Humilité et reconnaissance de Camus : un exemple à suivre

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

2012-10-04 16.31.46

Albert Camus, lorsqu’il reçut le prix Nobel, rendit un hommage émouvant à son maître de l’école communale Louis Germain.

Il exprima ainsi sa gratitude : « Sans vous, sans cette main affectueuse que vous avez tendue au petit enfant que j’étais, sans votre enseignement et votre exemple, rien de tout cela ne serait arrivé. »

Le maître Louis Germain gardait gratuitement quelques élèves après les cours pour les préparer au concours des bourses, seule voie vers le lycée pour ces enfants défavorisés. Albert Camus fut orphelin à l’âge d’un an ; son père est tombé au champ de bataille la première année de la grande guerre.  

A travers cet exemple, il faut retenir la reconnaissance de Camus et ce travail du maître en faveur des enfants défavorisés.

Pour nos jeunes, il faudrait s’inspirer du comportement d’Albert Camus et de Louis Germain et agir pour leur avenir. C’est possible.

Christian Dechartres – écrivain public, biographe – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63

 

Commenter cet article