Depardieu, Bardot, Torreton, Poutine...

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Pour le repos hebdomadaire, un peu de détente…

J’ai fait un rêve.

Gérard Depardieu déjeunait avec Poutine, ils buvaient de l’eau, ils évoquaient les droits de l’homme en Tchétchénie.

Brigitte Bardot est arrivée à leur table, elle a questionné Poutine « pourquoi chassez-vous autant ? Quel plaisir y trouvez-vous ? »

A leur retour en avion, Torreton a bousculé une hôtesse de l’air, il a pissé dans le couloir. A l’arrivée à Paris, il a pris son scooter, il a bousculé une vielle dame, il a invectivé les forces de l’ordre.

Le lendemain, il était à la une des journaux, il était devenu populaire ! « C’est facile d’être à la une des journaux people ! », clamait-il haut et fort.

Et puis, j’ai sursauté. Je me suis réveillé en sursaut.

« Que se passe-t-il ? C’est le monde à l’envers ! »

Et j’ai repris conscience.

Poutine est redevenu fidèle à lui-même, Depardieu égal à son personnage, Brigitte Bardot dans son style « provoc ».

Et Torreton a repris son habit discret, travaillant avec le sérieux qu’on lui connaît, mais son labeur ne le met jamais à la une des journaux à sensations.

Et là j’ai compris comment on pouvait être populaire ; ce n’est pas toujours grâce au sérieux, au professionnalisme, aux bonnes attentions envers son prochain… Beaucoup de gens autour de nous réalisent un travail magnifique pour le bien de tous. Ce n’est pas pour autant qu’ils deviennent populaires.

De grâce, que l’on cesse de mesurer la popularité d’un homme ou d’une femme en fonction du retentissement de ses actes dans la presse.

Christian Dechartres - "Le Mot de Passe" - www.cd-lmdp.fr - dechartresc@sfr.fr

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article