Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Obama consterné, Hollande indigné ! Révolte de façade

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Obama consterné, Hollande indigné ! Révolte de façade

Indignez-vous, oui. C’est absolument nécessaire. Mais derrière votre indignation de façade, agissez. Agissez pour que cesse le bombardement des écoles, des lieux de culte.

Ah oui, j’oubliais, Israël a de bonnes raisons de tirer sur des cibles civiles et vous soutenez cette thèse. Alors cessez de vous indigner en public.

Ci-dessous, un extrait de l’article de France TV Info du 04 août 2014 :

« • La communauté internationale indignée. C'est la 3e fois en 10 jours qu'une école de l'ONU est atteinte. Une trentaine de Palestiniens ont déjà été tués dans des frappes sur des écoles à Beit Hanoun le 24 juillet et à Jabaliya le 31 juillet. "C'est un scandale du point de vue moral et un acte criminel", ainsi qu'une "nouvelle violation flagrante du droit humanitaire international", a martelé le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon.

Les Etats-Unis se sont dits "consternés" par un "bombardement honteux" et François Hollande le qualifie de "violation du droit international". »

Cette « indignation » des chefs d’état – soutiens d’Israël - devient sincèrement indécente.

Christian Dechartres – écrivain public, biographe – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63.

Observateur de la comédie humaine.

Partager cet article
Repost0

Gaza le 2 août 2014 à 13h00 heure française

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

*" Le dernier bilan de l'attaque israélienne contre Gaza:

  • 1654 morts.
  • 8900 blessés.
  • 9200 maisons détruites.

France 24 dit que 40 % de la bande de Gaza est occupée par l'armée israélienne.

Après six jours sans nouvelles de la famille à Gaza, j'ai finalement réussi à avoir quelques nouvelles:

  1. Plus d'électricité du tout dans la ville, ils sont coupés du monde et ne savent pas ce qui se passe.
  2. Plus d'eau, ils sont obligés de chercher l'eau dans les écoles de l'ONU.
  3. Plus de réseau téléphonique, Israël a bombardé la majorité des centres téléphoniques.
  4. Ils font la queue 3 heures par jour à la boulangerie pour avoir un paquet du pain.
  5. Plus de frigo, comme il n'y a plus d'électricité.
  6. Plus d'eau potable, les camions qui vendaient l'eau, ne viennent plus.

On entend au téléphone les bombes qui tombent. Gaza résiste.

Amir ".

Amir a toute sa famille à Gaza ; ce document a valeur de témoignage.
"Celui qui sait convaincre n'entreprend pas la guerre."
Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63. Observateur de l’histoire et de la comédie humaine
Gaza le 2 août 2014 à 13h00 heure française
Partager cet article
Repost0

Étudiants étrangers en France : de nouvelles règles pour les titres de séjour

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Étudiants étrangers en France : de nouvelles règles pour les titres de séjour

Publié le 10.09.2013 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

La loi du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche modifie les règles applicables aux étudiants et aux scientifiques-chercheurs étrangers en matière de droit au séjour.

Concernant l’autorisation provisoire de séjour (APS), la durée de validité de l’APS de droit commun délivrée à l’étudiant qui souhaite compléter sa formation par une première expérience professionnelle est désormais de 12 mois (contre 6 auparavant). Cette possibilité est ouverte sans limitation à un seul emploi ou à un seul employeur.

La délivrance de l’APS n’est plus soumise à la perspective de retour dans le pays d’origine de l’étudiant, ni à la participation au développement économique de la France ou du pays d’origine. À l’issue de l’APS, l’intéressé pourvu d’un emploi ou titulaire d’une promesse d’embauche, est autorisé à séjourner en France sans que lui soit opposable le critère de la situation de l’emploi (posséder un contrat de travail visé par l’autorité administrative ou une autorisation de travail).

À l’instar du dispositif existant déjà pour les chercheurs, le titre de séjour pluriannuel portant la mention « étudiant » est créé : ce titre est délivré dès l’expiration du visa de long séjour valant titre de séjour.
Enfin, la perte involontaire d’emploi n’est plus un motif de retrait du titre de séjour « scientifique-chercheur ».

Étudiants étrangers, consultez le site « Campus assistance » - au service des étudiants internationaux - pour préparer votre arrivée en France.

Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63.

Partager cet article
Repost0

Allocation de rentrée scolaire (ARS) : versement prévu à partir du 19 août 2014

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Allocation de rentrée scolaire (ARS) : versement prévu à partir du 19 août 2014

Publié le 28.07.2014 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

L’allocation de rentrée scolaire (ARS) doit être versée aux familles à compter du 19 août 2014 (ou dès réception du justificatif nécessaire pour les apprentis et les étudiants salariés).

À la rentrée scolaire 2014, les montants de l’ARS sont de :

• 362,63 euros pour un enfant de 6 à 10 ans (contre 360,47 euros en 2013),

• 382,64 euros pour un enfant de 11 à 14 ans (contre 380,36 euros en 2013),

• 395,90 euros pour un enfant de 15 à 18 ans (contre 393,54 euros en 2013).

L’ARS est versée, sous conditions de ressources, aux familles ayant au moins un enfant scolarisé et âgé de 6 à 18 ans (né entre le 16 septembre 1996 et le 31 décembre 2008 inclus).

Un coup de pouce toujours utile aux familles nécessiteuses.
Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63.
Pour écrire les plus belles pages de votre vie
Partager cet article
Repost0

Épargne : le livret A rémunéré à 1% au 01.08.2014

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Épargne : le livret A rémunéré à 1% au 01.08.2014

~Livret A : taux d’intérêt fixé à 1 % à compter du 1er août 2014

Publié le 25.07.2014 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Le taux de rémunération du livret A, actuellement à 1,25 %, va passer à 1 % à partir du 1er août 2014. C’est ce qu’a annoncé, jeudi 10 juillet 2014, le ministère des finances et des comptes public.

Les intérêts liés à ce type de livret sont calculés toutes les quinzaines, le 1er et le 16 de chaque mois. Les dépôts commencent à produire des intérêts le premier jour de la quinzaine qui suit.

Au 31 décembre de chaque année, les intérêts cumulés sur l’année s’ajoutent au capital et produisent alors eux-mêmes des intérêts. Les intérêts sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Le livret A constitue un compte d’épargne rémunéré dont les fonds sont disponibles à tout moment. Tous les établissements bancaires peuvent le proposer.

Le taux de 1% devient extrêmement faible, mais que trouver en cette période d’inflation très basse ?

Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63.

Observateur de la comédie humaine

Partager cet article
Repost0

Proverbes de la communauté juive à méditer

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Proverbes de la communauté juive à méditer

« Trois choses mènent le monde : la loi, la religion, la bienfaisance. »

La religion, on a bien compris ; la bienfaisance ? J’ai un doute…

« Si l’homme était seulement digne de l’aide de Dieu. »

Si Dieu est là, les Israéliens en sont-ils dignes ?

« Il n’est rien qui ait un goût plus amer que la vérité. »

La vérité ? La communauté internationale éprouve des difficultés à la révéler.

« Qui ne vit que d’espoir crève. »

Les habitants de Gaza – les Gazaouis – vivaient d’espoir. Maintenant…

L’état d’Israël fut créé en 1948. La diaspora – dispersion à travers le monde des Juifs exilés de leur pays - compte environ 15 millions de personnes ; la colonie juive des États-Unis est la plus nombreuse et la plus puissante (5 millions de personnes).

On comprend mieux le jeu des alliances.

Essayons d’analyser objectivement le déroulement des faits les plus graves de notre histoire.

Pour cela, nous devons nous détacher des convictions encrées au fond de nous-mêmes.

Christian Dechartres – écrivain public, biographe – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63.

Observateur de l’histoire et de la « comédie humaine".

Pour mieux comprendre le monde.

Proverbes de la communauté juive à méditer Proverbes de la communauté juive à méditer
Partager cet article
Repost0

Le soutien à Israël fait froid dans le dos

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Le soutien à Israël fait froid dans le dos

Voici un extrait de conversation à la suite d’un article de FranceTVinfo « … ONU … accuse Israël de défier le droit international ». Il est révélateur de l'obstination des soutiens à Israël.

• Christian Dechartres • il y a 12 heures :

« - La détermination d'Israël et le soutien inconditionnel des Américains font peur. »

* Réponse d’Alias zap à Christian Dechartres il y a 3 heures :

« - Et le Hamas ne vous fait pas peur ? A mon avis vous n'avez pas tout compris au film. »

* Réponse de Christian Dechartres à zap • il y a quelques secondes :

« - Regardez les images de ces massacres. Qui peut s'octroyer le droit de tuer des femmes, des enfants en telles quantités ? La guerre entre militaires est horrible, mais ces bombardements sur une zone aussi dense sont inqualifiables. Rien ne peut justifier de massacrer des civils avec de tels moyens. Voyez le nombre de morts et de blessés, c'est monstrueux. Le monde entier sait que le combat est inégal. Comme le dit Cassandra, ce n'est pas de la fiction. C'est une triste réalité. »

* Réponse de Cassandra Mytho à zap • il y a 2 heures :

« -Malheureusement il ne s'agit pas d'1 film mais de la réalité et c'est vous qui ne comprenez rien, ou refusez de comprendre pour des raisons qui vous sont propres : sans doute votre appartenance ! »

A travers cet échange, on constate qu’un pays qui massacre les populations civiles trouve des alliés inconditionnels quelles que soient les méthodes utilisées, quel que soit le nombre de victimes civiles. Au-delà d’un certain seuil, je pense que chacun doit réviser sa position. Même si l’on est un partisan de la cause israélienne, on ne peut tout de même pas adhérer à ces massacres de femmes et d’enfants.
Christian Dechartres – écrivain public, biographe – 06.11.48.77.63.
Observateur de l’histoire et de la comédie humaine.
Partager cet article
Repost0

Senghor le francophone un tantinet Tourangeau

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Senghor le francophone un tantinet Tourangeau

Léopold Sédar Senghor (1906-2001) : Reçu à l’agrégation de grammaire en juillet 1935, il devient ainsi le premier Africain noir agrégé de France. À la mi-octobre 1935, Léopold Sédar Senghor débutera comme professeur de Français-Latin (et de Grec), au lycée Descartes de Tours où il exercera jusqu’en 1938.

Pendant cette période il écrivit de nombreux poèmes, comme Jardin des Prébendes, où il est présent sous la forme d’une sculpture moderne. La plupart de ces poèmes seront publiés dans Chants d’ombre (1945) et dans Hosties noires (1948).

Il revient en Touraine en 1953.

Après avoir été Président de la République du Sénégal de 1960 à 1980, Senghor sera élu à l’Académie française en 1983. Défenseur de la francophonie, Senghor la définit dans son discours à l’université Laval de Québec en 1966 :

« La francophonie, c’est un mode de pensée et d’action… C’est une façon rationnelle de poser les problèmes et d’en rechercher les solutions, mais toujours par rapport à l’homme… Encore une fois, c’est une communauté spirituelle, … c’est par-delà la langue, la civilisation française ; plus précisément l’esprit de cette civilisation, c’est-à-dire la culture française. »

Abdelkader Rahmani apporta sa pierre à l’édifice.

Christian Dechartres – écrivain public, biographe – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63.

Observateur de l’histoire et de la comédie humaine.

PRESIDENT HABIB BOURGUIBA. LA CONFERENCE DE NIAMEY ET LA FRANCOPHONIE

Par Abdelkader RAHMANI

Egalite, complémentarité, solidarité. C’est la devise de la Francophonie née à la première conférence des pays partiellement ou entière¬ment de langue française, tenue du 17 au 20 février 1969 à Niamey. « Pour la première fois dans l’his¬toire, voici donc réunis les repré¬sentants qualifiés de la plupart des pays totalement ou partiellement de langue française. « Ainsi trois pays d’Europe, quatre pays d’Asie, deux pays d’Amérique, dix-sept pays d’Afrique, trois pays de l’océan indien, soit au total 185 millions d’hommes (dont 2 millions d’écoliers et lycéens et un million d’étudiants) manifestent qu’ils ont pris conscience d’appartenir à une même communauté spirituelle, malgré l’éloignement géographique, mal¬gré la diversité des races, des croyances, des niveaux de vie et malgré les liens de tous ordres — en particulier économiques ou juri¬diques — qui les unissent à d’autres communautés. 
« Ainsi un état de fait établi depuis plusieurs siècles, la francophonie, puisqu’il faut l’appeler par son nom, a abouti, depuis quelques an¬nées et cela tout naturellement en raison de l’évolution du monde, à la prise de conscience collective de cet¬te situation de fait, annonciatrice de développements féconds, volontaire¬ment conçus et volontairement pour-suivis ». 
C’est par ces paroles que le Président de la République du Niger- Hamani Diori - ouvrait la première conférence francophone. Toutes les délégations conscientes de l’importance des débats, firent preuve de sérieux et d’efficacité. Le projet de création d’une agence francophone de coopération culturelle et techni¬que préfigure notamment ce que pourrait être une confédération culturelle et technique. Jetés comme une bombe à la con¬férence de I’O.C.A.M. à Tananarive en juin 1966 par le Président Bourguiba, l’idée et le vocable de la Fran¬cophonie repris par le Président Senghor, font leur chemin grâce au « pè¬lerin » que fut le Président Hamani Diori qui s’en alla convaincre les États et les communautés intéressés. 

Président en exercice de l’OCAM, il veilla au sein de celle-ci à ne pas proposer une francophonie qui put faire apparaître des contradictions entre les éventuels pays participants, si divers par leurs organisations so¬ciales. Lorsqu’il rencontra le Président Bourguiba le 29 juin 1966, il décla¬ra : « Nous allons voir le chemin à faire ensemble et qu’il s’agit de déterminer en fonction de trois grou¬pes francophones : ceux dont le fran¬çais est la langue nationale, ceux dont il est la langue officielle et enfin, ceux pour qui il est l’instrument de travail ». Cette définition de la Francophonie permet de tout concevoir sans porter atteinte au patrimoine maternel et national.

PRESIDENT Léopold S. SENGHOR. PRESIDENT DIORI HAMANI
Partager cet article
Repost0

Le docteur Mads Gilbert se livre à Frédéric Helbert

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Le docteur Mads Gilbert se livre à Frédéric Helbert

Voici des extraits de l’entretien mené à Gaza, Hôpital Shifa. Entretien sans détour avec Mads GILBERT, le médecin urgentiste norvégien.

- Mads Gilbert : Ma lettre ouverte à Obama, …/ …C’est venu spontanément comme un cri du cœur. J’ai envoyé ce que j’avais écrit à quatre ou cinq amis, et puis cela a échappé à mon contrôle. La lettre a parcouru Internet, ça a fait un effet boule de neige. Et au bout du compte le tour du monde!

- Frédéric Helbert: Avez-vous reçu une réponse? -

Non! Rien, mais je ne suis malheureusement pas étonné. Les leaders et chefs d’état de la communauté internationale, comme ceux des États-Unis, ou le gouvernement israélien, sont totalement déconnectés du terrain. - Cela va beaucoup plus loin! Toutes les conventions internationales, toutes les « lois de la guerre » sont bafouées.

… c’est qu’il est interdit de bombarder sans discriminations zones civiles et militaires, en prétextant que le Hamas utilise la population comme « bouclier humain ».
… Je ne cautionne pas cela, pas plus que je n’ai une quelconque sympathie pour le Hamas, mais il y a une vraie hypocrisie à clamer que la résistance combattante utilise systématiquement la population pour se protéger... Je suis tellement impressionné par la retenue admirable des blessés, par le courage de ces enfants parfois atrocement touchés, par leurs regards…
La détresse des parents aussi me bouleverse. Mais qu’on ouvre les frontières pour permettre aux civils de fuir, et aux blessés d’être soignés correctement. Si vous êtes brave et courageux Monsieur Netanyahu, ouvrez-donc les frontières! Vous ne pouvez dire que les opérations « ciblées » des Israéliens sont une réussite, alors que des centaines de femmes, d’enfants, de vieillards, sont tués!
Si on laisse Monsieur Obama et Monsieur Netanyahu agir ainsi avec les armes les plus sophistiqués du monde contre des femmes et des enfants où va t-on?
Je ne comprends pas non plus l’inertie internationale, pire, le soutien aveugle de grandes nations comme la France derrière Israël. J’aime la France. Ce pays porte des valeurs universelles, et a longtemps été un soutien exceptionnel pour les palestiniens. La France, qui siège au Conseil de Sécurité, faisait entendre sa voix en faveur du peuple de Palestine.
Aujourd’hui elle les abandonne,… / …mais les palestiniens n’ont rien à voir avec l’holocauste! Que la France les ait abandonnés dans les circonstances actuelles est pour eux un coup terrible…
L’entretien s’arrête brutalement. On vient chercher Mads Gilbert, que tout le monde appelle à l’hôpital « DoctorMads » pour tenter de sauver un palestinien entre la vie et la mort…

Ce témoignage est édifiant ; le médecin parle avec son cœur. Il voit défiler tous ces civils victimes de soldats qui poursuivent leur action contre vents et marées.

Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63.

Observateur de l’histoire et de la comédie humaine.

Crédit photo : Frédéric Helbert

Pour lire l’intégralité de l’article de Frédéric Helbert : http://www.frederichelbert.com/20140728/mads-gilbert-cette-guerre-est-un-crime-contre-lhumanite

Partager cet article
Repost0

Etudiants internationaux, "Campus Assistance" s'occupe de vous

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Comment être épaulé quand on est étudiant international et qu'on arrive dans la France administrative ?

Franklin a trouvé la solution pour vous ; son concept vous permet d'arriver sereinement, sans stress. Il vous propose la solution adaptée à votre cas.

Rendez-vous sur le site :

http://www.campus-assistance.com/version_fr/

Avant votre arrivée en France, il s'occupe de tout :

• Chercher un logement, obtenir une attestation d’hébergement

• Trouver la bonne école: publique ou privée

• Vous inscrire à l’université et suivre votre dossier

• Vous aider à préparer votre séjour : visas, réservations

• Organiser votre arrivée A votre arrivée en France

• Vous accueillir à la gare ou à l’aéroport

• Vous faire visiter votre quartier, votre ville

• Vous aider à vous orienter dans les transports, vous rendre à l’université

• Vous accompagner pour les démarches de mutuelle, banque, assurance, allocation logement… Dans votre vie quotidienne

• Vous aider à repérer les commerces de proximité : boulangerie, supermarché, pharmacie

• Trouver un médecin, un dentiste

• Vous accompagner pour vos achats : téléphone, électroménager, mobilier, informatique…

• Vous guider pour vos loisirs : trouver une association, une piscine…

• Vous proposer des événements culturels, des visites touristiques Pendant vos études • Vous conseiller pour votre orientation

• Relire et corriger vos travaux, devoirs, rapports, mémoires

• Vous entraîner aux présentations orales en français

• Vous aider à trouver un stage ou un job

• Rédiger vos CV et lettres de motivation, vous préparer aux entretiens de recrutement

Contactez Franklin - 06.61.75.47.13 - il se fera un plaisir de vous renseigner.

Christian Dechartres - écrivain public - www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.

Toujours à la recherche de solutions.

Etudiants internationaux, "Campus Assistance" s'occupe de vous
Partager cet article
Repost0