Saint-Pierre-des-Corps : vivre avec le danger des deux sites Sévéso

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

2012-12-10 11.26.262012-12-10 11.28.212012-12-10 11.42.11Vivre avec la menace d'un risque de type Sévéso

 La société Primagaz exploite un dépôt SEVESO seuil haut à Saint-Pierre-des-Corps en Indre-et-Loire (5 138 m3 en réservoirs fixes) . Le site est en pleine ville. Les habitations jouxtent les murs d'enceinte. On peut imaginer l'angoisse des habitants.
Pourquoi a-t-on construit de tels entrepôts en ville ? A l'époque de la construction, les autorités étaient bien conscientes des risques encourus. Ces décisions restent toujours des énigmes.
A Saint-Pierre-des-Corps, les habitants doivent faire avec un second site Sévéso seuil bas, près de la gare de triage :   un stockage pétrolier, le dépôt de GPSPC Sud (ex. site SSO) . Ces énormes citernes constituent également un risque important pour la population.
La cité corpopétrussienne a une vocation ouvrière depuis l'avènement du train. Elle a souffert de bombardements massifs à cause de sa gare de triage.
On note des efforts pour améliorer le cadre de vie. Mais il reste beaucoup à faire avec la proximité de ces sites Sévéso.
Souhaitons que toutes les autorités prennent en compte les difficultés des riverains.
Christian Dechartres. www.cd-lmdp.fr - dechartresc@sfr.fr - 06.11.48.77.63.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article