Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

1 articles avec faim

Comment les fonds vautours ruinent les pauvres

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Savez-vous que tous les êtres humains pourraient être nourris si chaque parlement votait une loi interdisant la spéculation sur les denrées de base comme le blé ?

Jean Ziegler [ http://Comment les fonds vautours ruinent les pauvres ] s’indigne surtout qu’une planète, dont les experts s’accordent à reconnaître qu’elle serait aujourd’hui en mesure de nourrir 12 milliards d’êtres humains, puisse, avec fatalité, s’accommoder d’une telle situation.

 

Une mainmise organisée

Les 200 premières sociétés de l’agroalimentaire contrôlent le quart des ressources productives mondiales et exercent un monopole de fait sur l’ensemble de la chaîne alimentaire : semences, engrais, pesticides, stockage, transports, distribution…

Des millions d’hectares de terres agricoles sont ainsi aujourd’hui achetés par des Hedge Funds [ http://www.economiematin.fr/news-fonds-speculatifs-bourse-danger-systeme-economique-crise-moinier ] , dépossédant ainsi les paysans de leurs moyens d’existence.

 

Silence inquiétant du FMI

Le Fonds monétaire international (FMI), institution internationale regroupant 189 pays - dont le but est de promouvoir la coopération monétaire internationale, garantir la stabilité financière, faciliter les échanges internationaux, contribuer à un niveau élevé d’emploi, à la stabilité économique -, ne lève pas le petit doigt pour stopper le cannibalisme des fonds vautours.

 

Ne pas compter sur Mme Lagarde

Mme Lagarde, [http://www.huffingtonpost.fr/2016/12/19/christine-lagarde-reconnue-coupable-mais-pas-condamnee-dans-laffaire-arbitrage-tapie/] dans son rôle de régulation économique internationale, pourrait infléchir – au moins – cette tendance spéculative catastrophique pour les pays les plus pauvres.

Sa position dans l’arbitrage en faveur de Bernard Tapie laisse à penser que sa fibre « sociale » n’est pas des plus développées. Il ne faut pas compter sur elle pour faire cesser les agissements des prédateurs avides d’argent en masse au détriment des plus pauvres.

 

Il est urgent d’agir

Passons donc à l’action ; commençons par interroger les candidats à l’élection présidentielle. Demandons leur quel type d’action ils comptent mener en faveur des pays pauvres étranglés par ces vautours. Et faisons circuler l'information essentielle auprès du grand public.

Christian Dechartres – écrivain public – Le Mot de Passe – www.cd-lmdp.fr - http://cd-lmdp.over-blog.fr/

Pour agir

Pour que la vérité soit dite.

 

 

Comment les fonds vautours ruinent les pauvres

Partager cet article

Repost 0