Création d’entreprise" />
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

indignation

« Indignation » de Philip Roth

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

 

Les bonnes lectures du confinement

 

Avec ce roman d’apprentissage, Philip Roth (1933-2018) poursuit son analyse de l’histoire de l’Amérique – celle des années cinquante, des tabous et des frustrations sexuelles – et de son impact sur la vie d’un homme jeune, isolé, vulnérable.

 

Nous sommes en 1951, deuxième année de la guerre de Corée. Marcus, jeune homme de 19 ans d’origine juive, poursuit ses études au Winesburg Collège… Inconnu, embûches, surprises…

 

Voici quelques extraits :

 

Marcus a travaillé à la boucherie paternelle avant ses études

…bien résolu à m’en tenir à la leçon que mon père m’avait apprise à la boucherie : ouvre le trou du cul avec un couteau, engage la main, attrape les viscères, tire dessus et sors-les. Écœurant, dégoûtant, mais il fallait que ce soit fait.

 

La guerre de Corée sévissait depuis juin 1950

Quand j’arrivai à Winesburg, en septembre, celui qui le remplaçait, le général Ridgway, en était aux premiers stades difficiles des négociations d’armistice avec une délégation communiste de Corée du Nord, et la guerre donnait l’impression de pouvoir durer des années, avec encore des dizaines de milliers d’Américains tués, blessés, et faits prisonniers.

 

Marcus ne comprenait rien du monde

Je ne comprenais pas Elwyn, je ne comprenais pas Flusser, je ne comprenais pas mon père, je ne comprenais pas Olivia – je ne comprenais rien à rien ni à personne.

 

Il veut exister sans croyances impossibles à prouver

« Je n’ai pas besoin des sermons des moralistes professionnels pour me dicter ma conduite. Je n’ai certainement pas besoin d’un Dieu pour cela. »

 

Et si je cessais de me rendre dingue pour tout…

Caudwel avait raison, où que tu ailles, il y aura toujours quelque chose qui te rendra dingue – ton père, tes coturnes, l’obligation d’assister quarante fois à l’office religieux.

 

Comment ne pas blesser ?

Je ne fis rien – ce qui veut dire que je fis exactement ce qu’il ne faut pas faire. Une fois de plus.

 

Les autres sont fous

…et voilà que tout d’un coup il va livrer ses commandes comme si tout le monde sur la route était fou sauf lui.

 

S’apitoyer sur celui que l’on déteste ?

Avec Elwyn, c’était la première fois que je voyais mourir quelqu’un que je détestais. Fallait-il que j’arrête de le détester pour me mettre à le pleurer ?

 

À qui se confier ?

Mais il n’y a personne à qui parler ; il n’y a que moi-même à qui je puisse m’adresser pour parler de mon innocence, de mes explosions, de ma candeur, et de l’extrême brièveté de mon bonheur dans la première année ou j’atteignis pour de vrai l’âge d’homme, qui fut aussi la dernière de ma vie.

 

Prendre conscience

Quatre mille jeunes gens comme vous, morts, estropiés et blessés, entre le jour où nous avons battu Bowling Green et celui où nous avons déboulonné la UWV… vous avez de la chance… vous êtes privilégiés…

 

Un bilan effroyable

Dans la seule compagnie du soldat Messner, douze hommes sur deux cents seulement survécurent, dont pas un qui ne fût en larmes ou à moitié fou, y compris le capitaine de vingt-quatre ans qui les commandait, dont la figure a été écrasée par la crosse d’un fusil balancé comme une batte de base-ball.

 

Avec des « si seulement », on referait le monde

Oui, si seulement si et si seulement ça, nous serions tous ensemble et vivants pour toujours et tout irait le mieux du monde. Si seulement son père, si seulement Flusser, si seulement Elwyn…

 

Christian Dechartres – écrivain public – « Le Mot de Passe » - http://cd-lmdp.over-blog.fr

Observateur de la comédie humaine.

 

Parmi les nombreux ouvrages de Philip Roth, citons La tache – sur fond d’affaire Lewinski - adapté au cinéma sous le titre La couleur du mensonge admirablement interprété par Nicole Kidman et Anthony Hopkins.

 

La liste des œuvres est longue : Pastorale américaine, J’ai épousé un communiste, Le complot contre l’Amérique…

 

 

Partager cet article
Repost0