Journaliste : peut-il dire toute la vérité ?

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

YASHICA ELECTRO 35

Le métier de journaliste aujourd’hui : informer ou gagner sa vie ?

Chaque jour, le journaliste doit répondre à cette question pour ses lecteurs : « Quoi de neuf aujourd’hui qui va faire comprendre le monde ? »

Pour cela, il doit enquêter, restituer les faits tels qu’ils se sont déroulés.

  • Or, les principaux groupes de presse sont détenus par de grands patrons. Ces derniers utilisent leurs médias pour faire passer de la publicité pour leurs produits. Peut-on imaginer qu’un journaliste du groupe rédige un papier sur les effets indésirables des produits fabriqués par son patron, actionnaire principal du journal ?
  • Les journaux « La Provence », « Nice-Matin » ont fait l’objet d’un rachat par Bernard Tapie. Les journalistes peuvent-ils informer objectivement les lecteurs sur les affaires judiciaires de leur patron ? Ça semble difficile. Alors, comment couvrir l’événement ?  L’autocensure reste la règle. Si vous ajoutez à cela la précarité du métier, vous comprendrez pourquoi vous ne trouvez pas une information objective et complète comme le voudrait le métier de journaliste.

Chaque jour, un choix s’impose au journaliste : respecter la ligne éditoriale du patron.

Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63.

 

Les commentaires seraient les bienvenus

Commenter cet article