Création d’entreprise" />
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les échos de la Touraine est sorti de presse!...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

« La vie très privée de Mr Sim » : l’histoire d’un homme déprimé traité avec un humour décapant.

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

« La vie très privée de Mr Sim » : l’histoire d’un homme déprimé traité avec un humour décapant.

Jonathan Coe - La vie très privée de Mr Sim

La lecture de ce livre m’a donné de vrais moments de bonheur. Je riais tout seul. La solitude de ce représentant au volant de sa Prius dotée d’un GPS envoûtant nous captive d’un bout à l’autre.

Maxwell Sim est un loser de quarante-huit ans. Voué à l’échec dès sa naissance (qui ne fut pas désirée), poursuivi par l’échec à l’âge adulte (sa femme le quitte, sa fille rit doucement de lui), il s’accepte tel qu’il est et trouve même certaine satisfaction à son état.

Mais voilà qu’une proposition inattendue lui fait traverser l’Angleterre au volant d’une Toyota hybride, nantie d’un GPS à la voix bouleversante dont, à force de solitude, il va tomber amoureux. Son équipée de commis voyageur, représentant en brosses à dents dernier cri, le ramène parmi les paysages et les visages de son enfance, notamment auprès de son père sur lequel il fait d’étranges découvertes : le roman est aussi un jeu de piste relancé par la réapparition de lettres, journaux, manuscrits qui introduisent autant d’éléments nouveaux à verser au dossier du passé. Et toujours Max pense à la femme chinoise et à sa fille, aperçues dans un restaurant en Australie, dont l’entente et le bonheur d’être ensemble l’ont tant fasciné. Va-t-il les retrouver ? Et pour quelle nouvelle aventure ?

Brouillant joyeusement les cartes de la vérité et de l’imposture, Coe l’illusionniste se réserve le dernier mot de l’histoire, qui ne manquera pas de nous surprendre.

Plus d’une génération va se reconnaître dans ce roman qui nous enchante avec un humour tout britannique, bien préférable au désespoir.

Né en 1961 à Birmingham, Jonathan Coe est l’un des auteurs majeurs de la littérature britannique actuelle. On lui doit notamment Testament à l’anglaise, prix du Meilleur Livre étranger 1996, La maison du sommeil, prix Médicis étranger 1998, le diptyque que forment Bienvenue au club et Le Cercle fermé, in La pluie, avant qu’elle tombe.

Le livre a été porté au cinéma en 2015. Jean-Pierre Bacri joue le rôle de François Sim, Mathieu Amalric celui de Samuel.

Que ceux qui ont lu le livre et vu le film donnent leur avis. Avez-vous aimé les deux ? Nous attendons vos commentaires.

Christian Dechartres – écrivain public – « Le Mot de Passe » - http://www.cd-lmdp.fr - 06 11 48 77 63

Pour partager les meilleures « trouvailles » littéraires

Partager cet article
Repost0

S'inspirer des conférences de Michel Cymes pour la loi travail

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

S'inspirer des conférences de Michel Cymes pour la loi travail

Michel Cymes - dans ses conférences de sensibilisation au phénomène de stress – rappelle que le bien-être au travail génère la performance. Non, ce n’est pas l’inverse !

Votre lieu de travail doit être un espace de vie où vous créez du lien social. Un lieu où vous entretenez des relations positives et valorisantes.

  • Des enquêtes menées, il ressort que : Chacun est plus ou moins vulnérable ou endurant au stress.
Tout dépend de la perception et de l’analyse personnelles que l’on a de la situation. Du point de vue des salariés, ce qui génère le plus de stress, c’est :
  • L’organisation du travail (surcharge, multiples tâches, pas de temps de repos) : 40 % ;
  • La satisfaction des exigences personnelles (rémunération, reconnaissance de la qualité de travail, adéquation avec ses compétences) : 38 % ;
  • Les relations avec la hiérarchie et collègues (manque de soutien, tensions) : 31 % ;
  • Les changements (manque de moyens, adaptation permanente) : 31 %.
Ces facteurs sont d’autant plus à risque pour la santé qu’ils sont durables, mais aussi subis, qu’ils s’accumulent et sont incompatibles.

La loi travail fait l’objet de débats très vifs. Je suggère aux « promoteurs » de cette loi d’assister à l’une des conférences du Dr Cymes. Quand va-t-on comprendre qu’un salarié heureux devient plus productif qu’un salarié stressé ? Des chefs d’entreprise l’ont bien intégré, certes ; mais quelle en est la proportion ? Dans mes interventions auprès des salariés, je vois encore des entreprises fonctionner sous le régime « militaire ». Un employé, dans la journée, a besoin de respirer (au propre comme au figuré), de se relaxer pour rester performant.

Contribuons tous à sensibiliser les acteurs du monde du travail sur le sujet crucial de la santé. Nous sommes – ou serons – tous concernés.

L’équilibre mental n’a pas de prix.

Christian Dechartres – écrivain public – « Le Mot de Passe » - http://www.cd-lmdp.fr - 06 11 48 77 63.

Observateur assidu de la société

Pour découvrir des solutions.

Partager cet article
Repost0

Vivre dignement ; pas "au rabais"......

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Il a changé la donne... https://t.co/8brVVsQt2d

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Les échos de la Touraine est sorti de presse!...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Pour le maintien du Grand et du Petit Journal...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Manifs contre la loi Travail : le symbole du...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Les jardins reconquis : le jardin en mouvement -...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Les échos de la Touraine est sorti de presse!...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>