Création d’entreprise" />
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Holocauste : une indemnisation à partager ?

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Quand il fut question d’indemniser les juifs après l’holocauste, les pays arabes ont demandé leur part. Motif invoqué : « Israël se comporte en colonisateur sur la terre de Palestine ; les Israéliens doivent donc restituer une part de leurs avoirs aux arabes victimes des actions de colonisation à l’encontre des Arabes ».

Une course à l'hégémonie

La création de l’état d’Israël s’est réalisée avec une certaine complicité de la France assez satisfaite – il faut le dire - de contrecarrer les plans anglais au Proche Orient. Le Royaume-Uni ne parvenait pas à se déterminer sur le sort de la Palestine au sortir de la seconde guerre mondiale. Les Nations Unies ne parvenaient à aucun accord.

Naissance douloureuse

En mai 1948, naitra le nouvel Etat d’Israël proclamé par Ben Gourion. Les affrontements avec les pays arabes voisins ne cesseront pas. L’holocauste et la découverte des camps d’extermination ont provoqué une émigration massive vers la Palestine.

Des excès malheureux

Et les Israéliens ont parfois utilisé des méthodes de destruction à l’encontre de leurs voisins palestiniens que leur bourreaux nazis n’auraient pas hésité à employer.

Du comportement français

Il faut également préciser que l’armée française a enrôlé de nombreux ex-nazis pour ses actions en Algérie et en Indochine dès la fin de la seconde guerre mondiale. Lire les articles suivants :
C’est un aspect de l’histoire qu’il ne faut pas occulter, si l’on veut être complet et objectif.
Christian Dechartres – écrivain public - http://www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.
Observateur de la comédie humaine

Partager cet article
Repost0

Comment retrouver la volonté d’agir et sortir du grand merdier

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Comment retrouver la volonté d’agir et sortir du grand merdier

"Le grand merdier" ou "l'espoir pour demain ?"

Dans la partie « QUELLE DESTINÉE POUR NOUS? », Louis Leprince-Ringuet écrit cette page magnifique. Dans le contexte socio-politique actuel, chacun de nous devrait lire ce passage tous les matins et s’en inspirer.

L'équilibre contraignant entre l'ordre et l'enthousiasme […] cette ascèse doit être au service d'un principe de vie et de bonheur. Or, la source de toute vie, c'est l'amour. Ce n'est pas le raisonnement, la logique, même bien établie, même convaincante, qui mobilise les hommes, individus ou foules, mais l'amour - ou la haine, son contretype.

Seul il peut venir à bout des routines, balayer les égoïsmes parfois farouches, dépasser les intérêts du pouvoir et de l'argent, seul il peut réchauffer le cœur. On obtient beaucoup plus avec un peu d'amour qu'avec beaucoup de logique. On dit souvent que l'amour est aveugle. Celui dont il est question dans ces pages ne l'est aucunement. Il s'accompagne toujours d'une grande lucidité. C'est une attitude du cœur devant les êtres et les choses que l'on aura appris à connaître.

C'est, en effet, en connaissant notre prochain avec ses tendances, ses qualités, ses défauts, ses ambiguïtés, ses hauts et ses bas, que nous pourrons l'aimer réellement.

De même, sur le plan de la collectivité, il nous faut connaître et comprendre les populations avec lesquelles nous sommes en rapport, savoir quelles sont leurs mœurs, leurs traditions, leurs aspirations, leurs réactions, leurs susceptibilités, afin de pouvoir les aider dans leur marche vers une meilleure destinée.

A lire, à relire pour une attitude meilleure de chacun de nous.

Christian Dechartres – écrivain public - http://www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.

Observateur de la comédie humaine pour aider à la réflexion.

Partager cet article
Repost0

La savonnerie du zèbre

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

La savonnerie du zèbre

3 rue de Pineau

37190 Azay-le-Rideau

Téléphone : 06 63 17 72 01

E-mail : lasavonnerieduzebre@gmail.com

Vous venez à Azay-le-Rideau pour son château, je vous comprends ; mais surtout ne ratez pas Charles 3, rue de Pineau.

Deux raisons de venir lui rendre visite :

1. c'est un personnage extrêmement sympathique

2. il fabrique des savons naturels.

Devant vous, il produit les savons, il vous commente la fabrication avec des produits naturels. Sa boutique est chaleureuse, le choix est grand et l'accueil excellent. Sa compagne complète son activité, mais je ne vous en dis pas plus...

Pourquoi le Zèbre ? Venez demander à Charles les raisons de ce nom et de sa passion pour cette activité.

http://www.azaylerideau-tourisme.com/decouvrir/produits-du-terroir/vannerie/546262-la-savonnerie-du-zebre

http://www.tripadvisor.fr/ShowUserReviews-g187117-d7068647-r227521057-La_Savonnerie_du_Zebre-Azay_le_Rideau_Loire_Valley_Centre.html

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Communes/Azay-le-Rideau/n/Contenus/Articles/2011/07/30/Les-savons-du-Zebre

Christian Dechartres - écrivain public - http://www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.

Partager cet article
Repost0

Développer la lecture

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Développer la lecture

Il faut vite se reprendre.

Nos enfants doivent être en capacité de lire un texte et de le comprendre. Cela passe par un apprentissage dès le plus jeune âge.

Pourquoi lire ? Pour garder en éveil l'esprit d'apprentissage, pour parfaire ses connaissances, pour développer l'imagination, la lecture maintient le cerveau en forme, plus on lit plus on développe des capacités d'empathie. La société en a bien besoin.

Alors toutes les initiatives comme celle qui est reprise sur le document joint sont à développer pour que notre jeunesse garde le goût de la lecture. C'est au plus jeune âge qu'il faut développer ce goût.

Christian Dechartres - écrivain public - http://www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.

Observateur de la comédie humaine

Pour vous accompagner.

Partager cet article
Repost0

Chleuh : d’où vient ce mot ?

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Chleuh : d’où vient ce mot ?

En 1940, ce mot – à connotation péjorative - apparait dans le langage pour désigner les allemands en tant qu’ennemis. Mais, d’où nous vient ce mot ? C’est bien avant la seconde guerre mondiale que nous trouvons l’origine de « chleuh ».

En recherchant dans l’étymologie, on s’aperçoit que ce substantif désigne un peuple berbère du sud-ouest marocain dans le Haut Atlas. On retrouve l'origine à l'installation du protectorat français au Maroc en 1912. Les Français rivalisaient alors avec les allemands. Les habitants de cette tribu se nommaient les chleuhs ; ce nom a rapidement été donné par les troupes françaises à l’ensemble des colonies ou à des opposants dont ils ne comprenaient pas la langue.

Lors de la Première Guerre mondiale, le mot apparait avec le sens de soldat des troupes territoriales. Puis le mot est utilisé dans l’acception « frontalier parlant une langue autre que le français : comtois ou alsacien ». Le sens évolue vers « personne allemande ou de langue allemande ».
En mai 1940, le « chleuh » désigne le militaire allemand dont on ne comprend pas la langue. L’origine de ce mot est peu connue. Les allemands se sont vu affubler – avec les évolutions successives - du nom d’un peuple berbère.

Étonnant ! Non.

Christian Dechartres – écrivain public - http://www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.

Observateur de la comédie humaine.

Pour partager, échanger, dialoguer, écrire votre histoire de vie.

Partager cet article
Repost0

Les comptes de votre parent sous tutelle sont-ils bien gérés ?

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Les comptes de votre parent sous tutelle sont-ils bien gérés ?

Article 510 du Code Civil

Cet article est très important pour les familles des majeurs protégés par une mesure de tutelle ou curatelle. Il faut le faire appliquer.

• Modifié par Loi n°2007-308 du 5 mars 2007 - art. 8 JORF 7 mars 2007 en vigueur le 1er janvier 2009

- Le tuteur établit chaque année un compte de sa gestion auquel sont annexées toutes les pièces justificatives utiles.

- A cette fin, il sollicite des établissements auprès desquels un ou plusieurs comptes sont ouverts au nom de la personne protégée un relevé annuel de ceux-ci, sans que puisse lui être opposé le secret professionnel ou le secret bancaire.

- Le tuteur est tenu d'assurer la confidentialité du compte de gestion. Toutefois, une copie du compte et des pièces justificatives est remise chaque année par le tuteur à la personne protégée lorsqu'elle est âgée d'au moins seize ans, ainsi qu'au subrogé tuteur s'il a été nommé et, si le tuteur l'estime utile, aux autres personnes chargées de la protection de l'intéressé.

- En outre, le juge peut, après avoir entendu la personne protégée et recueilli son accord, si elle a atteint l'âge précité et si son état le permet, autoriser le conjoint, le partenaire du pacte civil de solidarité qu'elle a conclu, un parent, un allié de celle-ci ou un de ses proches, s'ils justifient d'un intérêt légitime, à se faire communiquer à leur charge par le tuteur une copie du compte et des pièces justificatives ou une partie de ces documents.

*** Les cas de gestion désastreuse ne sont – hélas – pas rares. Les causes en sont multiples. C’est pourquoi les familles ne doivent pas hésiter à faire valoir leur droit de regard par le biais de l’article 510 du code civil.

Christian Dechartres – écrivain public - http://www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.

Observateur de la comédie humaine

Pour vous apporter le soutien nécessaire.

Partager cet article
Repost0

L’écrivain public : que fait-il pour vous ?

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

L’écrivain public : que fait-il pour vous ?

Le travail de l’écrivain public constitue un lien social indéniable.

• C’est une oreille attentive,

• C’est une aide pour démêler vos problèmes administratifs,

• C’est un « raconteur » de vie,

• Il vous permet d’évacuer un grand nombre de questions,

• Il permet aux familles des seniors de vivre mieux,

• Il crée des liens avec l’entourage,

• Il prend des mesures préventives pour éviter des incidents de toutes sortes,

• Il est également un brin psychologue pour détecter les non dits.

C’est toujours un énorme plaisir de voir un client retrouver le sourire qu’il avait perdu dans sa grande solitude. Je ressens toujours la même émotion quand le regard s’illumine.

Christian Dechartres – écrivain public - http://www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.

Observateur de la « comédie humaine ».

Partager cet article
Repost0

Les histoires de trou de balle finissent mal

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Les histoires de trou de balle finissent mal

Les dessinateurs de Charlie Hebdo aimaient parler trou de balle ; ils n'imaginaient pas un instant que ce pouvait être fatal !

Les trous de balles furent – hélas - mortels à Charlie Hebdo.

Que cela ne nous empêche pas de rire de trous... et de tout.

Christian Dechartres – écrivain public - http://www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.

Observateur de la comédie humaine.

Partager cet article
Repost0

Laïcité : un rappel s’impose, la France est un État laïque

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Laïcité : un rappel s’impose, la France est un État laïque

Qu’est-ce que la laïcité ?

C’est le principe de séparation de la société civile et de la société religieuse, l’état n’exerçant aucun pouvoir religieux et les Églises aucun pouvoir politique. C’est ainsi que la loi de 1905 fut votée :

• Loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Églises et de l'État. Version consolidée au 06 mars 2008

 Principes :

- Article 1 - La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public.

- Article 2 - La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. En conséquence, à partir du 1er janvier qui suivra la promulgation de la présente loi, seront supprimées des budgets de l'État, des départements et des communes, toutes dépenses relatives à l'exercice des cultes.

- Pourront toutefois être inscrites auxdits budgets les dépenses relatives à des services d'aumônerie et destinées à assurer le libre exercice des cultes dans les établissements publics tels que lycées, collèges, écoles, hospices, asiles et prisons.

- Les établissements publics du culte sont supprimés, sous réserve des dispositions énoncées à l'article 3.

L’enseignement laïque doit donc rester à l’écart de toute manifestation religieuse. La cantine ne doit - en aucun cas - refléter une obédience religieuse, quelle qu’elle soit. Les habits ne doivent rappeler aucune appartenance à une communauté religieuse. Tous les symboles religieux sont proscrits à l’école laïque.

L’État laïque est responsable de l’enseignement dans nos écoles et il doit faire respecter cette séparation avec toute religion. Pour cela, il dispose d’un arsenal juridique. A lui de le faire appliquer pour le bien-être de tous nos concitoyens.

Chacun est libre - en privé – de pratiquer la religion qui lui convient. Mais cette liberté ne doit pas empiéter sur celle des autres.

C’est au citoyen de s’adapter à l’État laïque et non l’inverse.

Christian Dechartres – écrivain public - http://www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.

Observateur de la comédie humaine.

Partager cet article
Repost0

Armez vos enfants

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Armez vos enfants

Par ces temps agités, armez vos enfants. Fournissez-leur les armes les plus redoutables. Faites en sorte qu’ils partent toujours avec leurs armes pour qu’ils puissent les utiliser à tout instant, en toutes circonstances.

Pour cela, il leur faut des armes légères, des armes qui passent sans difficulté aux contrôles. Vous en trouverez facilement sur le marché et elles ne sont pas onéreuses. Commencez par les crayons, les cahiers, les livres, les meilleurs stylos…

Des armes sans munitions sont totalement inefficaces. Offrez-leur les meilleures : donnez-leur la meilleure éducation ; soyez attentifs à leur travail à l’école ; échangez avec eux sur l’histoire de notre monde. Ne ratez pas une occasion de leur faire découvrir les expositions sur l’évolution de nos civilisations afin qu’ils comprennent leur place dans la société. Saisissez toutes les occasions de dialogue constructif.
Quand un jeune acquiert cette capacité à dialoguer, à analyser une situation, à se passionner pour une activité, il détient une « arme lourde » pour affronter la vie et s’intégrer dans la société. Contribuez à faire disparaitre cette inculture dramatique. L’ignorance est source de grands malheurs.

Un jeune qui connait l’histoire des peuples et qui est en mesure de dialoguer n’a pas besoin d’une Kalachnikov pour faire entendre son point de vue. Alors, armez vos enfants de crayons, de livres et fournissez-leur chaque jour les munitions adaptées.

Christian Dechartres – écrivain public - http://www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.

Observateur de la comédie humaine. .

Partager cet article
Repost0