Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christian Dechartres – écrivain public, une passion

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Un petit quizz sur le métier d’écrivain public. Auriez-vous répondu correctement ?

1. L’écrivain public utilisait-il des tablettes 3300 ans avant J.C. ? Oui
2. Faut-il être amoureux de la langue française et boulimique de lecture pour être écrivain public ? Oui
3. L’écrivain public a-t-il besoin de connaissances juridiques pour exercer son métier ? Oui
4. Peut-on faire appel à un écrivain public pour résoudre des problèmes d’ordre administratif ? Oui
5. Peut-on faire appel à un écrivain public pour être défendu au tribunal ? Non
6. L’écrivain public doit-il contracter une assurance pour exercer son métier ? Oui
7. L’écrivain public est-il tenu au secret professionnel ? Oui
8. Suffit-il d’être bon en écriture pour être écrivain public ? Non
9. L’aptitude à l’empathie est-elle importante pour exercer le métier d’écrivain public ? Oui
10. Peut-on faire appel à un écrivain public pour résoudre un litige ? Oui
11. Peut-on demander à un écrivain public d’écrire une biographie, un récit de vie, un beau voyage… ? Oui
12. Peut-on demander de l’aide à un écrivain public de l’aide pour communiquer par Internet ? Oui
13. Le métier d’écrivain public est-il le plus vieux métier du monde ? Oui
14. Peut-on faire appel à un écrivain public pour un problème de lecture ou de relecture de documents ? Oui
15. M. Pierre Guinot-Deléry a-t-il été écrivain public ? Oui
16. Honoré de Balzac est-il entré à l’Académie française ? Non
17. Gonzague Saint-Bris a-t-il un lien de parenté avec la famille Mame ? Oui
18. Jean-Marie Laclavetine est-il natif de Tours ? Non
19. Paul-Louis Courier est-il mort à Tours ? Non
20. Le roman réaliste est apparu au XIXe siècle Vrai

Ce métier, je l’exerce avec passion.

*** Écrire, faire écrire, aider, que peut-on faire de plus enrichissant ?

*** Ce métier permet également de rencontrer des gens de l’édition, du cinéma, des milieux politiques, sociaux... Cette multitude de contacts nous oblige à nous remettre en cause en permanence ; rien n’est jamais acquis, il faut sans cesse apprendre, découvrir de nouveaux horizons. En cela, c’est extraordinaire.

Christian Dechartres – écrivain public, biographe – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63.

Observateur de la comédie humaine

Pour écrire les plus belles pages de votre vie.

Christian Dechartres – écrivain public, une passion
Partager cet article
Repost0

Force les hommes de bâtir ensemble une tour et tu...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Enseigner d'abord l'échange, car, hors...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

"La grandeur d'un métier est peut être avant...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

http://t.co/IYLAYJIkNt via @po_st A lire, à...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Les clés de la compétitivité ou comment faire passer les trains dans les gares

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Pourquoi souffrons-nous d’une faible compétitivité ? Peut-être faudrait-il reprendre un à un tous les points suivants dans nos entreprises : 

  • Se donner des objectifs fermes pour améliorer le produit et le service, pour devenir compétitif, rester présent et créer des emplois. 
  • Cesser de s'appuyer sur les contrôles pour obtenir la qualité, éliminer le besoin de contrôle systématique en fabriquant la qualité. 
  • En finir avec la politique d'achat au moins-disant. Minimiser plutôt le coût total. Aller vers le fournisseur unique pour chaque produit, sur la base d'une relation à long terme loyale et confiante. 
  • Améliorer le leadership, pour aider le personnel, les machines ainsi que le restant de l'entreprise à mieux travailler. 
  • Chasser la crainte pour que chacun puisse travailler plus efficacement pour l'entreprise.
  • Renverser les barrières interservices. R et D, méthodes, ventes et fabrication doivent travailler en équipe pour anticiper les problèmes de production et d'utilisation des biens et des services. 
  • Éliminer les slogans, les exhortations et les objectifs qui demandent au personnel d'atteindre le zéro défaut ou de nouveaux seuils de productivité. 
  • Supprimer les barrières qui frustrent les ouvriers du droit à la fierté de leur savoir-faire. La responsabilité de l'encadrement doit s'exercer sur la qualité et non plus sur de simples chiffres.
  • Supprimer !es barrières qui frustrent les cadres de la fierté de leur savoir-faire. Conséquence parmi d'autres, abolir la notation annuelle et la direction par objectifs.
  • Instituer un programme énergique d'éducation et de développement personnel. 
  • Mettre chacun des membres de l'organisation à l'œuvre pour accomplir la transformation. La transformation est l’affaire de tous.

Formons des vœux pour que les acteurs du monde entrepreneurial avancent sur tous ces points. Nous aurons franchi un cap important si employeurs, employés, managers, syndicats s'accordent pour progresser sur les valeurs évoquées ci-dessus.

Christian Dechartres – écrivain biographe – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63

Observateur de la comédie humaine

Pour écrire les plus belles pages de votre vie.

Les clés de la compétitivité ou comment faire passer les trains dans les gares
Partager cet article
Repost0

Financez des projets qui vous tiennent à coeur -...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

CréaCampus : FBS se distingue...

Publié le par Dechartres

Publié dans nouvellerepublique

Partager cet article
Repost0

Le financement participatif, une solution pour beaucoup

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Le financement participatif, une solution pour beaucoup

*** Le financement participatif (ou crowdfunding) permet d’offrir aux entreprises un outil de financement complémentaire qui mérite l’attention. Il faut cependant garantir la protection des investisseurs ou des prêteurs.

• Le gouvernement travaille sur les statuts de conseiller en investissements participatifs et d'intermédiaire en financement participatif.

• Le statut d'intermédiaire en financements participatifs permettra aux plateformes de mettre en relation - par l'intermédiaire d'un site internet - des porteurs de projets et des prêteurs ou des donateurs, dans un cadre régulé.

*** Qu'est-ce réellement que le financement participatif ?

• Le financement participatif est une technique de financement de projets de création d'entreprise utilisant internet comme canal de mise en relation entre les porteurs de projet et les personnes souhaitant investir dans ces projets.

• Pratique ancienne, elle fait l'objet actuellement d'un large engouement en raison de sa simplicité de fonctionnement et des difficultés que rencontrent certains créateurs à trouver des financements pour leurs petits projets.

*** Le fonctionnement ?

Rapprocher

1. l'épargnant qui souhaite investir un peu d'argent dans un projet "coup de cœur"

2. le porteur d'un projet de création d'entreprise qui ne possède pas les fonds nécessaires au démarrage de son activité et ne souhaite pas faire appel au crédit bancaire

* L'un et l'autre se rencontrent sur internet via une plateforme dédiée. Les projets sont présentés par leurs porteurs et les épargnants choisissent de financer celui (ou ceux) qui leur plaisent à hauteur de ce qu'ils souhaitent investir. Le fonctionnement très simple de cette forme de financement présente aussi l'avantage de la transparence pour l'épargnant. Celui-ci sait ce qu'il finance et le fait par choix et selon ses valeurs.

** Dans la période économique actuelle, on ne peut qu’encourager ce type d’initiative.

• Aider les porteurs de projets à trouver les investisseurs, c’est une priorité du moment. Encourageons tous les acteurs du projet à concrétiser le cadre le plus adapté.

• Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63

Observateur de la comédie humaine

Pour écrire les plus belles pages de votre vie.

Partager cet article
Repost0

Deux tiers des Français se disent inquiets par...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 > >>