Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

saint-pierre-des-corps

Les réfugiés accueillis à Saint-Pierre-des-Corps (I&L) à partir de mai juin 1940

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Dans le cadre de mes recherches autour de l’invasion allemande en France au printemps 1940, je consulte les délibérations de cette époque dans les mairies.

Voici ce qui était noté au conseil du 12 juillet 1940 :

Le centre d’accueil institué en mai a fonctionné pour venir en aide aux réfugiés de passage en gare de Saint-Pierre-des-Corps avec l’aide du personnel enseignant, des infirmiers, des dames de la défense passive qui se sont dépensées sans compter de jour comme de nuit.

En juin, afflux important : 250 femmes et enfants furent hébergés dans les écoles du groupe République pendant plus de trois semaines.

Des marchandises ont été réquisitionnées en gare de SPDC pour faire fonctionner le centre : sucre, riz, sel, pâtes, pommes de terre…

  • Une indemnité de 100 F est accordée à Mme Gugumus pour la traduction des documents en langue allemande.

Autre « détail » d’importance :

Par décision du conseil de préfecture interdépartemental Vienne – Charente - Indre-et-Loire Deux-Sèvres, la déchéance des conseillers municipaux appartenant à la section française de l’Internationale communiste est prononcée.

La dissolution des organisations communistes avait été prévue par décret du 26 septembre 1939.

  • Les communistes sont exclus de la vie politique, mais ils prendront une part importante dans la résistance qui contribuera à chasser l’ennemi nazi de France.

Il est des moments de l’Histoire qu’il faut relire. Oublier le passé, c’est se condamner à le revivre.

 

Christian Dechartres – écrivain public – http://cd-lmdp.over-blog.fr

 

 

Partager cet article
Repost0