Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Madagascar 1947 : la répression française fait 89000 morts

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

~~Massacre colonial français :

Silence sanglant sur les 89 000 morts à Madagascar au cours de la répression coloniale française en 1947-1948.

Bilan officiel d’une des pages les plus noires de l’histoire de l’Ile Rouge et l’une des plus méconnues. Une révolte de 21 mois étouffée dans le sang qui reste toujours l’objet d’études de la part des historiens.

89 000 morts malgaches sur la grande Ile. C’était en 1947 à Madagascar. Une insurrection méconnue de l’histoire coloniale française. Que s’est-il exactement passé ? Tout commence le 29 mars 1947, dans la nuit de samedi à dimanche, où des camps de gendarmeries sont attaqués par des Malgaches à Moramanga, à Manakara ainsi que dans le Bas-Faraony.

S’ensuit une rébellion longue de 21 mois qui se soldera en une liquidation, et des insurgés et du seul parti malgache membre de l’assemblée.

Pourtant les circonstances et les instigateurs exacts de l’insurrection font aujourd’hui encore l’objet de doutes de la part des chercheurs, qui planchent sur cette période noire de l’histoire de Madagascar.

Encore une page peu glorieuse quasiment jamais divulguée.

Pourquoi ?

Christian Dechartres - écrivain public - www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.

Observateur de la comédie humaine.

Pour écrire les plus belles pages de votre vie.

Madagascar 1947 : la répression française fait 89000 morts
Partager cet article
Repost0

Le concubin qui rembourse seul le prêt fait une...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Vous avez un compte à l'étranger ? Mettez-vous...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

BNP Cardif : l'assureur condamné à payer 10...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Le barème 2014 des frais de carburant, pour les...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Indochine : des nazis dans les rangs de la légion

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Les légionnaires - combattant en Indochine - étaient pour beaucoup d’origine allemande. Parmi eux, on trouvait des jeunes perdus lors de la chute du IIIe Reich, mais d’authentiques nazis.

En 1945, le corps expéditionnaire français d’Extrême-Orient est mis sur pied pour chasser les Japonais d’Indochine. Les forces françaises se heurtent à Ho-Chi-Minh jusqu’au sanglant épilogue de Diên Biên Phu. L’armée s’appuie sur des engagés volontaires, au premier rang desquels les légionnaires.
La forte présence dans leurs rangs d’Allemands et d’Autrichiens a intéressé le documentariste allemand Marc Eberle, qui a réalisé en 2005 pour Arte un film sur le sujet. D’après les sources, la présence germanique monta parfois à 60% des effectifs de la légion durant le conflit (un chiffre de 70% est même rapporté dans le documentaire).
Marc Eberle explique : "Mais c’est certain qu’il y eut parmi eux des criminels, des gardiens de camps et des SS soucieux de se refaire une virginité ».
Peu de Français connaissent ces faits relatifs à la légion. Et pour cause, ce n’est certainement pas la période la plus gratifiante pour notre armée.
Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63
Observateur de la comédie humaine
Pour écrire vos plus beaux récits avec vous.
Indochine : des nazis dans les rangs de la légion
Partager cet article
Repost0

France : un passé pas toujours glorieux en Algérie

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

En Algérie :

* 8 mai 1945 : l’armée française massacre des manifestants à Sétif. Dans les rangs de la légion étrangère, on trouve d’anciens nazis enrôlés lors de la chute du IIIème Reich.

* Le statut de 1947 constituait une inégalité en matière de droits civiques pour les Algériens. Au commencement de la rébellion, la France a voulu montrer que les choses allaient changer à partir de 1958. Elle allait faire des Algériens des Français à part entière, c’était reconnaitre qu’ils n’en étaient pas jusqu’alors.

Oui, l’Algérie était un pays colonial.

* D’ailleurs, l’ONU a critiqué la politique française en Algérie dès 1955. L’emploi de la torture et l’humiliation de l’affaire de Suez en 1956 constituent des événements peu glorieux pour la France.

* Le cessez-le-feu du 19 mars 1962 - après les accords d’Évian – précipita le départ de plus d’un million de Français dans des conditions désastreuses. Un demi-million de morts dans la population, c’est le lourd bilan payé par les nombreux civils victimes des exactions de l’armée française.

- Ce sont là des faits. Il suffirait de rapporter l’histoire telle qu’elle s’est déroulée pour atténuer les rancœurs. On éviterait aussi les discours stériles.

Lisez maintenant le témoignage de Jean-Pierre Chevènement

[« Dans son livre "Le courage de décider" (publié en janvier 2002), Jean-Pierre Chevènement évoque son passé de jeune officier de réserve sorti d’école d’officiers d’infanterie de Cherchell en 1961. Dans le chapitre -L’expérience de l’Algérie-, aux pages 23 et 24, il écrit : "Bien qu’on ne parle de la Guerre d’Algérie qu’à travers ce prisme, je n’ai jamais été témoin de scènes de torture, cette pratique ayant bel et bien existé à une assez large échelle, mais j’ai été témoin de massacres épouvantables. Mon poste, dans le bled, à un endroit dénommé Aïn Cheurfa, entre Saint Denis du Sig et Sidi-Bel-Abbès, était un petit poste militaire, totalement isolé. On y avait mis quatre européens et quarante soldats "musulmans". Le lendemain du cessez-le-feu, revenu à Saint Denis du Sig je découvris au petit matin les cadavres de plusieurs de mes moghaznis (de l’arabe maghzen. On appelait moghzanis des soldats indigènes attachés aux "bureaux arabes" ex SAS) sauvagement assassinés. Le temps d’évacuer les survivants et les familles dans un indescriptible désordre, La Légion, venue de Sidi-Bel-Abbès, entreprit de "rétablir l’ordre". Le carnage, au total, fit 130 morts et des centaines de blessés."]

Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63

Observateur de la comédie humaine.

Pour écrire les plus belles pages de votre vie avec vous.

France : un passé pas toujours glorieux en Algérie
Partager cet article
Repost0

Pourquoi le plan anti-jihad pourrait faire un flop...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Des fautes d’orthographe au travail, est-ce une...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Eric Rocheblave - Avocat Spécialiste en Droit du travail

Publié le par Dechartres

Christian Dechartres shared a page: Eric Rocheblave - Avocat Spécialiste en Droit du travail.

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>