Création d’entreprise" />
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On peut être généreux dans ces conditions.

Publié le par Christian Dechartres

On peut être généreux dans ces conditions.

Partager cet article
Repost0

http://cd-lmdp.over-blog.fr/2015/05/mai-1945-a-setif-guelma-et-kherrata-eliminer-les-intellectuels-d...

Publié le par Christian Dechartres

Partager cet article
Repost0

Mai 1945 à Sétif, Guelma et Kherrata : éliminer les intellectuels d’abord

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Mai 1945 à Sétif, Guelma et Kherrata : éliminer les intellectuels d’abord

Le 8 mai 1945 marque le début des exactions de l’armée française en Algérie ; les titulaires du certificat d’études figuraient sur des listes d’exécution.

Pour la biographie d’Abdelkader Rahmani, je continue mes recherches de documents d’archives. Certains témoignages méritent d’être publiés en cette période d’hommages aux grandes figures de l’histoire française.

L’historienne Georgette Elgey a réalisé un travail d’investigations extraordinaire sur cette période.

Abdelkader Rahmani a vu le jour près de Sétif dans le Constantinois (Est de l’Algérie). Il participe à la poussée du « patriotisme pro-Français » que connaît l’Algérie au lendemain du débarquement allié de novembre 1942. Il s’engage dans l’armée française. Cet engouement lui vaut la vie sauve en mai 1945, au lendemain des émeutes de Sétif et de la terrible répression qui s’ensuivit. Il nous explique :
«Alors que trois de mes frères et moi-même étions sous l'uniforme français, les gendarmes se présentèrent chez nos parents pour nous arrêter. Nous considérant comme des "intellectuels" (nous écrivions et lisions le français correctement), les colons de mon village - érigés en "justiciers" - nous avaient couchés sur la liste des hommes à abattre. Nous n'avions jamais fait de politique, jamais adhéré à aucun parti ou mouvement. Les autorités civiles ignoraient que nous étions dans l 'armée ... »

http://cd-lmdp.over-blog.fr/2014/04/france-un-passe-pas-toujours-glorieux-en-algerie.html

Merci à Georgette Elgey pour ses trente années de recherches. Elle met en lumière un processus consistant pour l’armée française à éliminer les intellectuels de peur qu’ils diffusent une analyse pertinente des événements d’Algérie. Un citoyen capable de fournir un éclairage à ses concitoyens devenait un danger pour le pouvoir. Ce principe n’a d’ailleurs pas évolué dans notre société ; plus on abrutit les gens par des idioties, moins ils prennent conscience des manœuvres politiciennes.

http://cd-lmdp.over-blog.fr/article-8-mai-1945-jour-de-liesse-pour-tous-115263336.html


Christian Dechartres – écrivain public – « Le mot de passe » - http://www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.
Observateur de la comédie humaine
Pour faire comprendre les dess
ous de l’histoire.
Partager cet article
Repost0

Frais de notaire réduits (après divorce) pour le rachat de la demi-part du logement de l’ex-conjoint

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Frais de notaire réduits (après divorce) pour le rachat de la demi-part du logement de l’ex-conjoint

Lors d’un divorce ou de la dissolution d’un pacte civil de solidarité, le contribuable qui rachète à son ex-conjoint ou son ex-partenaire sa demi-part du logement afin de pouvoir garder le domicile familial est soumis à une imposition de 2,5 % perçu au profit de l’État.

  • C’est ce que précise le ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique dans une réponse ministérielle du 7 avril 2015.

Les droits de mutation – communément appelés frais de notaire – comprennent la taxe communale (1,2 % du prix de vente du bien immobilier), la taxe départementale (4,5 % dans la majorité des départements) et la taxe pour l’État égale à 2,5 % du montant du droit départemental. La totalité des droits de mutation représente ainsi plus de 5,8 % du montant du prix de vente du bien immobilier.

Le couple marié ou pacsé s’est acquitté de ces droits lors de l’achat de son logement, cette taxation, lors du rachat par l’un des membres du couple de la demi-part de l’autre membre, constituerait une double contribution.

Le mécanisme juridique de la licitation (vente aux enchères d'un bien meuble ou immeuble faisant l'objet d'une indivision), prévu par le code civil, et dont le partage n’est matériellement pas possible est un type de vente soumis à des frais de mutation spécifiques. Ce mécanisme permet ainsi au membre d’un couple, qui rachète à l’autre la demi-part du logement qu’ils ont acquis en commun, de bénéficier de frais de notaire réduits à 2,5 % du prix de vente du bien.

Publié le 26.05.2015 par la direction de l'information légale et administrative.

* Ce n’est que justice puisque le couple s’est déjà acquitté des taxes lors de l’achat en commun.

Christian Dechartres – écrivain public – « Le mot de passe » - http://www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.

Observateur des caprices de la société

Pour en tirer les conclusions utiles

Partager cet article
Repost0

http://cd-lmdp.over-blog.fr/2015/05/college-reformer-un-systeme-improductif.html

Publié le par Christian Dechartres

Partager cet article
Repost0

Collège : réformer un système improductif

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Collège : réformer un système improductif

Les critiques divulguées sur tous les médias tendent à nous faire croire que l’on va casser ce qui marche.

  • • Un constat s’impose
  • Il faut regarder la vérité en face. Si le système était efficace, ça se saurait. La France dégringole au classement PISA de l’OCDE. Notre pays bat des records d'injustice. Son école, prétendument pour tous, est d'abord faite pour une élite. Elle se révèle – d’autre part - incapable de faire réussir les enfants les moins privilégiés. Elle en est de moins en moins capable.
Le système inégalitaire s’accentue ; de nombreux acteurs de l’éducation nationale s’évertuent à sélectionner l’élite alors que notre pays a besoin d’améliorer sa moyenne.
  • • Adapter l’école aux élèves
  • Il faut également prendre en compte un facteur important : de nombreux élèves s’ennuient sur les bancs de l’école. Pour y remédier, les professeurs et les directeurs d’établissements peuvent saisir l’opportunité des 20% du temps scolaire à l’initiative des équipes pour animer des séances plus adaptées aux profils des élèves de chaque école.
En développant l’autonomie et la responsabilité des établissements, on peut agir sur les sources des problèmes récurrents.
  • Programmes : des évolutions possibles et souhaitables
De nombreuses étapes de concertation sont encore nécessaires. Tout doit être mis en œuvre pour améliorer les qualifications des élèves, il leur faut acquérir des fondamentaux indispensables pour affronter la dure loi de la vie.

http://cd-lmdp.over-blog.fr/2015/05/la-reforme-du-college-est-elle-necessaire.html


Et vous, quel avis avez-vous sur le sujet ?


Christian Dechartres – écrivain public – « Le mot de passe » - http://www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.


Observateur de la comédie humaine
Pour une meilleure
information.

Partager cet article
Repost0

http://cd-lmdp.over-blog.fr/2015/05/cannes-met-a-l-honneur-le-theme-du-marche-impitoyable.html

Publié le par Christian Dechartres

Partager cet article
Repost0

Cannes met à l’honneur le thème du « marché impitoyable »

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Cannes met à l’honneur le thème du « marché impitoyable »

Vincent Lindon reçoit le prix d'interprétation masculine pour son rôle dans La Loi du marché, un film réalisé par le Français Stéphane Brizé.

L’acteur interprète un chômeur qui finit par accepter un emploi de vigile et se trouve confronté à un dilemme moral.


Vincent Lindon - les yeux mouillés – déclarait, après la cérémonie : «C'est la première fois que je reçois un prix dans ma vie ». Il a manifesté une grande émotion. C’est un acteur sincère ; il formule des vœux pour que cette récompense attire notre attention sur le triste sort de certains de nos compatriotes. Et que les consciences se réveillent !

Que les projecteurs de Cannes mettent en lumière une vérité trop occultée dans les débats sociaux « Peut-on et doit-on tout accepter pour sortir de la spirale du chômage », c’est salutaire pour notre société.
Il faut avoir le courage de traiter ces sujets pas toujours vendeurs. Bravo à Vincent Lindon pour sa prestation sincère et efficace. Bravo au jury pour avoir mis ce thème à la une.


Que chacun travaille à la poursuite de l’œuvre en faveur des chômeurs. Que l’on se préoccupe – un peu plus - de la santé mentale des salariés dans ce monde sans merci.


Christian Dechartres – écrivain public – « Le mot de passe » - http://www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.
Observateur de la comédie humaine
Pour sortir de la « dépression » ambi
ante.

Partager cet article
Repost0

Collège : le bal des tartufes

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Collège : le bal des tartufes

Un constat : plus de 20% des élèves sortent de la primaire et du collège sans maîtriser les bases du français, pas plus que celles du calcul.
Question grave : que devient cette frange de la population ? Un français sur quatre ne peut pas décrypter un texte simple. Effectuer un calcul simple ? Même difficulté. Le nombre de personnes dans cette impasse ne cesse d’augmenter.


Quiconque tente de réformer l’école essuie de vives critiques. Et la situation s’aggrave.
* On parle peu - dans le débat animé - des 20% du temps d’enseignement que les établissements peuvent adapter aux besoins des différents élèves.
* On se refuse à remettre en cause les avantages de certains pour donner plus de chances aux défavorisés. Peut-on continuer longtemps à protéger les nantis et laisser les défavorisés à leur triste sort ?
* Les directeurs d’écoles doivent mettre en œuvre des méthodes qui associent les élèves, les parents, les professeurs. Certes, ce n’est pas simple, mais il faut sortir de cette situation intenable qui laisse autant de jeunes sur la touche.


J’ai souvent entendu des propos blessants comme : « Du moment qu’on arrive à sortir une élite de l’école, c’est l’essentiel pour notre pays. » Ce fut peut-être vrai ; mais hélas ça ne l’est plus. Ces 20% de jeunes deviennent un danger pour notre économie et pour notre République.
La jeunesse constitue l’avenir de notre pays. En refusant l’égalité des chances, nous creusons un fossé de plus en plus grand. Les conséquences sociales sont dramatiques pour toute notre société.
Alors, ne faudrait-il pas réformer le collège et le rendre plus égalitaire ?
http://cd-lmdp.over-blog.fr/2015/05/madame-vallaud-belkacem-essuie-un-tir-de-barrage.html
Et vous, qu’en pensez-vous ?


Christian Dechartres – écrivain public – « Le mot de passe » - http://www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.
Observateur de la comédie humaine
Pour chercher les sol
utions.

Partager cet article
Repost0

http://cd-lmdp.over-blog.fr/2015/05/la-reforme-du-college-est-elle-necessaire.html

Publié le par Christian Dechartres

Partager cet article
Repost0

1 2 3 > >>