Création d’entreprise" />
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand Pernaut déraille https://t.co/vGuvEaEfQF...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Les échos de la Touraine est sorti de presse!...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

https://t.co/dNB9AwEwLB

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Loi travail : la peur d’embaucher ?...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Loi travail : la peur d’embaucher ?

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Loi travail : la peur d’embaucher ?

Il faut rappeler que les règles d’embauche ont été assouplies - ces dernières années - pour les employeurs. Les périodes d’essai sont renouvelables ; elles donnent le temps à l’employeur d’apprécier les aptitudes du candidat au poste pour lequel il est recruté. Cette période d’observation peut atteindre 8 mois pour un cadre.

* De la responsabilité de l'employeur

Qu’un employeur ne parvienne pas à détecter des lacunes dans une telle période, il ne faut pas en chercher les causes dans le Code du travail.
Cet assouplissement des règles d’embauche a-t-il permis de recruter plus facilement ? Ce n’est pas certain. Alors, on peut toujours demander plus ; c’est le rôle du patronat.

* De l'équilibre nécessaire

Il faut cependant trouver un équilibre. Pour les jeunes générations, les perspectives ne sont pas réjouissantes. Vouloir les mettre sur un siège éjectable toute une partie de leur vie n’est vraiment pas souhaitable d’un point de vue social.

Ci-dessous, un rappel des règles qui régissent les périodes d’essai :

Période d’essai 1
Le contrat de travail à durée indéterminée peut comporter une période d’essai dont la durée maximale est :

1° Pour les ouvriers et les employés, de deux mois ;

2° Pour les agents de maîtrise et les techniciens, de trois mois ;

3° Pour les cadres, de quatre mois.

La période d’essai peut être renouvelée une fois si un accord de branche étendu le prévoit. Cet accord fixe les conditions et les durées de renouvellement.
Période d’essai 2
La durée de la période d’essai, renouvellement compris, ne peut pas dépasser :

1° Quatre mois pour les ouvriers et employés ;

2° Six mois pour les agents de maîtrise et techniciens ;

3° Huit mois pour les cadres.

*** N’est-ce pas suffisant pour détecter les erreurs de recrutement ?

Si le recruteur trouve ce délai insuffisant, il doit s’interroger sur ses propres capacités.

A lire également http://cd-lmdp.over-blog.fr/2016/03/loi-travail-role-social-de-l-entreprise.html

http://cd-lmdp.over-blog.fr/2016/02/m-valls-avocat-de-la-reforme-du-code-du-travail.html

Christian Dechartres – écrivain public – « Le Mot de Passe » - http://www.cd-lmdp.fr - 06 11 48 77 63

Observateur « social»

Pour trouver des solutions ensemble

Partager cet article
Repost0

https://t.co/naX4Tgo4nt

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Légion d'honneur : les critères d'attribution...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

https://t.co/Nu1Zu0nHKP

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Les échos de la Touraine est sorti de presse!...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Vendre son honneur ou vendre des rafales : dilemme...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>