Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vous avez dit « intérêt collectif » ?

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

J’ai rêvé ; je travaillais dans une entreprise où les employés formulaient des propositions en vue d’améliorer les méthodes de travail. La direction récompensait les meilleures idées.

 

La société voyait ses performances s’améliorer régulièrement.

Dans le même temps, les patrons abandonnaient les primes colossales pour investir dans la communication, le site Internet, les outils de travail.

 

De nombreux prospects apprécièrent les services et l’accueil qui leur était réservé. Du plus petit employé jusqu’au PDG, tout le monde y gagnait.

Plus de client, plus de chiffre, plus de communication, plus de convivialité, plus de plaisir au travail, moins d’absentéisme, que du bonheur.

 

Employés, patrons, clients, tous trouvaient un intérêt aux nouvelles méthodes.

 

Et puis je me suis réveillé !

J’ai lu l’actualité, j’ai écouté les passes d’armes affligeantes, j’ai vu tous ces acteurs de la vie économique d’un égo et d’un égoïsme consternant.

 

Et j’ai repris mon combat parce que je sais que des gens intelligents peuvent œuvrer comme ceux de mon rêve.

 

Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr

 

Pour faire triompher le bon sens

Partager cet article

Repost 0

La contamination radioactive continue en France

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

 

Les sites d’extraction d’uranium en France ont fermé au début des années 2000. Cependant, la pollution par les déchets se poursuit. Massif Central, Vendée, Bretagne, Alsace sont les plus touchés.

Qui connaît l’activité des sites miniers d’uranium en France ?

Un pourcentage extrêmement faible de la population. Faites le test : parlez d’extraction d’uranium sur le territoire. On vous rit au nez. « De l’extraction d’uranium en France ! ».

http://www.ouialavenir.com/

Véritable secret d’État

De l’après-guerre jusqu’au début des années 2000, 186 sites miniers ont été exploités répartis sur 25 départements. Cette exploitation minière a généré à elle seule 300 millions de tonnes de déchets, essentiellement des boues radioactives et des stériles. Ces déchets non traités ont été abandonnés en pleine nature. On les a même utilisés pour remblayer des routes ou encore des parkings. La radioactivité sur ces parkings est plus de 100 fois supérieure à la radioactivité naturelle des environs.

http://www.sortirdunucleaire.org/Les-anciennes-mines-d-uranium-en

Combien de victimes depuis la dernière guerre ?

L’exploitation des mines a exposé nombre d’ouvriers à des risques sanitaires aux conséquences dramatiques. Et à la fermeture des sites les autorités ont décidé de disséminer les déchets radioactifs aux alentours des mines. Vous n’en avez jamais entendu parler. Combien de morts prématurés depuis 60 ans ? Combien de cancers consécutifs à l’exposition de cette radioactivité non signalée puisque les déchets furent évacués dans la nature ?

Les lobbies du nucléaire sont si puissants qu’ils parviennent à détourner les informations. Il est grand temps de sortir de cette omerta et de dire la vérité aux populations.

Soyons responsables

Tournons-nous vers des énergies sans danger pour l’humain. Faut-il rappeler qu’on ne sait que faire des déchets nucléaires de nos centrales. Une grande partie de ces déchets resteront dangereux pendant des milliers d’années. Cessons de léguer cet héritage empoisonné aux générations futures.

 

Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr

Pensons à nos petits-enfants et bien au-delà.

http://www.sortirdunucleaire.org/Des-infractions-en-cascade-a-la-centrale

http://cd-lmdp.over-blog.fr/2017/03/dechets-des-mines-d-uranium-en-france.html

 

 

Partager cet article

Repost 0

L’omerta sur les menaces du nucléaire

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Peu importe que l’on soit ingénieur ou littéraire, je constate les dégâts du nucléaire et la menace qu’il fait peser sur nous ; on ne peut pas l’ignorer. Bien avant de devenir écrivain public, je me suis intéressé à l’aspect technique des choses.

 

Combien de victimes du nucléaire depuis la Seconde Guerre mondiale?

http://www.aven.org/

Ignorance totale des Français à ce sujet


La France a extrait de l’uranium en métropole jusqu’au début des années quatre-vingt et nombre de sites – sur notre territoire - sont pollués pour des milliers d’années. Pas besoin de comprendre le bêta ou le gamma pour cela.
Cette omerta sur le nucléaire est intolérable. Testez autour de vous : Combien de Français savent mesurer les conséquences de l’utilisation du nucléaire ? Les compatriotes sur les sites infectés n’osent même pas parler. Vous savez pourquoi ; on les arrose pour acheter leur silence.

Lisez ceci : http://cd-lmdp.over-blog.fr/2017/03/dechets-des-mines-d-uranium-en-france.html

 

Un risque sous-estimé

Les citoyens ne mesurent pas le risque de cette énergie et les problèmes de ses déchets qui polluent toute la planète. C’est invisible, c’est sournois et l’omerta sur les accidents et les pollutions est telle que nombre d’entre nous tombent dans le panneau.

 

L’histoire devrait nous rappeler à l’ordre


Avec le nucléaire, on sait que le moindre accident a des conséquences dramatiques. Voir Fukushima, Tchernobyl…
Alors pourquoi certains veulent à tout prix persévérer dans cette voie alors que nous avons des alternatives à exploiter sans le danger équivalent à celui du nucléaire ?

http://cd-lmdp.over-blog.fr/2017/06/nucleaire-ou-sont-entreposes-les-dechets.html

Agissons ensemble pour éviter le pire à nos petits-enfants. Regardons la réalité, cessons de nous voiler la face. Le nucléaire est dangereux alors que des énergies nouvelles peuvent le remplacer progressivement.

Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr -http://cd-lmdp.over-blog.fr/

Écrivons l’avenir ensemble, interpellons nos élus.

Partager cet article

Repost 0

Code du travail : le salarié est-il une charge ?

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Les ressources humaines sont l'ensemble des collaborateurs, ouvriers, employés, cadres appartenant à l’entreprise. On nous parle souvent des forces vives de la nation. Mais, avez-remarqué comme on associe le terme de charge à celui de salarié ?

Reconnaissons la productivité des salariés.

Les fameuses charges salariales ! Combien coûte un salarié ? Jamais dans une conversation je n’ai entendu dire « Ce salarié m’a fait gagner 2 points de marge, il m’a fait économiser des frais importants, il est d’une efficacité …» Des patrons en sont conscients, mais – avouons-le – ont bien du mal à l’exprimer.

Des atouts pour l’entreprise

Pouvez-vous un instant changer votre regard sur les salariés et voir en eux toute la richesse de l’humain, ce potentiel des hommes et des femmes pour l’entreprise. Derrière chaque salarié, se cachent des atouts à exploiter – au sens noble du terme – pour enrichir l’entreprise.

Avant tout, on compte

Hélas, les richesses de l’humain, le potentiel de chaque individu sont occultés derrière les sempiternels termes de charges. Oui ! On compte d’abord.

"Chez ces gens-là, on n’apprécie pas les qualités, on compte…"

Considérons l’apport des salariés


Les dirigeants d’entreprise – et la société tout entière – ont intérêt à voir la richesse immense derrière les femmes et les hommes de l’entreprise avant d’étaler les termes de « masse salariale » dans leurs tableaux de bords. J’ai assisté à des réunions où il n’était question que d’exposer ces maudites charges sans jamais évoquer ce qu’apportaient – en contrepartie – les salariés.

J’emploie à dessein ce terme de masse salariale, car je lui trouve une connotation très péjorative : cette masse qui coûte autant ! Ne pourrait-on pas remplacer l’expression par foule de femmes et d’hommes féconde et lucrative. Oui, c’est un peu long et pas vraiment dans les codes du milieu des affaires !

Les salariés : la richesse des entreprises

Très sérieusement, regardons toutes les femmes, tous les hommes comme de véritables richesses. Changeons de comportement et exploitons – au sens noble du terme – toute la fertilité des humains.


Non, les salariés ne constituent pas des charges.
Oui, ils constituent la richesse de l’entreprise.
Faisons évoluer les esprits.

Portons un regard reconnaissant sur tous les salariés, leur attitude changera. Un humain reconnu peut se transcender. A l’inverse, une femme ou un homme considéré comme une charge réagit comme telle.

Faisons reconnaître la contribution des salariés.

Contribuons tous à faire évoluer les rapports entre les salariés et la société civile. Nous y gagnerons tous. Certains d’entre nous jouent un rôle très important pour le bien de nos concitoyens ; en sont-ils pour autant récompensés ? Pas toujours. Révisons notre culture de l’entreprise au sein de la collectivité.


Christian Dechartres – écrivain public – « Le mot de passe » - http://www.cd-lmdp.fr 
Observateur de la comédie humaine.
Pour a
gir ensemble.

Partager cet article

Repost 0

Véhicules propres : bonnet d’âne écologique pour la région Centre

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

La région Centre taxe les véhicules propres !

La transition énergétique est au centre des préoccupations de tous les Français réfléchis. En toute logique, nous devons tous encourager les énergies propres, inciter tous les citoyens à rouler avec des véhicules hybrides ou électriques. Pour ce faire, il faut récompenser ou éviter de pénaliser les automobilistes optant pour des véhicules propres.

Qu’a décidé la région centre au 1er janvier 2017 ?

Je vous le donne en mille, elle a supprimé l’avantage consenti aux véhicules propres. Dorénavant, les cartes grises des voitures hybrides ou électriques sont taxées comme celles des plus polluantes.

Qui aurait imaginé une telle mesure ? Nous mesurons chaque jour la nécessité de lutter contre le réchauffement climatique, contre la pollution des villes.

Depuis le 1er janvier dernier, la région Centre est la seule et unique région de métropole à taxer les véhicules propres. Comment est-ce possible ?

Comment peut-on aller de l’avant si nos politiques méprisent ainsi les conducteurs tournés vers des énergies respectueuses de l’environnement pour préserver la santé de tous et ainsi offrir un meilleur avenir à nos petits enfants ?

Faites tourner l’information et écrivez au président de la région Centre pour lui demander de s’engager en faveur des véhicules propres. Qu’il répare vite cette injustice inacceptable dans la période actuelle.

http://www.regioncentre-valdeloire.fr/accueil/la-region-centre-val-de-loire/les-elus-du-conseil-regional/lexecutif.html

Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr -http://cd-lmdp.over-blog.fr/

Pour réfléchir ensemble à notre avenir.

Partager cet article

Repost 0

Le 8 mai 1945, jour de liesse et début des hostilités en Algérie

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Le 8 mai 1945 marque le début des exactions de l’armée française en Algérie ; les titulaires du certificat d’études – notamment - figuraient sur des listes d’exécution.

Je poursuis mes recherches à travers les archives. Trop de vérités sont tues.

L’historienne Georgette Elgey a réalisé un travail d’investigations extraordinaire sur cette période.

Abdelkader Rahmani a vu le jour près de Sétif dans le Constantinois (Est de l’Algérie). Il participe à la poussée du « patriotisme pro-Français » que connaît l’Algérie au lendemain du débarquement allié de novembre 1942. Il s’engage dans l’armée française. Cet engouement lui vaut la vie sauve en mai 1945, au lendemain des émeutes de Sétif et de la terrible répression qui s’ensuivit. Il nous explique :
«Alors que trois de mes frères et moi-même étions sous l'uniforme français, les gendarmes se présentèrent chez nos parents pour nous arrêter. Nous considérant comme des "intellectuels" (nous écrivions et lisions le français correctement), les colons de mon village - érigés en "justiciers" - nous avaient couchés sur la liste des hommes à abattre. Nous n'avions jamais fait de politique, jamais adhéré à aucun parti ou mouvement. Les autorités civiles ignoraient que nous étions dans l 'armée ... »

Merci à Georgette Elgey pour ses trente années de recherches. Elle met en lumière un processus consistant pour l’armée française à éliminer les intellectuels de peur qu’ils diffusent une analyse pertinente des événements d’Algérie. Un citoyen capable de fournir un éclairage à ses concitoyens devenait un danger pour le pouvoir. Ce principe n’a d’ailleurs pas évolué dans notre société ; plus on abrutit les gens par des idioties, moins ils prennent conscience des manœuvres politiciennes.


Restons vigilants à la qualité de l’information véhiculée par les réseaux dits « sociaux ». Trop de fausses nouvelles circulent pour mieux infléchir le raisonnement des plus faibles. Ces manœuvres constituent un danger pour nos démocraties.

Christian Dechartres – écrivain public – « Le mot de passe » - http://www.cd-lmdp.fr

Observateur de la comédie humaine
Pour faire comprendre les dessous de l’histoire.

 

Partager cet article

Repost 0

Nuremberg, les criminels de guerre surmenés... 

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Début 1946, les procès des criminels de guerre commencent. Le psychiatre américain Léon Goldensohn visite les accusés. Il recueille des témoignages à la hauteur de la barbarie de ces nazis.

Un cas évocateur : Rudolph Höss.

Il fut le commandant du camp de concentration d’Auschwitz de 1940 à 1943. Sur son « travail » d’aménagement du camp, il s’exprime : « J’avais deux vieilles fermes un peu éloignées du camp que j’avais transformées en chambre à gaz. J’avais fait abattre les cloisons et cimenter les murs extérieurs pour empêcher les fuites. Les convois arrivaient ; ils étaient gazés au Zyklon B. Dans chaque ferme, on pouvait gazer en même temps dix-huit cents à deux mille personnes. »

Il poursuit : « Les crématoires ne suffisaient pas à brûler les corps au fur et à mesure. Il fallait trouver une solution. On s’est mis à brûler les corps dans des fosses. Une couche de bois, puis une couche de cadavres, une autre couche de cadavres, etc… Un ballot de paille imbibé d’essence permettait d’enflammer le tout très rapidement. Quand le feu s’embrasait, on pouvait balancer les cadavres frais ; ils brûlaient tout seuls. »

Tel le cadre en entreprise, Höss explique sa méthode, son commandement, ses innovations. Il lui fallait trouver de nouvelles techniques pour augmenter la productivité. Dans les fours, il parvenait à brûler péniblement dix-sept cents personnes par vingt-quatre heures. Il fallait donc trouver une alternative !

Quand on dit à Höss que 2,5 millions de gens ont été exterminés dans son camp d’Auschwitz, il répond que les ordres venaient d’Hitler et de Himmler. Il s’explique également par le fait qu’il fallait exterminer ces gens, sinon ce sont eux qui auraient exterminé les allemands… Certains de ses compatriotes avaient fini par se convaincre de cela, tellement on leur avait martelé cette contre-vérité.

Höss poursuit son argumentation : « Je croyais bien faire. J’obéissais aux ordres. Je vois maintenant que c’était inutile et mal. » Quand le médecin lui évoque le malaise, le bouleversement face à ces exterminations, il répond : « Vous parlez d’être bouleversé. Non, personnellement, je n’ai tué personne. J’étais juste le responsable du programme d’extermination»

A la question : Avez-vous jamais fait des cauchemars ? », il répond : « Jamais ».

« Vous arrive-t-il de penser à ces exécutions, aux gens gazés, aux corps brûlés ? ». Réponse de Höss : « Non, je n’ai pas de visions de ce genre. »

Il évoquera même la fatigue au travail, les cadences infernales, le surmenage.

Commentaire :le document « Les entretiens de Nuremberg » du psychiatre Léon Goldensohn constitue un témoignage extraordinaire sur la psychologie des nazis.

J’invite les sceptiques à le lire et à le faire lire. A l’heure actuelle, des extrémistes d’obédiences diverses, parfois proches de nous, seraient prêts à renouveler des exterminations au nom d’une idéologie savamment inculquée. Ce danger nous menace. Soyons tous ensemble contre cette idéologie.

Christian Dechartres - écrivain public - www.cd-lmdp.frhttp://cd-lmdp.over-blog.fr/

Pour prendre conscience du danger qui plane.

Partager cet article

Repost 0

Évasion fiscale, à savoir avant de voter

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Qui a intérêt à défendre l’évasion fiscale ?

Le scandale des Panama Papers et autres évasions en tous genres se sont succédé avec une ampleur jamais égalée. Ce n’est pas pour autant que la finance est devenue plus vertueuse. Loin de là !

 

Lisez cet article édifiant de « l’observatoire des multinationales ». Il est particulièrement révélateur des pratiques des grands groupes.

https://multinationales.org/Du-8e-arrondissement-a-La-Defense-a-la-decouverte-de-l-industrie-de-l-evasion

 

Continuer ainsi, impensable

Il nous faut prendre en compte ces informations avant d’aller voter. Veut-on cautionner ce système, ou au contraire veut-on un monde plus juste ?

 

Repenser le monde de l’entreprise

Protéger les plus faibles, vouloir partager le travail et le fruit du labeur, c'est une revendication légitime, c’est aspirer à un monde meilleur pour nos petits-enfants.

Tous les candidats à la présidentielle ne partagent pas cet objectif, c'est bien regrettable.

 

Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr - http://cd-lmdp.over-blog.fr/

Pour assurer un monde plus juste à nos enfants.

Dans quel monde on vit !

Partager cet article

Repost 0

L’apogée coloniale française de 1914 à 1934

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

La participation des colonies en hommes, en matières premières, en capitaux fut essentielle pour la France. Les Français de métropole doivent une fière chandelle aux troupes coloniales lors de la grande guerre. Après le conflit, l'apport de "colonisés" fut essentiel pour la reconstruction du pays.

Une contribution indéniable pour la métropole

On estime à 600 000 le nombre de combattants venus d’outre-mer au secours de la métropole : 175.000 Algériens, 40.000 Marocains, 80.000 Tunisiens, 180.000 Africains noirs, 41.000 Malgaches, 49.000 Indochinois, pour les plus représentatifs. Au moins 200 000 travailleurs vinrent prêter main-forte dans les ateliers français. Ce sont 100 000 hommes qui traversèrent les océans pour prendre la relève mortelle dans les tranchées en Artois et en Champagne.

L’empire français

En 1918, la France métropolitaine comptait 38 000 000 d’habitants. Avec les colonies, nous passions à une France de 100 millions d’habitants. La capitulation allemande le 11 novembre 1918 a permis à la France de mettre son empreinte sur la Syrie, le Liban, le Togo et une grande partie du Cameroun, pays pour lesquels la France avait reçu un mandat.

Reconnaissance à nos libérateurs

Le ministre des colonies ne déclara-t-il pas en 1919 : « Nous pouvons même nous demander aujourd’hui avec quelque angoisse ce que nous serions devenus si nous n’avions pas cet énorme réservoir dans lequel nous avons pu largement puiser. » En 1910, le général Mangin présentait l'Empire comme une réserve inépuisable de chair à canon susceptible de compenser la faiblesse de la population métropolitaine en cas de conflit avec l'Allemagne.

A lire également : http://cd-lmdp.over-blog.fr/2016/08/dis-papa-c-est-quoi-la-france.html

N’oublions pas notre histoire récente. Elle est édifiante. Nous avons tous le devoir de prendre en compte ces faits. Respect aux familles.

Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr - http://cd-lmdp.over-blog.fr/

Que la vérité éclaire les débats

Partager cet article

Repost 0

Assassins, terroristes, vous n’aurez pas notre haine

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

 

Vous tuez aveuglément des enfants, des femmes, des policiers innocents.

Au nom de quoi ? D’un idéal que vous ne savez pas définir.

Des « maîtres » vont envoient assassiner froidement des humains pacifiques, en promenade pour les uns, au travail pour les autres.

Que se passe-t-il dans votre tête quand vous partez abattre un couple d’amoureux ou un enfant de retour de l’école ?

Au nom de quoi ?

Si c’est au nom d’une religion, je n’en connais aucune qui prêche l’assassinat. Ce serait plutôt : « aimez votre prochain, pardonnez, aidez ceux qui souffrent… »

Lisez, écoutez : http://cd-lmdp.over-blog.fr/2017/03/aux-djihadistes-esperant-le-graal-en-tuant-aveuglement-et-si-le-ciel-etait-vide.html

Quel dieu pourrait inciter à tuer ? Aucun. Mais vous semblez voir une divinité derrière ceux qui vous envoient accomplir cette macabre tâche. Prenez conscience de la réalité. Ce monde n’est pas parfait. Mais nous n’avons qu’un moyen de vivre bien, c’est de vivre ensemble.

Ouvrons notre esprit

Dans le monde libre, chacun peut exprimer ses opinions.

Dans un monde sous la dictature d’un gourou, on ne connaît pas l’échange constructif. Les idées les plus dangereuses se répandent ; des bébés, des femmes enceintes peuvent mourir quand le prédicateur décide de tuer aveuglément.

Une belle leçon

Écoutez le livre audio « Vous n’aurez pas ma haine ». Antoine Leiris a perdu sa femme au Bataclan en ce 13 novembre funeste. Il nous livre un témoignage poignant de sa nouvelle vie avec son petit garçon. André Dussolier interprète ce témoignage magnifique avec une grande sensibilité.

Nous continuerons à vivre coûte que coûte. Sachez bien cela. Vous avez perdu.

Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr - blog : http://cd-lmdp.over-blog.fr/

Pour réunir les humains de toutes confessions.

 

 

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>