Création d’entreprise" />
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

distanciation

« Distance » ou « distanciation » ?

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

« Garder ses distances », « prendre ses distances », tous les Français comprennent ces expressions.

En revanche, qui connaît le véritable sens de « Distanciation[1] » ? Moins de 5 % de la population.

 

Parlons juste

Vous dites aux Français « garder une distance de 2 mètres », ils comprennent. Si vous voulez mettre le doute, vous utilisez un mot que personne ne connaît.

Ce terme « distanciation » - jeté partout dans les échanges sur les mesures à prendre – n’a qu’un sens figuré qui nous vient du théâtre. Rien de concret.

 

Notre langue est si riche

Nous disposons de mots simples qui évoquent spontanément une situation, une réalité ; mais ce serait trop limpide de les utiliser ! Il faut épater la galerie, il faut se distinguer ! Et on s’embourbe dans des expressions que chacun comprend à sa façon ; on envoie des signaux confus.

  • Donnez des recommandations ambiguës, vous obtiendrez des résultats du même acabit.

 

Expérience édifiante

Quand des clients me remettent des textes à corriger, j’en incite certains à participer pour les faire progresser. Je leur dis « Simplifiez vos phrases, supprimer les mots inutiles à la compréhension, utilisez les mots simples qui évoquent spontanément une image ou une action. »

Juste avec cette recommandation, certains parviennent à rendre leurs textes plus compréhensibles en peu de temps.

 

  • Si seulement nos politiques et tous ceux qui relaient leurs propos pouvaient simplement utiliser les mots du dictionnaire pour communiquer, nous gagnerions en compréhension. Comment peut-on échanger, faire circuler de l’information si nous n’employons pas des mots de notoriété publique ?

 

Christian Dechartres – écrivain public – « Le Mot de Passe » - http://cd-lmdp.over-blog.fr

Écrivons ensemble votre histoire de vie.

 

« Ne faites jamais un bon mot qui puisse vous faire perdre un ami, à moins que le mot ne soit meilleur que l’ami. »

 

[1] Technique théâtrale, prônée par le dramaturge allemand Bertolt Brecht, où l’acteur s’efforce de jouer comme à distance de son personnage, afin que le spectateur donne priorité au message social ou politique que l’auteur a voulu délivrer.

 

Partager cet article
Repost0