Création d’entreprise" />
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

entreprise

Mieux vivre ensemble dans l’entreprise

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Ne pourrait-on pas se fixer des objectifs simples et logiques pour améliorer les produits et les services, pour devenir performant dans un climat favorable à l’ensemble du personnel ?

 

Et si…

 

  • Et si nous éliminions ce besoin de contrôle systématique en fabriquant de la qualité !
  • Et si nous allions vers le choix d’un fournisseur unique sur la base d’une relation à long terme loyale et confiante !
  • Et si nous généralisions la formation sur le tas !
  • Et si nous chassions les craintes pour que chacun travaille efficacement dans l’entreprise !
  • Et si tous les services travaillaient de concert pour anticiper les problèmes de production !
  • Et si les responsabilités de l’encadrement s’exerçaient sur la qualité plutôt que sur des chiffres !
  • Et si on développait un programme efficace d’éducation et de développement personnel au sein des entreprises !
  • Et si on se disait que le changement nécessaire est l’affaire de tous !

 

Des méthodes permettent d’extraire des flux d’idées à tous les niveaux d’une entreprise. Les forces différentes de chacun peuvent s’additionner et se multiplier. En prendre conscience permet de travailler mieux et de partager le fruit des efforts.

 

Que chacun se fixe des objectifs en ce sens et le monde du travail ira mieux.

 

Christian Dechartres – écrivain public – http://cd-lmdp.fr – http://cd-lmdp.over-blog.fr

 

« Il ne faut pas mépriser l’homme si l’on veut obtenir des autres et de soi de grands efforts. » Tocqueville

 

#entreprise #ensemble #collectif #objectif #performance #personnel #formation 

Partager cet article
Repost0

Notre bien commun dans la société capitaliste

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

 

Ceux qui contribuent à l’enrichissement de notre bien commun ne méritent-ils pas de vivre une belle retraite ?

 

Qui enrichit les entreprises ?

 

Les salariés des entreprises sont les contributeurs principaux à notre bien commun. Sans salariés, pas de richesses.

Verser des dividendes aux actionnaires, oui, mais en restant mesuré sur la proportion. Les actionnaires ne sont pas toujours ceux qui prennent le plus de risques.

Les salariés – pour beaucoup - s’usent au travail. Ne serait-il pas légitime d’abonder à leur système de retraite.

N’y aurait-il pas une certaine logique à prélever sur les plus grandes richesses une part – à définir – pour sauver les régimes de retraites ?

 

Faire payer les responsables

 

De même que les pollueurs doivent être les payeurs, les rentiers du CAC 40 ne pourraient-ils pas être les sauveurs d’un système à bout de souffle ?

L’espérance de vie d’un ouvrier est bien inférieure à celle d’un cadre. Est-ce immoral de demander plus à ceux qui s’enrichissent dans des proportions qui donnent le vertige ? Ce n’est pas remettre en cause leur travail, c’est simplement les mettre face à leurs responsabilités. Les gens qui travaillent à l’enrichissement des grands patrons souffrent de maux qui abrègent leur vie.

 

Aider les salariés à mieux vivre leurs dernières années

 

Les actionnaires poursuivent – bien souvent - des objectifs incompatibles avec la bonne santé des salariés. Ce serait un juste retour que lesdits actionnaires mettent la main au pot pour abonder aux caisses de retraite afin d’assurer une meilleure fin de vie aux travailleurs les plus démunis.

 

« Il nous faut apprendre à vivre ensemble comme des frères ou nous préparer à périr ensemble comme des imbéciles. » Martin Luther King

 

Christian Dechartres – écrivain public – https://www.cd-lmdp.fr – http://cd-lmdp.over-blog.fr

 

#capitalisme #retraite #partage #société #générations #solidarité #communauté 

Partager cet article
Repost0

Pour une gouvernance responsable.

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Humanisme

Platon l’a dit. Nous le constatons chaque jour. Les siècles passent et les gouvernances procèdent inlassablement de façon identique.

Alors qu’un individu instruit est responsable, les gouvernants s’entourent plutôt de « flatteurs » pas toujours qualifiés pour le poste qu’ils occupent.

 

*********************************************

« Platon à propos des méthodes de contraintes des gouvernements (in « La République »):

« Cette conduite est celle des états mal gouvernés qui défendent aux citoyens, sous peine de mort, de toucher à la Constitution ; tandis que celui qui traite le plus agréablement les vices du gouvernement, qui va au-devant de ses désirs, celui-là passera pour un citoyen vertueux, un profond politique et sera comblé d’honneurs. »

Je pense que cette observation se rapporte bien aux choses de notre temps et que les siècles n’ont pas appris grand-chose aux hommes qui ont en charge de gouverner. »

Etat des lieux à l’heure actuelle dans certaines entreprises : quand le cadre, l’agent de maitrise ou l’employé débattent face à un patron, est-ce l’intérêt général qui domine le débat ? Est-ce l’avancement qui préoccupe le salarié ? Est-ce le besoin d’être flatté qui prime ? L’idée d’une promotion pollue-t-elle la conversation ?

 Celui qui flatte le « gouvernant » a toutes les chances d’en être récompensé sans pour autant apporter des axes de progrès dans son entreprise. A l’inverse, les voix de réelles améliorations ne sont – bien souvent - pas prises en compte.

Pour quelles raisons ? Le dirigeant se trouve dans une situation plus confortable au contact des gens qui vont dans le sens de la direction. A l’opposé, débattre avec des contradicteurs est plus difficile à gérer. Pourtant, chacun sait que les béni-oui-oui n’apportent rien aux entreprises alors que le débat contradictoire est source d’avancées.

Combien de cadres sont conservés dans leur poste pour la tranquillité de la direction et contre l’intérêt général ? 

Une prise de conscience est nécessaire dans la période difficile que nous traversons. Encourageons les dirigeants lucides et ouverts à tous les axes de progrès. Ces considérations s’appliquent à toutes les gouvernances dans la vie de la cité.

« Le savoir et l’amour de la vérité doivent gouverner. »

Christian Dechartres – Le Mot de Passe – www.cd-lmdp.over-blog.fr 

 

Dirigeant : au sens large du terme.

Partager cet article
Repost0