Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

itinerances

Les écrits sombres, mais profonds de Nicolas PARES

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

 

Nicolas PARES abordait tous les sujets : la société, la vie, la mort. Lorsque ses parents ont retrouvé ses poèmes, ils se sont interrogés sur les raisons de cette envie d’écrire des textes aussi forts et aussi sombres.

L’écriture constituait probablement un exutoire pour cette âme meurtrie.

Ses textes - publiés sous le titre Itinérances - nous renvoient à nos propres questionnements.

 

En juillet 1997, il écrivait sur les derniers instants de son grand-père :

 

De la douleur de la filiation

 

La bouche entrouverte, tube dans le nez, le cheveu hirsute, l’air hagard et l’œil plein d’une lueur étincelante, il ne reconnaît plus personne ; la tête inclinée vers l’arrière, avec le regard comme dans une contemplation absolue.

Je viens de voir mon grand-père mourant à l’hôpital. Peut-être est-ce la dernière fois, peut-être pas. Sûrement.

Je ne l’avais jamais vu aussi beau.

Je ne veux pas croire que ce spectacle m’a apitoyé pour que je dise cela.

Non, cela n’est pas de la compassion, c’est de la reconnaissance.

La vie n’est qu’une journée, et la mort qu’une étape.

(Extrait de l’ouvrage « Itinérances - Écrits poétiques »)

 

Le livre - (94 pages, format 15 X 21, au prix de 13,00 €, illustré avec les dessins de Nicolas) -, est disponible à :

La Boîte à Livres, rue Nationale à Tours

https://www.boitealivres.com/livre/9782954655864-itinerances-ecrits-poetiques-nicolas-pares/

La FNAC, rue Nationale à Tours

https://www.fr.fnac.ch/a16547290/Nicolas-Pares-Itinerances

Chez l’éditeur : contact dechartresc@hotmail.com ou 06 11 48 77 63.

>>> Achat sur place ou commande en ligne.

Partager cet article
Repost0

Un des poèmes de Nicolas PARES - du recueil "Itinérances" - à lire dans le contexte actuel

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Les textes de Nicolas nous bouleversent ; en les relisant, j'ai trouvé celui-ci particulièrement d'actualité. Si Nicolas était encore de ce monde, il aurait matière à écrire sur les soubresauts de notre société.

 

Voici le poème "Réponse" :

 

Ô vous ! critiques médisants

Ce sont vos fils qui vont rampant

De la même chair et du même sang

Des mêmes parents, aux mêmes enfants

 

Vous vomisseurs de calomnie

Crachant votre venin pourri

Beaucoup de bruit pour peu d’esprit

Défoulez-vous je vous en prie

 

Vous qui avez le verbe aisé

Par manque d’originalité

Puissiez-vous dans la boue crever

Pour voir la vie d’un peu plus près.

(écrit à Saint-Avertin, le 3 septembre 1994, à 4 h 10 du matin.)

 

Christian Dechartres - écrivain public - http://cd-lmdp.over-blog.fr

 

"Tout ce qui n'est pas pour l'éternité n'est que vanité." Saint François de Sales

 

 

Partager cet article
Repost0