Licenciement, rachat assurance vie & impôts

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Le rachat d’un contrat d’assurance vie est exonéré d’impôt sur le revenu, quelle que soit l’ancienneté du contrat, s’il fait suite au licenciement du souscripteur du contrat, de son conjoint ou de son partenaire de pacs. Selon le fisc, il faut être privé d’emploi pour une raison indépendante de sa volonté, être inscrit à Pôle emploi et ne pas avoir retrouvé un travail. Enfin, le rachat doit intervenir avant le 31 décembre de l’année qui suit celle du licenciement (rép. min. Marleix, n° 97715, JOAN du 3.4.12). Si ces conditions sont remplies, la totalité des gains compris dans le rachat échappent à l’impôt sur le revenu ou au prélèvement libératoire, mais pas aux prélèvements sociaux.
Commentaire : c'est une information importante pour ceux qui perdent leur emploi. Eviter les pénalités dans les conditions évoquées ci-dessus constitue un "avantage" à étudier.
Christian Dechartres - écrivain public - "Le Mot de Passe" - www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.632013-01-07 11.15.38

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article