Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean d'Ormesson, au revoir, c'était bien

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Jean d'Ormesson, l'écrivain du bonheur ?
L'académicien qui vient de nous quitter a aimé le bonheur et le plaisir. Il aimait la conversation savoureuse, il attirait l'attention par sa malice, sa gaieté, son sens de l'humour et de la formule.

Jovialité, humour, finesse

Il a traversé des époques difficiles, un siècle sanglant. Le temps invente tout pour mieux détruire. Mais Jean d'Ormesson a toujours essayé de trouver le bonheur dans ce monde. 
Amoureux des livres, des femmes, il s'est sans cesse émerveillé. C'est le secret de son existence joviale.
Avec l'ironie qu'on lui connaît, il a communiqué avec force
- la stupeur devant l'univers
- l'effroi devant l'histoire
- la ferveur devant la vie.

Les deux France des années 70

Jean d'O, alors directeur du Figaro, fut pris pour cible par Jean Ferrat dans "Un air de liberté" en 1976. Le chanteur engagé dénonçait les guerres coloniales d'Indochine et du Vietnam.
L'écrivain  voyait en ces combats un air de liberté. Il l'écrivait dans les colonnes du Figaro. Passe d'armes mémorable entre les deux "artistes" que tout opposait sur le plan politique.

Jean d'Ormesson nous quitte une journée avant Johnny Hallyday

Je ne doute pas que là-haut ils pourront échanger longuement sur leurs parcours. Ils constituaient, chacun en leur genre, des icônes de la France. Un point commun peut les réunir, l'envie de faire plaisir, l'envie de donner de l'amour, parfois maladroite peut-être. Nous retiendrons les intentions.
Paix à leur âme.
Christian Dechartres - écrivain public - www.cd-lmdp.fr

Amoureux des livres et des gens

 

Partager cet article
Repost0

Un papa montre des photos anciennes à son enfant...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Comment usurper les noms de « Véolia » & « Générale des eaux » pour mieux plumer les pigeons

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

 

Vous avez déjà trouvé dans votre boîte aux lettres ces courriers débutant par : « Vous n’avez pas répondu à notre dernier courrier… » « Nous vous rappelons que les causes d’une fuite d’eau sont multiples et peuvent nécessiter une intervention d’urgence… » « Vous avez récemment reçu un courrier de ma part, les canalisations à l’intérieur de votre appartement ne sont pas couvertes par nos solutions d’assistance, en cas de fuite ou d’engorgement… »

 

* User de noms connus pour mieux harponner les faibles

 

Je pourrais encore citer bien des phrases d’accroches suscitant la peur des lecteurs.

Qui se cache derrière ces courriers ? Home Serve qui use des logos Véolia & Générale des eaux pour rendre son action crédible.

 

Le procédé est malhonnête, il apeure des gens âgés, en particulier, ignorant tout des finesses de l’assurance habitât. Ces lettres leur font peur : « Oh, je ne suis donc pas assuré ! » Oui, c’est la réaction que cherchent à provoquer les auteurs de ces courriers annonçant la catastrophe contre laquelle vous ne seriez pas assuré.

 

Le procédé est hélas efficace

 

Il vous faut vite signer, payer pour dormir tranquille. Et ça marche dans de nombreux cas.

Ce n’est pas tout ; si vous avez déjà plongé, vous recevez d’autres courriers pour vous faire émarger au bas d’un autre contrat : « Si vous possédez déjà ce contrat, une offre vous est réservée jusqu’au 31 janvier 2018 pour toute nouvelle souscription d’un contrat d’assistance de votre choix. Appelez-nous au 0 800… »

Autrement dit, si vous avez déjà cédé à un premier courrier menaçant, on vous invite à téléphoner et on vous « collera » un autre contrat dont vous n’avez pas besoin.

 

Des contrats inutiles

 

Des dossiers que j’ai pu voir, aucun des "pigeons" n’avait besoin de tels contrats, leur assurance habitation couvrait tous les risques énoncés dans les courriers alarmistes de Home Serve. Pour mieux vous ferrer, cette société vous met en confiance en usant des logos de Véolia et Générale des eaux ; pratique inqualifiable.

Si vous avez déjà souscrit un contrat avec cette entreprise aux pratiques douteuses, demandez à votre assureur habituel si vous n’êtes pas assuré pour les mêmes risques. Je vous le répète, tous les contrats que j’ai vus faisaient doublon avec les contrats habitation de mes clients. Ils n’avaient pas besoin de garanties supplémentaires, tout était déjà dans leurs contrats d’assurance « Habitation -  Responsabilité civile ».

Si vous pensez avoir besoin de garanties complémentaires, parlez-en avec votre assureur habituel ; évitez de multiplier les contrats. Evitez ces sociétés qui vous harcèlent et vous font signer sans le moindre besoin pour vous.

 

Si vous avez des parents âgés, vérifiez leurs assurances. Les personnes du 3e âge constituent des proies privilégiées pour ces « requins » sans scrupule.

 

Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr - cd-lmdp.over-blog.fr/

 

Pour avancer ensemble

Pour protéger les consommateurs

 

Partager cet article
Repost0

RT @Dechartres1: Wauquiez prend un virage très...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

René Char : « va vers ton rêve, ils finiront...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Jean Ferrat - Un Air De Liberté...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Les Klarsfeld : manuel d'action à l'usage des...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Les héritiers de Renaudot est sorti de presse!...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

L'histoire de la chanson censurée de Jean Ferrat...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Romain Taillefait, directeur de la Maison du...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 > >>