Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

medicaments

Masques et médicaments : outre le fiasco, une dépendance croissante

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Défaillance de l’État

Dans le cadre des restrictions budgétaires, les dotations de l’hôpital se sont réduites comme peau de chagrin. Nous voyons le personnel hospitalier travailler dans des conditions de désuétude indignes d’un pays comme la France. Les masques, les blouses, le matériel de première nécessité manquent cruellement.

« Pourquoi stocker des masques alors qu’il suffit de passer un coup de fil de l’autre côté de la planète et la livraison arrive ? »

Nous ne pouvons que constater la défaillance publique.

 

Si l’Inde ou la Chine éternuent…

Ces vingt dernières années, la part des médicaments fabriqués en France n’a cessé de chuter. C’est à peine plus de 20 % des produits remboursés par la Sécurité sociale qui sont désormais fabriqués sur notre territoire.

Selon plusieurs sources concordantes, c’est seulement 2 à 3 % des médicaments anticancéreux qui sont produits dans l’Hexagone.

 

Triste réalité

Certains évoquent les fleurons français de l’industrie pharmaceutique. Derrière ces déclarations, se cache une réalité bien sombre. En termes d’activité et d’emploi, notre industrie pharmaceutique a rétrogradé encore plus vite que nos voisins européens.

 

Réaction impérative

Dans le contexte de la pandémie de Coronavirus, chacun comprendra que notre dépendance en matière de produits pharmaceutiques a de quoi inquiéter. Des médecins tirent la sonnette d’alarme. Pourrons-nous soigner encore longtemps sans craindre les ruptures de stocks ? Rien n’est moins sûr.

 

Une impuissance du gouvernement aux conséquences dramatiques

La pénurie de masques et l’incapacité du gouvernement à en faire fabriquer pour la population auront aggravé le bilan des victimes de façon tragique.

Les Français s’en souviendront longtemps.

Le port du masque, ajouté aux gestes barrière ne pouvait – et ne peut - que contribuer à ralentir la propagation du COVID-19 et limiter le nombre de victimes. Aucun médecin honnête ne peut affirmer le contraire.

 

Christian Dechartres – écrivain public – « Le Mot de Passe » - http://cd-lmdp.over-blog.fr

Observateur de la comédie humaine.

 

« Sous quelque gouvernement que ce soit, la nature a posé des limites au malheur des peuples. Au-delà de ces limites, c’est ou la mort, ou la fuite, ou la révolte. » Diderot

Partager cet article
Repost0