Laïcité : un rappel s’impose, la France est un État laïque

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Laïcité : un rappel s’impose, la France est un État laïque

Qu’est-ce que la laïcité ?

C’est le principe de séparation de la société civile et de la société religieuse, l’état n’exerçant aucun pouvoir religieux et les Églises aucun pouvoir politique. C’est ainsi que la loi de 1905 fut votée :

• Loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Églises et de l'État. Version consolidée au 06 mars 2008

 Principes :

- Article 1 - La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public.

- Article 2 - La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. En conséquence, à partir du 1er janvier qui suivra la promulgation de la présente loi, seront supprimées des budgets de l'État, des départements et des communes, toutes dépenses relatives à l'exercice des cultes.

- Pourront toutefois être inscrites auxdits budgets les dépenses relatives à des services d'aumônerie et destinées à assurer le libre exercice des cultes dans les établissements publics tels que lycées, collèges, écoles, hospices, asiles et prisons.

- Les établissements publics du culte sont supprimés, sous réserve des dispositions énoncées à l'article 3.

L’enseignement laïque doit donc rester à l’écart de toute manifestation religieuse. La cantine ne doit - en aucun cas - refléter une obédience religieuse, quelle qu’elle soit. Les habits ne doivent rappeler aucune appartenance à une communauté religieuse. Tous les symboles religieux sont proscrits à l’école laïque.

L’État laïque est responsable de l’enseignement dans nos écoles et il doit faire respecter cette séparation avec toute religion. Pour cela, il dispose d’un arsenal juridique. A lui de le faire appliquer pour le bien-être de tous nos concitoyens.

Chacun est libre - en privé – de pratiquer la religion qui lui convient. Mais cette liberté ne doit pas empiéter sur celle des autres.

C’est au citoyen de s’adapter à l’État laïque et non l’inverse.

Christian Dechartres – écrivain public - http://www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.

Observateur de la comédie humaine.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article