De la nécessaire relecture

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

 Dans un précédent billet, nous abordions la nécessité d’une relecture de nos résolutions et de nos contrats avec autrui. Cet examen est riche d’enseignements. Que d’engagements non tenus ! Que de promesses au-delà de nos capacités !

La citation « Le futur est un présent du passé » illustre à merveille le retentissement de nos actions passées sur notre vie. Chaque erreur du passé hypothèque notre avenir.

Alors, en cette fin d’été, reprenons des citations qui doivent nous inciter à la réflexion.

« La vraie générosité envers l’avenir consiste à tout donner au présent ». Le dur labeur de tous les jours est très souvent récompensé.

 « Mon passé, c’est les trois quarts de mon présent. Je rêve plus que je ne vis,  et je rêve en arrière ». Pour vivre bien et assurer l’avenir, il faut tirer les conclusions de nos actions passées. Mais il convient de se projeter dans le futur, de construire notre avenir. Pour parvenir à nos fins, il ne faut pas rêver en arrière.

« Les hommes qui, par leurs sentiments appartiennent au passé, et par leurs pensées à l’avenir, trouvent difficilement place dans le présent ». Si nous voulons vivre pleinement le présent, nos sentiments et nos pensées doivent s’orienter dans la même direction. Mieux vaut se tourner vers l’avenir pour trouver notre place dans le présent.

« Le présent serait plein de tous les avenirs si le passé n’y projetait déjà une histoire ». Le passé fait de l’ombre à notre avenir.

« Sur la terre, deux choses sont simples : raconter le passé et prédire l’avenir". Y voir clair au jour le jour est une autre entreprise ». Certes, nous avons bien des difficultés à y voir clair chaque jour si nous ne sommes pas préparés.

« Si l’on peut en finir du passé avec l’oubli, on n’en finit pas de l’avenir avec l’imprévoyance ». La force du temps parvient à recouvrir le passé. Notre avenir, lui, est toujours obéré par notre manque de préparation.

« L’avenir est un miroir sans glace ». Je vous laisse imaginer l’image que cette citation évoque pour vous.

« On ne subit pas l’avenir, on le fait ». La dernière citation pour aujourd’hui. Nous ne subissons pas l’avenir. Nous sommes tous des acteurs qui construisons – en bien ou en mal – notre avenir.

A la relecture de toutes ces maximes, nous prenons conscience de notre rôle dans la vie. Certains d’entre nous pensent - que par leur indifférence - ils n’auront aucune influence sur le cours des choses. Au contraire, l’absence d’action est très dommageable pour notre avenir.

La relecture de nombreux documents est riche d’enseignements à ce sujet.

Vous aurez tous bien compris que la relecture constitue mon activité principale. Pour les particuliers, pour les entreprises, je relis tous les écrits, journaux, manuscrits, courriers, documents juridiques…

Cordialement,

Christian Dechartres – écrivain public

06.11.48.77.63 / www.cd-lmdp.fr / dechartresc@sfr.fr

 

 

Commenter cet article