Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Payer en bitcoin chez Monoprix ? Est-ce sérieux ?

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Sur le bitcoin, je publiais un article le 6 décembre 2013 : "Le bitcoin : monnaie « virtuelle » - argent des voyous… Prudence"

Crée en 2009 par un inconnu, le bitcoin est une monnaie électronique qui fait de plus en plus d'adeptes. Les cyber délinquants ont là un outil parfait pour leurs opérations.

Aujourd’hui, je lis l’article suivant :

  • Monoprix prévoit d’accepter les bitcoins - Mai 2014 - Le Particulier Pratique n° 401,
  • "Acheter ses yaourts ou sa lessive avec des bitcoins devrait être possible à Monoprix d’ici à la fin de l’année, a annoncé Patrick Oualid, le directeur général de l’e-commerce de l’enseigne, dans le Journal du Net.
  • Un pari audacieux, cette monnaie virtuelle décentralisée (régulée par aucun État), qui s’est développée sur le Web depuis 2009 grâce aux plates-formes de jeux (qui permettent d’en gagner), faisant l’objet de vives critiques. En effet, elle est, notamment, accusée d’être un vecteur potentiel de blanchiment d’argent et son cours est extrêmement volatil.
  • Si le bitcoin est coté à 357 € au moment où nous écrivons, il a, par exemple, dépassé les 1 000 $ fin novembre 2013. Pour payer en bitcoins dans les Monoprix ou chez les commerçants qui les acceptent (liste sur usebitcoins.info), il vous faudra, tout d’abord, vous en procurer en changeant de l’argent bien réel sur des places de marché (comme bitcoin-central.net) et les stocker dans un portefeuille numérique."
• Pourquoi une enseigne comme Monoprix veut-elle embarquer ses clients dans ce système reconnu dangereux par toutes les autorités compétentes ? La Banque de France avait lancé un appel à la prudence au sujet de l’utilisation de cette pseudo monnaie.

De nombreux français sont déjà emmêlés dans des crédits à taux prohibitifs. Pour peu qu’ils pensent réaliser la bonne affaire avec le bitcoin, et la chute sera encore plus brutale. J’en appelle au bon sens des grandes enseignes pour ne pas tomber aussi bas.

Christian Dechartres - Écrivain public, biographe – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63 Observateur de la comédie humaine

Pour écrire les plus belles pages de votre vie.

Payer en bitcoin chez Monoprix ? Est-ce sérieux ?
Partager cet article
Repost0

Impôt sur le revenu : revalorisation spontanée...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Le vol des données chez Orange ne serait pas si grave !

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

FranceTVinfo, dans son article du 8 mai 2014, minimise les répercussions du vol de données chez l’opérateur Orange.

Et le journaliste énumère les recommandations suivantes : 

  • Parce qu'il existe des astuces pour éviter les pièges 
  • Si vos données personnelles ont été subtilisées et que vous recevez des courriels, des SMS ou des appels téléphoniques suspects, voici quelques conseils pour limiter les dégâts : 
  • Ne cliquez pas sur les liens qui vous sont envoyés par une adresse e-mail ou un numéro de téléphone que vous ne connaissez pas.
  • N'ouvrez pas non plus les pièces jointes. 
  • Vérifiez la provenance des messages.
  • Si, depuis le courriel, vous êtes redirigés vers un site, n'hésitez pas à retaper dans votre moteur de recherche le nom du site. Ainsi, pour les abonnés Orange éventuellement concernés, l'URL devra être www.orange.fr. Si le site sur lequel vous êtes renvoyé n'a pas cette adresse, c'est un faux. 
  • Assurez-vous d'être sur une page sécurisée lorsqu'on vous demande vos coordonnées bancaires, pour des achats en ligne par exemple. Vous devez vous assurer que le symbole du cadenas se situe au niveau de la barre d'adresse de votre navigateur. L'URL doit par ailleurs être précédée de "https". 
  • Ne transmettez jamais de données sensibles, type mots de passe, coordonnées bancaires, ni par courriel ni par téléphone. 
  • Ne rappelez jamais un numéro que l'on vous a transmis par SMS ou MMS et que l'on vous demande de rappeler. 
  • Signalez les e-mails frauduleux que vous recevez sur la plateforme Signal Spam. En faisant remonter ces informations, cela permet aux autorités d'organiser des contre-campagnes et d'avertir les autres internautes.

L’intention est louable de recommander la plus grande vigilance. Mais allez donc dans les foyers français et vous verrez que la majorité de nos compatriotes surfent sur internet sans se soucier des mesures de sécurité élémentaires.

Et les entreprises ? Certaines d’entre elles utilisent des mots de passe comme 1234.

Une minorité – rompue à l’usage d’internet – renouvelle ses mots de passe, évite des connexions dangereuses… Mais ils représentent un pourcentage très faible de la population. Alors, évitons de dire à une population - déjà laxiste en termes de sécurité – que le vol de données chez Orange n’est pas si grave. Cela renforce l’idée que nous sommes protégés quoiqu’il arrive. Or, ce n’est pas le cas !

Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63

Observateur de la comédie humaine

Pour écrire les plus belles pages de votre vie.

Le vol des données chez Orange ne serait pas si grave !
Partager cet article
Repost0

Objectif et passion, un mélange détonant !

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

  • Si vous visionnez clairement vos objectifs, si vous avez la passion, vous détenez un véritable trésor.
  • Si vous avez toujours cette capacité à rêver, vous êtes armé.
  • Passion et enthousiasme permettent de soulever des montagnes.

Quelles sont vos passions ? De quoi pouvez-vous parler avec enthousiasme ?

Christian Dechartres - écrivain public, biographe - www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63

Observateur de la comédie humaine

Pour écrire les plus belles pages de votre vie.

Objectif et passion, un mélange détonant !
Partager cet article
Repost0

Dialoguez, échangez pour prendre confiance

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Parlez en public

Parlez devant un public

Parlez dans des cercles d’amis

Parlez dans des cercles professionnels

Parlez dans des associations, dans des clubs.

Tout cela vous donne confiance. La confiance est un moteur qui fait avancer deux fois plus vite.
Que faut-il pour parler facilement avec des gens de divers horizons ? Un peu de culture générale… Cette culture générale, elle s’entretient grâce à la curiosité. Chercher à apprendre toujours un peu chaque jour aide à se construire, à élargir son propre horizon.
« La culture, c’est comme un parachute, si on en n’a pas, on s’écrase ».
Parler, échanger, communiquer, c’est capital pour réussir. En revanche, savoir écouter est encore plus important. Nous avons une bouche et deux oreilles !!! …

Christian Dechartres – écrivain public, biographe – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63 Observateur de la comédie humaine

Pour écrire les plus belles pages de votre vie.

Dialoguez, échangez pour prendre confiance
Partager cet article
Repost0

Vol de données personnelles chez Orange : 1,3...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

On parle de nous: http://t.co/vdD7wIn3jw Que nos...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Avis aux lycéens : 100.000 postes à pourvoir...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Éditorial de Françoise Giroud – L’express du 21/27 avril 1969

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

A la veille de l’échéance électorale européenne, relisez des extraits du papier de Françoise Giroud peu avant le dernier round du général. 45 ans plus tard, les mêmes interrogations réapparaissent.

« AH! NON !

de FRANÇOISE GIROUD :

[ Le « oui » est accordé à la nature. Le « non » exige qu'on la domine. Le « oui » unit. Le « non » sépare et annonce que l'Autre va peut-être vous échapper. …

Eh bien, non !

Ah ! non ! La régionalisation, dans son principe, oui. L'imposture, ne fût-ce que pour le principe, non. Nous n'avons d'ailleurs, ni les uns ni les autres, le pouvoir de dire « oui » ou « non » à la France. Elle n'est personne que la somme de chacun de nous, l'enchevêtrement d'individus, de groupes, de générations, d'ethnies, de familles spirituelles, politiques, idéologiques, dont le plus grand dénominateur commun est constitué en premier lieu par le langage, en second lieu par l'unité géographique. …

Si, comme l'assure M. André Malraux, nous traversons une crise de civilisation qui n'a pas eu de pareille depuis la fin de l'Empire romain, il nous permettra de penser que la réforme du Sénat lui est une faible réponse. …

« L'un des premiers problèmes de l'action historique, c'est de savoir avec qui l'on est », a dit encore M. Malraux. …

F. G. • L'EXPRESS - 21-27 avril 1969 »

  • Commentaire : aux élections européennes, les français vont-ils voter pour des idées ou contre un système ? Vont-ils chercher à sanctionner ou à encourager la politique qu’ils souhaitent voir appliquer ? Ont-ils toutes les cartes en main pour évaluer les valeurs des candidats ?
  • Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63
  • Observateur de la comédie humaine
  • Pour écrire les plus belles pages de votre vie.
Partager cet article
Repost0

L’avenir sourit aux ambitieux : la COFACE vous y aide

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Vous êtes jeune, vous pouvez prospecter le monde avec l’appui de la COFACE, renseignez vous.

Grâce au dispositif A3P, l’activité d’agent commercial international s’ouvre à vous.

De quoi s’agit-il ?

- Assurance prospection premiers pas de la COFACE Objet • L'A3P (Assurance - Prospection – Premiers - Pas) de COFACE vise à encourager la prospection des marchés étrangers par les TPE et PME.

• L'A3P concerne les PME et TPE de tous les secteurs d'activité, ayant un chiffre d'affaires à l'export inférieur ou égal à 200 000 €, ou dont le chiffre d'affaires à l'export représente moins de 10 % de leur chiffre d'affaires total.

• L'A3P garantie les dépenses de prospection non-récurrentes suivantes :

  1. * déplacements, voyage des salariés et/ou des représentants légaux : frais d'avion, de train, de voiture, de visas engagés pour se rendre à l'étranger (y compris les déplacements locaux en avion ou en train), * séjours des salariés et/ou des représentants légaux : facturations d'hôtels, d'hébergement, de restauration, de déplacements de proximité et autres frais éventuels (dans la limite d'un forfait de 300 € par jour et par personne),
  2. * rémunération des salariés et/ou des représentants légaux pendant la durée du séjour (forfait de 320 € par jour et par personne, et dans la limite de 5 jours),
  3. * publicité à l'étranger : coût des plaquettes commerciales, inserts dans les médias, spots radio, objets publicitaires, etc.,
  4. * démonstrations (en dehors d'une manifestation commerciale) : frais de personnel, matériels mis en situation opérationnelle (chez un client, un démonstrateur, un prospect ou autre) qui n'ont l'objet ni d'une vente, ni d'une location,
  5. * remises d'échantillons gratuits : échantillons offerts à des prospects ou clients, déclarés à leur prix de revient majoré éventuellement de leur coût de transport,
  6. * honoraires versés à des tiers au titre de conseil ou de gestion : frais de déplacement et honoraires de conseils export chargés d'effectuer des études de marchés, des recherches d'agents, ou de clients étrangers ou de financement internationaux, dans la limite de 10 000 €, * études de marchés : coûts d'achats d'études de marché à l'étranger (missions économiques/Ubifrance, prestataire local, etc.), de listes et/ou de renseignements commerciaux de prospects,
  7. * conseils juridiques : frais de conseils juridiques (cabinets d'avocats, etc.) nécessaires à la réussite de la prospection commerciale (règlementations, contrats, constitution de filiale, etc.),
  8. * interprétariat et traduction : coût d'un interprète utilisé à l'occasion d'une mission ou d'une participation à un salon, frais de traduction de la documentation réalisés par un prestataire extérieur,
  9. * création ou développement d'un site Internet : frais de création et/ou d'adaptation en langue étrangère (traduction, etc.) réalisés par un prestataire extérieur,
  10. * participation à des manifestations commerciales professionnelles acceptées par COFACE : frais engagés pour la participation à des manifestations commerciales à l'étranger (droits d'inscription, location et aménagement de stand, électricité, location de ligne téléphonique, etc.),
  11. * adaptation des produits aux normes et exigences du marché prospecté : études, frais de laboratoires, d'organismes de certification, prototypes pour les séries (exemple : flaconnage, conditionnements adaptés spécifiquement au pays ; mise aux normes locales des produits ; traduction de notices ou brochures techniques, logiciels, films ; homologation par les autorités locales ; adaptation d'un logiciel), * agents à l'étranger, à l'exclusion de toute commission : rémunération forfaitaire d'une société étrangère avec laquelle l'entreprise a un contrat d'agent commercial et remboursement de ses éventuels frais facturés,
  12. * venue en France d'agents ou de clients étrangers : frais de voyage et de séjour en France engagés par l'entreprise pour la réception et/ou des stages d'agents, de prospects ou de clients étrangers, frais engagés pour des conventions d'affaires en France, frais de rencontres d'acheteurs en France.

Montants • Le montant maximum de dépenses garanties par l'A3P est de 30 000 €. • La garantie A3P couvre 65 % des dépenses de prospection. Bénéficiaires Accessible si : • Chiffre d'affaires de moins de 50 M€. Non accessible si : • Activité exercée (APE) 46 - Commerce de gros, à l'exception des automobiles et des motocycles.

  • Commentaire : l’agent commercial a besoin d’investir de son temps et de ses finances pour percer sur les marchés étrangers. Le dispositif A3P vous met le pied à l’étrier. La France a un déficit en matière d’exportation. Soyez de ceux qui relèvent le défi.
  • Demandez le délégué « COFACE » à votre CCI.
  • Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63
  • Observateur de la comédie humaine
  • Pour écrire les plus belles pages de votre vie.
L’avenir sourit aux ambitieux : la COFACE vous y aide
Partager cet article
Repost0