La réforme du collège est-elle nécessaire ?

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

La réforme du collège est-elle nécessaire ?

Le décret et l'arrêté relatifs "à l'organisation des enseignements au collège" prévoient - comme prévu - une entrée en vigueur de la réforme "à compter de la rentrée scolaire 2016". La réforme prévoit, entre autres, de laisser chaque collège fixer 20% de son emploi du temps, avec de l'accompagnement personnalisé pour tous, de l'interdisciplinarité et une deuxième langue vivante (LV2) avancée en cinquième. En contrepartie, les classes bilangues et les sections européennes sont supprimées.

« En accordant 20% d'autonomie à chaque collège, on fait un pas considérable qui va permettre d'améliorer le travail pour les enfants dans les conditions qui sont prévues par la réforme », affirme le premier ministre.
L'arrêté paru au Journal Officiel détaille aussi les EPI (enseignements pratiques interdisciplinaires), prévus à partir de la 5e pour favoriser notamment le travail en groupe. Les huit thèmes d'EPI vont de la santé à la culture en passant par la transition écologique ou les langues de l'Antiquité. Les élèves en suivront deux par an et au moins six des huit thématiques seront abordés entre la cinquième et la troisième.
L’autonomie accordée aux collèges permet à chaque établissement de s’adapter en fonction de ses spécificités.


• L’obligation de changer le système actuel
N’oublions pas que trop d’élèves sortent du système sans maitriser le français et sans être capables d’effectuer des calculs simples. Ces lacunes graves constituent des handicaps pour la vie. C’est pour cela que des entreprises cherchent désespérément à pourvoir des postes. Le niveau global est en baisse dans nos collèges. C’est dommageable pour notre économie.
De nombreux concitoyens appellent de leurs vœux un système éducatif qui fait la part belle aux enfants de riches pour leur permettre d’accéder à l’élite. L’écart se creuse entre les enfants défavorisés et les « nantis ». Il faut donc tirer l’ensemble des classes vers le haut, et non pas une infime partie. Pour aspirer à une société meilleure, nous devons apprendre aux jeunes la mixité, la vie en communauté. Si vous écartez un élève de la vraie vie pendant sa scolarité, que deviendra-t-il à l’âge adulte ? Quel sera son comportement envers les classes populaires ?
• Le collège doit former à la vie citoyenne
Nous voyons des politiques « sur une autre planète ». Ils ne savent rien de la vie en milieu défavorisée. Ils côtoient des gens peu préoccupés par le sort des Français et cherchent d’abord des sources d’argent frais. Peut-on encore voter pour des hommes et des femmes politiques régulièrement convoqués chez un juge ?
• Les peurs
Les professeurs craignent – c’est légitime – la mise en œuvre d’un tel changement.

http://cd-lmdp.over-blog.fr/2015/05/madame-vallaud-belkacem-essuie-un-tir-de-barrage.html


Alors, cette réforme ? Nécessaire ou pas ? Qu’en pensez-vous ?


Christian Dechartres – écrivain public – « Le mot de passe » - http://www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.


Observateur de la comédie humaine
Pour donner une chance à tous
Pour unir nos fo
rces.

Commenter cet article