être psychologique suffisant. Qu’un patron trop payé vous annonce des réductions d’effectifs, ce n’est pas supportable. Il détruit l’esprit d’entreprise. En prévision de jours plus difficiles, il faudrait prévoir des départs. Que Monsieur Carlos Tavares annonce une diminution de son salaire et préserve en contrepartie des dizaines d’emplois.

Nous sommes tous concernés

Les conséquences sociales désastreuses de tels plans de réduction d’effectifs sont supportées par l’ensemble des Français. C’est plus de maladie, plus de versement d’aide sociale, c’est plus de sentiments agressifs envers le pouvoir et ses représentants. PSA a perçu 74 millions d'euros au titre du CICE en 2014. Nos impôts ont contribué au redressement du constructeur.

A y regarder de près, les perdants sont légion

Nos contributions fiscales se perdent dans des aides inutiles, le patron de PSA passe à la caisse sans le moindre scrupule pendant que les ouvriers vivent une nouvelle épreuve sociale. Ne peut-on pas repenser le travail avec plus d’humanité ?

 

Christian Dechartres – écrivain public - http://www.cd-lmdp.fr - http://cd-lmdp.over-blog.fr/

Pour changer notre regard sur le travail

Commenter cet article