Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La relecture passion

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Christian Dechartres – « Le mot de passe », c’est :

-         La relecture de vos courriers : vous évitez les risques de la lettre jetée à la poubelle.

-         La relecture de vos mémoires : vous bénéficiez d’une meilleure appréciation.

-         La relecture de votre manuscrit : après ces nombreuses heures passées devant le clavier, un œil « neuf » relit, corrige, propose. Votre travail prend forme pour l’édition finale.

-         La relecture de vos notes : vous emmagasinez des pages sur votre vie ; mais comment franchir le pas ? Je relis vos écrits pour les mettre en page, et faire éditer cet ouvrage que beaucoup vous envieront.

-         La relecture de vos pages web : vous évitez les longueurs inutiles. Un nouveau texte synthétique va directement à l’essentiel, avec des questions – réponses, des avantages mis en avant, etc…

La relecture, c’est mon métier, ma passion. Je la pratique avec un réel plaisir pour vous permettre de valoriser vos écrits. Mon œil neutre vous fait bénéficier d’un arbitrage sans complaisance. Mon expérience vous assure un travail de qualité. Dans tous les cas, vous restez maitre des décisions finales.

Christian Dechartres – écrivain public.

Contactez-moi :

06.11.48.77.63 / www.cd-lmdp.fr / dechartresc@sfr.fr

 

 

Partager cet article

Repost0

Donnez des couleurs à votre vie

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

 « Vous avez des idées noires ? Donnez carte blanche à votre matière grise ».

Appliquons cette maxime – en noir et blanc – pour redonner des couleurs à notre vie. Rien de tel pour reprendre des couleurs que de laisser libre cours à notre imagination.

Les couleurs sont complémentaires, comme les hommes. Si nous voulons obtenir le meilleur résultat, il nous faut opérer des mélanges. Notre « ciel » reprendra des couleurs. Si notre vie manque de couleurs, nous risquons de perdre notre enthousiasme.

Imaginons nos objectifs dans un tableau coloré, comme la vie que nous souhaitons.

Écrivons ensemble votre récit de vie. Vous verrez, en retraçant toutes ces années passées, que votre vie est plus colorée que vous ne l'imaginiez.

 

Cordialement.

Christian Dechartres – écrivain public : relecture, biographies, soutien…

06.11.48.77.63 / www.cd-lmdp.fr / dechartresc@sfr.fr

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Progresser par une nécessaire prise de conscience

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

 « Nous vivons avec nos défauts comme nous vivons avec les odeurs que nous portons ; nous ne les sentons plus ; elles n’incommodent que les autres ».

Cette citation de la marquise de Courcelles nous interpelle à juste titre. Nos défauts ne nous incommodent pas. Nous vivons avec ; en revanche, ils importunent ceux que nous côtoyons.

Prendre conscience de cette réalité nous fait progresser. Imaginons maintenant qu’un mauvais parfum se transforme en arôme envoutant provoquant un attrait irrésistible…

Vous l’aurez compris ; transformons nos défauts en qualités qui répandront le bien autour de nous. Une attitude altruiste, grâce à une prise de conscience de nos défauts, modifiera notre image aux yeux de tous. Les conséquences heureuses – ô combien multiples – feront le bonheur de tous.

Cette démarche demande un effort personnel, je vous l’accorde. Mais, quel progrès quand nous réagissons ainsi pour avancer.

Cordialement.

Christian Dechartres – écrivain public

06.11.48.77.63 / www.cd-lmdp.fr / dechartresc@sfr.fr

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Les bienfaits de la relecture

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Bonjour,

Dans mes billets, je recommande souvent la relecture. Relecture de livres. Relecture de documents rédigés il y a bien longtemps. Relecture d’accords. Relecture d’engagements.

 Diversifiées, nos relectures enrichissent nos réflexions. Cet exercice nous permet de prendre conscience de nos points forts et de nos faiblesses. Un ouvrage lu à l’âge de quinze ans relu vingt ans plus tard nous touche différemment ; il nous apporte un autre éclairage. En outre, la relecture de nos écrits rédigés plusieurs années en arrière nous permet de réaliser comment nous progressons dans notre cheminement.

Le progrès passe par cette étape. La projection dans l’avenir nécessite une prise de conscience de notre capacité à évoluer au fil des ans. L’analyse de nos actions passées constitue une étape du processus.

Nous en revenons à la fameuse citation « L’avenir est un présent du passé ».

Bonne réflexion.

Cordialement,

Christian Dechartres – écrivain public

06.11.48.77.63 / www.cd-lmdp.fr / dechartresc@sfr.fr

 

Partager cet article

Repost0

Une vie à relire

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

« Notre vie est un livre qui s’écrit tout seul. Nous sommes des personnages de roman qui ne comprennent pas toujours bien ce que veut l’auteur ».

A la relecture de cette citation de Julien Green, nous devons bien admettre que notre vie peut se raconter dans un roman.

Bien souvent, on me répond « Je n’ai rien à raconter » quand je propose l’écriture d’une biographie. Puis, après deux rencontres, les souvenirs surgissent ; tout se met en place ; le texte arrive sans effort.

L’habitude du contact  nous permet de rédiger un récit tout naturellement. A chaque relecture de chapitre, le candidat à la biographie visualise de nouvelles séquences oubliées au précédent entretien. Et le texte s’étoffe de jour en jour.

L’expérience est très enrichissante. Et la relecture de l’entretien précédent, à chaque nouvelle rencontre, constitue toujours un moment fort.

Tentons l’expérience ensemble.

Christian Dechartres – écrivain public

06.11.48.77.63 / www.cd-lmdp.fr / dechartresc@sfr.fr

Partager cet article

Repost0

De la nécessaire relecture

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

 Dans un précédent billet, nous abordions la nécessité d’une relecture de nos résolutions et de nos contrats avec autrui. Cet examen est riche d’enseignements. Que d’engagements non tenus ! Que de promesses au-delà de nos capacités !

La citation « Le futur est un présent du passé » illustre à merveille le retentissement de nos actions passées sur notre vie. Chaque erreur du passé hypothèque notre avenir.

Alors, en cette fin d’été, reprenons des citations qui doivent nous inciter à la réflexion.

« La vraie générosité envers l’avenir consiste à tout donner au présent ». Le dur labeur de tous les jours est très souvent récompensé.

 « Mon passé, c’est les trois quarts de mon présent. Je rêve plus que je ne vis,  et je rêve en arrière ». Pour vivre bien et assurer l’avenir, il faut tirer les conclusions de nos actions passées. Mais il convient de se projeter dans le futur, de construire notre avenir. Pour parvenir à nos fins, il ne faut pas rêver en arrière.

« Les hommes qui, par leurs sentiments appartiennent au passé, et par leurs pensées à l’avenir, trouvent difficilement place dans le présent ». Si nous voulons vivre pleinement le présent, nos sentiments et nos pensées doivent s’orienter dans la même direction. Mieux vaut se tourner vers l’avenir pour trouver notre place dans le présent.

« Le présent serait plein de tous les avenirs si le passé n’y projetait déjà une histoire ». Le passé fait de l’ombre à notre avenir.

« Sur la terre, deux choses sont simples : raconter le passé et prédire l’avenir". Y voir clair au jour le jour est une autre entreprise ». Certes, nous avons bien des difficultés à y voir clair chaque jour si nous ne sommes pas préparés.

« Si l’on peut en finir du passé avec l’oubli, on n’en finit pas de l’avenir avec l’imprévoyance ». La force du temps parvient à recouvrir le passé. Notre avenir, lui, est toujours obéré par notre manque de préparation.

« L’avenir est un miroir sans glace ». Je vous laisse imaginer l’image que cette citation évoque pour vous.

« On ne subit pas l’avenir, on le fait ». La dernière citation pour aujourd’hui. Nous ne subissons pas l’avenir. Nous sommes tous des acteurs qui construisons – en bien ou en mal – notre avenir.

A la relecture de toutes ces maximes, nous prenons conscience de notre rôle dans la vie. Certains d’entre nous pensent - que par leur indifférence - ils n’auront aucune influence sur le cours des choses. Au contraire, l’absence d’action est très dommageable pour notre avenir.

La relecture de nombreux documents est riche d’enseignements à ce sujet.

Vous aurez tous bien compris que la relecture constitue mon activité principale. Pour les particuliers, pour les entreprises, je relis tous les écrits, journaux, manuscrits, courriers, documents juridiques…

Cordialement,

Christian Dechartres – écrivain public

06.11.48.77.63 / www.cd-lmdp.fr / dechartresc@sfr.fr

 

 

Partager cet article

Repost0

Le progrès, ça se travaille

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Le progrès par la réflexion

Progresser passe par une prise de conscience de la bonne attitude à adopter. Eveillez le désir quand vous proposez un service, un produit. Appelez les personnes par leur nom. Parlez à vos interlocuteurs de ce qui suscite leur intérêt.

Nous progressons lorsque nous parvenons à rallier des gens à notre cause. Amenons des questions qui appellent des réponses positives.  Efforçons-nous de voir les choses du point de vue de nos interlocuteurs. Soyons démonstratifs en mettant de l’émotion dans nos interventions.

En situation de dirigeant, nous progressons également dès lors que nous reconnaissons nos propres erreurs. Donner des ordres ne génère jamais une relation cordiale, procédons plutôt par questions. Si nous faisons en sorte de rendre les gens heureux de faire ce que nous suggérons, alors nous aurons véritablement progressé.

Je vous invite à réfléchir encore un peu sur les thèmes évoqués aujourd’hui. Le progrès mérite quelques minutes de réflexion chaque jour.

Cordialement,

Christian Dechartres – écrivain public

06.11.48.77.63 / www.cd-lmdp.fr / dechartresc@sfr.fr

 

Partager cet article

Repost0

Le futur est un présent du passé

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

 

"Le futur est un présent du passé."

La relecture et l’analyse de cette maxime nous confortent dans l’idée qu’elle se vérifie très souvent.

Les cadeaux de la vie découverts plus tard ne sont que les fruits de nos actions antérieures. Nous n'en prenons pas suffisamment conscience. La relecture de nos travaux du passé - si l’on y attache de l’attention -, nous apporte la preuve que le labeur déployé dans le passé porte ses fruits dans le futur.

Nous récoltons ce que nous semons. La germination prend parfois du temps. Elle n’est pas aussi rapide que celle du blé. Mais ce temps est à la mesure de notre durée de vie.

A l'inverse, toutes les erreurs se paient un jour ou l'autre. Il suffit de reprendre la liste de nos difficultés pour comprendre que nous ne sommes pas étrangers aux malheurs qui semblent nous assaillir. J'écarte là, bien sûr, tous les accidents de la vie totalement indépendants de nos actions. Soyons lucides sur la gestion de nos "entreprises" individuelles ou collectives. Essayons d'être objectifs - si cela est possible - et nous tirerons aisément les conclusions de nos observations. Le manque de rigueur, l'empressement, l'absence d'écoute sont autant de maux qui nous pénalisent.

Une relecture attentive de nos actions passées nous fera prendre conscience de l’importance de cette maxime : « Le futur est un présent du passé ». C'est l'occasion de jongler avec les temps... et avec le temps

Cordialement,

Christian Dechartres – écrivain public

06.11.48.77.63 / www.cd-lmdp.fr / dechartresc@sfr.fr

 

Partager cet article

Repost0

Relecture, correction, exigence

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp


7h30, Pierre part en clientèle. Ce matin, le moral est au beau fixe. Les nouvelles collections à présenter aux meilleurs clients sont rangées avec soin dans sa voiture. Pierre, commercial consciencieux, a mis en bonne position les tarifs à distribuer en présentant les nouveautés. Il s'imagine déjà les scores réalisables avec ces nouveaux produits, et la prime qui va de pair. 

-          Et le tarif de ces nouveaux produits, Pierre ?

-          Les voici !

-          Qu’est-ce que vous me donnez, Pierre ?

-          Votre tarif.

-          C’est un tarif de vente, on est bien d’accord ?

-          Euh…

Pierre est pris d’un énorme doute, sa direction lui remet toujours des tarifs d’achat pour ses clients. Il appelle aussitôt son directeur des ventes.

-          Les tarifs que nous distribuons sont des tarifs de vente.

-          Mais non, ce sont toujours des tarifs d’achat pour nos clients. Dites-lui que c’est son tarif d’achat.

-          C’est gênant, le document stipule bien « tarif de vente »

-          Vous lui répétez que c’est son tarif d’achat.

Pierre s’exécute à regret.

Sa journée commençait bien ; mais dès le premier client, une erreur due à un défaut de relecture ruine tous ses espoirs. Pour la suite de ses visites, il lui faudra expliquer, réexpliquer l’erreur dans la formulation du tarif.

Le commercial passe une mauvaise journée. La relation en clientèle se dégrade. L’image de la société est égratignée.

A la fin de la journée, un autre client signale à Pierre une erreur sur le site Internet : un produit périmé depuis longtemps apparaît toujours dans les gammes. Et la présentation du service logistique comporte une énorme « boulette ».

Pour Pierre, c’est une journée désastreuse : risque de perdre du chiffre d’affaires, ambiance tendue avec les clients et sa direction.

Pour la société : risque de perdre des commandes, le bouche à oreille va véhiculer le manque de rigueur. 

Tous ces inconvénients pour les salariés, pour les clients et pour la société peuvent être évités en pratiquant une relecture des documents avant diffusion.

Quand je pratique la relecture pour des clients, je demande des précisions lorsque des parties de textes induisent le doute ; je me mets dans la situation d’un client ou d’un interlocuteur et je pose des questions. C’est ainsi que peuvent apparaître des « coquilles » aux conséquences fâcheuses si jamais elles subsistent.

Il faut à tout prix éviter au lecteur les interprétations ou les questions. Quel que soit le type de communication, le message ne doit pas laisser place au doute et encore moins à l’erreur.

L’exemple repris ci-dessus (il n’a pas été inventé) révèle l’ampleur des dégâts que peuvent causer les négligences sur le plan de la relecture.

N’oubliez pas : relecture, relecture par une personne rompue à cet exercice, et extérieure à la société.

Cordialement, 

Christian Dechartres – écrivain public

06.11.48.77.63 / www.cd-lmdp.fr/ dechartresc@sfr.fr

 

Partager cet article

Repost0

Relations, attitude, résolutions

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Bonjour,

 

Nous avons tous besoin de

 

1.     Progresser dans nos relations

2.     Progresser dans notre attitude

3.     Progresser dans nos résolutions

Nous l’avons évoqué dans le précédent billet, progresser dans nos relations est indispensable à la réussite de nos « affaires ». La réussite dans ce domaine passe par plusieurs étapes : entretenir de bonnes relations, avoir un bon réseau, œuvrer à la conservation de nos bons contacts.

Veiller à notre attitude se révèle parfois une tâche bien complexe. Il faut se fixer des objectifs précis. Garder un œil attentif sur les autres est plus facile que de se regarder dans la glace. Pour moi qui pratique la relecture pour les autres, c’est plus simple. J’ai pris l’habitude de relire les accords, les résolutions des autres, leurs engagements. Je constate bon nombre de dérives. « Les promesses n’engagent que ceux qui y croient » : ce dicton est plus actuel que jamais. La relecture de vos ouvrages de référence, la relecture de vos engagements vous éclaireront sur votre comportement. Ainsi, vous pourrez modifier votre attitude.

Vos résolutions : écrivez-les. Relisez-les. L’écriture, la relecture, il n’y a que ça de vrai.

Prenez de vraies résolutions pour la rentrée. Nouez de nouvelles relations positives. Prenez l’attitude gagnante.

Cordialement,

Christian Dechartres – écrivain public

www.cd-lmdp.fr / dechartresc@sfr.fr / 06.11.48.77.63

 

 

 

Partager cet article

Repost0

1 2 > >>