Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Intéressant : apportez vos témoignages....

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Fabula théâtre : Ateliers, pièces, livres, événements, amis

Publié le par Christian Dechartres

Partager cet article
Repost0

Connaître notre histoire, un gage de progrès

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

La méconnaissance de l'histoire est source de bien des maux de notre pays.

Je le constate à travers mes travaux :

  • Combien de gens ignorent leurs origines !
  • Combien de gens ignorent les causes de la dernière guerre mondiale !
  • Combien de gens ignorent les massacres perpétrés par l'armée française au lendemain de cette guerre...

Je pourrais dérouler des exemples sur des pages et des pages. Tous les ignorants de notre histoire sont prêts à répéter les mêmes erreurs, erreurs qui nous mèneraient aux mêmes catastrophes. Alors, saisissons quelques occasions pour éclairer nos concitoyens, surtout les plus jeunes perdus dans la masse d'informations de toutes sortes qui déferlent sur leurs smartphones.

Rappelons - pour ceux qui l'ignoreraient - que l'esclavage en France n'a pas disparu ; il subsiste dans des lieux cachés de nous tous. J'y ai parfois accès indirectement...

Mais, qu’est-ce qu’un esclave ? Un esclave, c’est une personne qui n’est pas de condition libre, qui est sous la puissance absolue d’un maitre. Un esclave, c’est une personne soumise à un pouvoir tyrannique, à une domination étrangère…

Dans notre pays, des esclaves sont cachés par leurs maîtres, mais d’autres vivent comme des esclaves sans prendre conscience de leur état de dépendance.

Dépendants d’une autorité, dépendants d’une personnalité, dépendants d’un tyran… Ces « esclaves modernes » sont plus nombreux qu’on ne le pense.

Regardez autour de vous.

Christian Dechartres – écrivain public-biographe – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63

Observateur de la comédie humaine

Pour écrire les plus belles pages de votre vie avec vous.

Connaître notre histoire, un gage de progrès
Partager cet article
Repost0

De Diên Biên Phu au Lot-et-Garonne, le destin...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Diên Biên Phu, 60 ans après : les fantômes...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Et si on construisait les villes à la campagne...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Fiscalité : meublés, un plafond de loyer...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Gestion des communes FN - Faut-il s'inquiéter ?

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Gestion des communes FN - Faut-il s'inquiéter ?

Ce que révèle Le Nouvel Obs aujourd’hui vendredi 9 mai 2014 :

Quelques jours après son élection, Robert Ménard a nommé comme directeur de cabinet André-Yves Beck, ancien collaborateur de Jacques Bompard à la mairie d'Orange. Une nomination sulfureuse qui permet d'entrevoir ce que pourrait devenir la ville de Jean Moulin sous la coupe de son nouveau maire, dont la candidature aux municipales était soutenue par le FN. C'est aussi une contradiction de plus pour l'ancien secrétaire général de Reporter sans frontières qui, avant son élection, avait mené une campagne qui se voulait "rassurante".

* Ce que nous pouvions lire le 11 juillet 1996 :
« Un rapport révèle que les livres sont choisis sur critères politiques. A Orange, la mairie FN fait le ménage à la bibliothèque. Vigilance. 11 juillet 1996 à 08:16 • L'auteur Jean-Michel
* Ce n'est pas sur les rayonnages d'une bibliothèque d'Orange, cité provençale d'une trentaine de milliers d’habitants, que se joue le destin de la France. Mais le tri des ouvrages devant y figurer ne doit pas être indifférent au pays qui a vu naître Voltaire, dès lors que s'y exerce la censure d'un maire lepéniste. Qu'un seul livre manque parce qu'un esprit fascistoïde a cru y déceler des relents de «cosmopolitisme», cela doit être intolérable à tous.
Le ministère de la Culture a exercé son devoir de vigilance en dépêchant un de ses inspecteurs dont nous publions le rapport. D'aucuns diront que c'est tomber une nouvelle fois dans les provocations du FN que de sonner le tocsin pour si peu, alors qu'il suffit de changer de rue pour trouver ce que l'on souhaite chez les libraires. Ce serait oublier que la bibliothèque publique, à commencer par l'échelon municipal, demeure un des principaux moyens d'accès aux livres pour les plus modestes.
Ceux-là même dont le FN prétend abusivement se faire le porte-voix et dont il souhaite apparemment aussi contrôler les lectures. Jacques Bompard avait déjà fait parler de lui pour ses agissements hostiles aux Choregies, la suppression de subventions aux associations humanitaires, et quelques uns de ces faits divers qui suivent à la trace le monde lepéniste. Mais le maire d'Orange n'est qu'une vedette à éclipses de l'actualité. On aurait cependant tort de le sous-estimer. Moins pour ce qu'il peut faire dans sa ville que pour ce qu'il représente. Ancien militant des groupes activistes d'extrême droite dans les années soixante, il représente assez bien le vivier dans lequel puise Le Pen pour essaimer dans les élections locales. Des Bompard, il y en a d'autres qui attendent leur heure, ici ou là. HELVIG Jean-Michel »

Tant qu’un parti n’est pas au pouvoir, on imagine que les solutions qu’il préconise nous sauverons de tous les maux. Hélas, quand il s’attaque à la liberté d’expression, au choix des livres dans les bibliothèques, on se rend vite compte que les aspects les plus extrémistes occultés lors de la campagne – pour mieux appâter les « novices » - ressurgissent au galop.

Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63 Observateur de la comédie humaine
Pour écrire les plus belles pages de votre
vie.

Partager cet article
Repost0

Frais de carburant : vélomoteur, scooter et...

Publié le par Dechartres

Partager cet article
Repost0

Abstention fautive de la gendarmerie

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Abstention fautive de la gendarmerie

En lisant l’article de FranceTVinfo, j’ai tout de suite fait le parallèle avec des gens que je rencontre dans le cadre de mon activité. Ils essaient d’attirer l’attention sur les problèmes graves qu’ils rencontrent, mais n’ont pas de retour.

Le travail de la police et de la gendarmerie n’est certes pas facile. Il n’en demeure pas moins que l’écoute des appelants en situation de détresse n’est peut-être pas toujours suffisante.

Extraits de l’article :

"Dysfonctionnement du service public de la justice." C'est à ce titre que l'État a été condamné, mercredi 7 mai, dans le cadre d'un meurtre survenu en 2007 à Claye-Souilly (Seine-et-Marne), et commis sur une jeune femme qui s'était plainte à plusieurs reprises de son futur meurtrier, sans que la gendarmerie n'intervienne. Le tribunal correctionnel de Paris a condamné l'État à verser un total de 132 000 euros aux proches de la victime. …

A chaque fois, elle faisait état de centaines d'appels et de SMS menaçants, ainsi que d'irruptions régulières à son domicile. La procédure judiciaire a confirmé l'existence de ces nombreux messages. Lors de sa dernière visite à la gendarmerie, elle assurait que son ancien compagnon l'avait même menacée de mort. Pour autant, l'homme ne sera jamais convoqué par la gendarmerie ou interpellé, avant de tuer son ancienne compagne.

*  Les juges déplorent "l'abstention fautive" de la gendarmerie "L'inaction des services de gendarmerie a nourri le processus obsessionnel et violent engagé contre (la victime), estime le tribunal dans son jugement. Alors que la lutte contre les violences faites aux femmes constitue une priorité nationale, l'abstention fautive des services de gendarmerie a créé une perte de chance d'empêcher l'assassinat."

Si vous avez vécu des situations de détresse sans pouvoir être entendu(e), réagissez à cette publication.

Christian Dechartres – écrivain public, biographe – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63. Observateur de la comédie humaine

Pour écrire les plus belles pages de votre vie.

Partager cet article
Repost0