La lucrative société « 2F Conseil » de François Fillon intrigue

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Créée en juin 2012 par le vainqueur de la primaire, cette société (à associé unique, au capital de 1 000 €), fait l’objet de nombreuses interrogations.

Je vous invite à lire – dans le Kbis joint - les « activités principales » de la société de l’ancien Premier ministre de N. Sarkozy ; c’est une liste à la Prévert ! Qu’il faut être polyvalent pour conseiller dans tant de domaines.

 

Un homme aux compétences sans limites

François Fillon est seul dirigeant ; ses domaines de compétences sont infinis. Il propose ses services dans des spécialités très variées : finance, droit, économie, affaires privées, affaires publiques, commerce, éducation, environnement, organisation, management, gestion commerciale, administrative ou technique… en faveur de toute personne physique ou morale, française ou non.

 

Nous attendons plus de clarté

Dans sa déclaration de patrimoine, F. Fillon avait « omis » de déclarer sa société pourtant à caractère très lucratif.

Son entreprise travaille pour des clients tant français qu’étrangers. Quels clients hors de nos frontières ? C’est la question qui intrigue nombre d’observateurs.

N'y aurait-il pas de conflit d'intérêts quand il conseille de grands groupes français ? La loi interdit aux députés d'exercer une activité de conseil. 

Il faut savoir contourner la loi 

  • Source Assemblée Nationale : Il est interdit à un député, en cours de mandat, de commencer à exercer une activité de conseil, sauf s’il exerçait déjà une telle activité avant son élection.

  • Après son départ de Matignon, François Fillon  crée sa société de conseil le 7 juin 2012, son nouveau mandat de député débute le 20 juin 2012. ! Son activité de conseil devient légale. Est-elle pour autant déontologique ? Aux Français d'en juger.

 

Une opinion publique - et des amis - désorientés

Décidément, le vainqueur de la primaire de droite a du pain sur la planche pour rassurer ses électeurs et pour redonner confiance aux Français.

Nous attendons du candidat de la probité des éclaircissements sur tous les sujets qui suscitent une légitime inquiétude chez les Français. Nous sommes en droit de nous interroger sur ses liens avec Henri de Castries (AXA) et Ladreit de Lacharrière (Fimalac, Revue de deux mondes).

 

Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr - http://cd-lmdp.over-blog.fr/

Pour rechercher la vérité, informer, dialoguer.

Société 2F Conseil de François Fillon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article