L’obsolescence programmée : que proposent les candidats ?

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Le gouvernement suédois a adopté une mesure en 2016 consistant à réduire la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de 25 % à 12 % sur la réparation des vêtements, des vélos, des réfrigérateurs et des machines à laver. Cette mesure marque la volonté de la Suède de réduire son impact environnemental, notamment en incitant les consommateurs à modifier leur comportement et en luttant contre l’obsolescence programmée. (Source HOP)

Que notre futur président fasse preuve de la même volonté

Demandons à nos candidats de s’engager sur des mesures similaires de telle sorte que nous n’ayons plus à jeter le portable après un ou deux ans d’utilisation. Et que nos appareils électroménagers soient réparables dans des conditions acceptables.

Des méthodes sournoises à dénoncer

Les techniques employées par les multinationales pour nous faire acheter de nouveaux produits à une fréquence toujours plus élevée deviennent intolérables. Tout est fait pour que les jeunes générations intègrent ce processus comme étant « normal ».

Les familles les plus pauvres sont évidemment les premières victimes de ce stratagème.

À lire : 

http://www.halteobsolescence.org/un-programme-daction-contre-lobsolescence/

Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.frhttp://cd-lmdp.over-blog.fr/ 

Pour que l’intelligence ne soit pas qu’artificielle.

Commenter cet article