Les maîtres du sophisme

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Public parole2

·         Ecoutez ces gens qui semblent avoir un don, celui de démontrer tout ce que vous avez du mal à saisir. Avec eux, tout vous semble clair. « Comme il parle bien ! Comme on comprend bien avec lui ! »

·         Attention, ce n’est parfois qu’une impression. Certains maîtres du sophisme vous exposent un raisonnement qui vous semble cohérent. Mais l’argumentation repose sur une logique fallacieuse. Vous ressentez une impression de clarté alors que la logique n’est pas fondée. On essaie de vous tromper.

·         D’ailleurs, beaucoup d’auditeurs face à ces gens se laissent berner. Alors, ne vous laissez pas abuser. Les meilleurs exemples que j’ai vécus, c’est en réunion d’entreprise. Un intervenant pose correctement un problème ; il apporte des éléments valables de démonstration et se fait « moucher » pour avoir dévoilé trop de vérités. Un autre, très habile, présente un raisonnement qui semble logique, mais en fait seule l’apparence apparait rigoureuse. L’argumentation n’est pas valide, mais elle va dans le sens de ce que souhaite entendre la direction. C'est le message qu'il faut faire passer dans la société, peu importe le fond.

·         Comment réagir face à ces adeptes du sophisme ? Il faut leur faire exposer tous les étages de leur démonstration. Leur demander les preuves de leur raisonnement.

·         C’est souvent difficile car leur faux raisonnement possède une telle apparence de vérité que beaucoup d’auditeurs peu attentifs se laissent « embarquer ».

·         Maintenant, quand vous écouterez un politique, un patron, un collègue ambitieux, gardez à l’esprit ce que vous venez de lire, et décryptez leur raisonnement. Avec un peu d’habitude, on parvient à percevoir les mécanismes du sophisme.

·         Faites de la résistance, ouvrez les yeux et ne cédez pas à ces gens malicieux, rusés. Ils sont souvent cause de malentendus. Ils en arrivent à braquer les gens les uns contre les autres. C'est d'ailleurs leur objectif : "Diviser pour mieux régner". Comme ils sont souvent éblouissants, il est difficile de faire admettre à autrui qu’ils utilisent des raisonnements fallacieux.

Christian Dechartres - écrivain public - Le Mot de Passe - www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63

 

Commenter cet article