Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

http://cd-lmdp.over-blog.fr/2015/05/les-surprises-que-vous-reserve-l-industrie-pharmaceutique.html

Publié le par Christian Dechartres

Partager cet article
Repost0

Madame Vallaud-Belkacem essuie un tir de barrage

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Madame Vallaud-Belkacem essuie un tir de barrage

Les critiques envers la ministre sont affligeantes. Que l'on discute sur le fond, c'est démocratique, mais elle fait l’objet d’attaques personnelles. On occulte le véritable sujet.


L’ancien président de la République la méprise d’une façon intolérable. Si seulement il parlait de l’objectif recherchée par la ministre plutôt que d’envoyer des twitts faisant croire à une supposée culture alors qu’il ne peut pas citer le titre du livre qu’il prétend lire. Quand il s’agit de « Quatrevingt-treize », c’est gravissime.


Mme Vallaud-Belkacem voudrait donner l’accès au savoir à toutes les couches sociales dans un souci d'équité. Elle souhaite que tous les élèves d’une classe maitrisent la langue, comprennent l’histoire. C'est pour cette raison qu'elle essuie un tir de barrage. Pour beaucoup, il faut privilégier une élite au lieu de donner la chance à tous nos jeunes. C'est bien là tout le problème.
Des castes veulent conserver leurs privilèges. De nombreux français redoutent – en fait – l’égalité des chances. Ils ont peur de perdre leurs avantages.


Comme c’est triste ! Si nous voulons faire progresser notre pays, il faut donner l’instruction à tous nos jeunes. Mais beaucoup ne l’entendent pas de cette oreille ; ils veulent garder le privilège du savoir.
Et vous ? Qu’en pensez-vou
s ?


Christian Dechartres – écrivain public – « Le mot de passe » - http://www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.


Observateur de la comédie humaine.

Partager cet article
Repost0

Je ne suis pas certain que sa voix porte de la même façon dans le débat sur la réforme du collège.

Publié le par Christian Dechartres

Je ne suis pas certain que sa voix porte de la même façon dans le débat sur la réforme du collège.

Partager cet article
Repost0

http://cd-lmdp.over-blog.fr/2015/05/emmanuel-todd-l-intolerance-en-direct.html

Publié le par Christian Dechartres

Partager cet article
Repost0

http://cd-lmdp.over-blog.fr/2015/05/menard-fasciste-sans-frontieres-selon-l-unsa.html

Publié le par Christian Dechartres

Partager cet article
Repost0

http://cd-lmdp.over-blog.fr/2015/05/lettre-a-malika-menard.html

Publié le par Christian Dechartres

Partager cet article
Repost0

Les surprises que vous réserve l’industrie pharmaceutique

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Les surprises que vous réserve l’industrie pharmaceutique

Parmi les « start-ups » qui cartonnent en Californie, on nous parle toujours de Google, Facebook, Twitter, Snapchat… Mais personne ne parle de Proteus, pourtant valorisée à 1,2 milliard de dollars [1].
Pourquoi ce silence ?
Parce que Proteus ne vous regarde pas.
Ou plutôt, Proteus vous regarde de trop près.

Des puces électroniques microscopiques dans vos médicaments

Proteus Digital est une société qui a développé des puces électroniques de la taille d’un grain de sable et qui les met dans les médicaments sur ordonnance. Ces puces électroniques sont activées par les sucs gastriques de l’estomac. Elles transmettent alors un signal à votre médecin.
Ce signal indique combien vous avez pris de médicaments, à quelle heure, avec quoi…
Officiellement, c’est « pour votre bien ».

Le but officiel est de vous aider à mieux vous soigner : en vous signalant que vous oubliez de prendre vos médicaments, en vous envoyant directement une nouvelle boîte lorsque vous terminez la dernière, en informant votre médecin de ce que vous avez fait depuis votre dernière consultation.
En allant plus loin, on pourrait même imaginer que l’ambulance vienne vous chercher directement lorsque les puces signaleront que vous avez pris au même moment deux médicaments incompatibles !
Système approuvé aux États-Unis
Cela fait déjà trois ans que le système de Proteus a été approuvé par les autorités de santé américaines [2]. Il est donc en train d’être déployé là-bas.

Autant dire que ce n’est qu’une question de mois avant que cela n’arrive en Europe. Le problème est que le projet réel de Proteus va bien au-delà d’une préoccupation pour notre bien-être et notre santé.
Le pot-aux-roses a été dévoilé par un article qui vient de paraître dans le Wall Street Journal. Le but réel de Proteus est de : « résoudre un problème partagé par les médecins, les compagnies pharmaceutiques, et les assurances santé : les gens ne prennent pas toujours leurs médicaments, ce qui peut entraîner des résultats plus mauvais pour la santé, réduire les ventes de médicaments, et augmenter les dépenses de santé… pour prendre des parts de marché, le système Proteus doit prouver qu’il parvient à augmenter le rythme auquel les patients prennent leurs médicaments… [3] »
C’est cela, ni plus ni moins : un système qui vise à augmenter la consommation de médicaments.


Si nous laissons faire, Big Brother saura bientôt quand chacune des pilules qui nous ont été prescrites atteindra notre estomac. Et il saura nous rappeler à l’ordre pour nous faire ingurgiter nos médicaments. (Source : Santé-nutrition).


Christian Dechartres – écrivain public – « Le mot de passe » - http://www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.

Observateur de la comédie humaine
pour agir et faire agir
Partager cet article
Repost0

Lettre à Malika Ménard

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Lettre à Malika Ménard

Vous laissez à Robert Ménard son dangereux processus de "comptage".
Vous lui proposez de vous "compter" dans une catégorie qui s’applique à vous et à des millions de citoyennes et de citoyens : "Femme libre, amoureuse de son pays, de sa diversité ethnique et religieuse, et fière de toutes ses racines, sans exception".


Comme cette démarche est salvatrice ! Elle démontre toute l’absurdité de ce Robert homonyme.
Toutes les Malika seraient de confession musulmane, évidemment ; et comptabilisées de la sorte dans les écoles.
D’ailleurs, Malika, ne seriez-vous pas une dangereuse terroriste derrière cette belle stature ? Oui, selon Ménard, on pourrait pousser le raisonnement très loin : Malika, donc musulmane ; qui dit musulman dit terroriste…
On pousserait les théories très loin selon ces illuminés, mais néanmoins édiles dans notre République.


Malika, soyez fière de votre patronyme et de votre prénom symbole de l’amitié de votre famille envers des gens qu’ils aiment. Oui, l’amour n’a pas de frontières ; l’amour ne connait pas la différence de couleur de peau.


Malika, vous pouvez vous sentir soutenue et on ne vous confondra jamais avec ce personnage repoussant.


Christian Dechartres – écrivain public – « Le mot de passe »- http://www.cd-lmdp.fr - 06.1148.77.63.
Observateur de la comédie humaine
Pour comprendre et faire compren
dre.

Partager cet article
Repost0

« Ménard, fasciste sans frontières » selon l’UNSA

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

« Ménard, fasciste sans frontières » selon l’UNSA

Laurent Escure, secrétaire général de l’UNSA Éducation écrit le 5 mai 2015 :
« Robert Ménard n’en finit pas de creuser le sillon fasciste qu’il a initié depuis son élection à la mairie de Béziers. En déclarant détenir des statistiques sur la religion des élèves scolarisés dans sa commune, cet ignoble personnage commet un triple crime : un crime contre l’École publique et laïque, un crime contre la liberté de conscience et un crime contre la République. L’UNSA Éducation condamne cet acte honteux et apporte tout son soutien aux parents d’élèves et aux professionnels de l’Éducation qui subissent les décisions et les bravades de ce sombre individu. »


Primo, les statistiques ethniques sont interdites ; secundo, le prénom de l’enfant dit sa confession selon Monsieur Ménard. Qu’il nous explique comment distinguer un catholique d’un juif, un juif d’un musulman, un catholique d’un musulman, un bouddhiste d’un musulman…
Tout cela juste avec le prénom !

Ce personnage n’est pas digne d’une démocratie. Qu’il aborde les sujets sensibles, oui. C’est d’ailleurs le rôle de tous les édiles, mais qu’il cesse de bafouer les lois républicaines.

Christian Dechartres – « Le mot de passe » - écrivain public - http://www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.
Observateur de la comédie humaine,
Pour mieux comprendre et
agir.



Partager cet article
Repost0

Emmanuel Todd, l’intolérance en direct

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Emmanuel Todd, l’intolérance en direct

Ce matin, l'anthropologue et historien français Emmanuel Todd s’est emporté face au journaliste Patrick Cohen sur France Inter.

"Si vous m'empêchez de parler de mon livre, je vais quitter le studio", c’est la menace qu’il a proféré en direct sur l’antenne.

Patrick Cohen ne faisait que citer des phrases relevées dans le livre de Monsieur Todd "Qui est Charlie ?". Le journaliste attendait des explications sur les idées développées dans l’ouvrage. Mais l’auteur n’entendait pas se justifier sur les accusations qu’il porte dans son livre. Il a alors menacé de partir.

Son attitude ne le grandit pas. Il peut très bien exprimer son opinion sur les gens qui ont participé à la marche et aux manifestations après le carnage de Charlie-Hebdo ; c’est son droit. En revanche, qu’il accepte la contradiction et qu’il s’explique sur les accusations portées à l’encontre des manifestants contre la violence après les attentats perpétrés dans les locaux du journal satirique.

Monsieur Todd prend ses contradicteurs de haut ; il n’est pas sorti grandi de l’émission de France Inter. On pouvait espérer mieux.

Christian Dechartres – écrivain public – « Le mot de passe » -http://www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.

Observateur de la comédie humaine.

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3