Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

3 articles avec responsable

Les Français solidaires ? Pas si sûr.

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Nos restaurants, avec leurs cuisiniers français, ont baissé le rideau pour une durée indéterminée à ce jour. Faillites à l’horizon. Pendant ce temps, le roi de la malbouffe sert dans ses drives des clients toujours aussi fidèles ! Des Français font la queue pour du coca, des burgers, des frites assorties de sauces, de sucre, et d’additifs suspects !

 

Nos libraires – déjà à la peine dans un secteur en difficulté – ne pouvaient plus vendre leurs livres. Pendant ce temps, l’homme le plus riche de la planète – par son entreprise Amazon – réalisait des bénéfices comme jamais.

 

Les Américains ont réussi le tour de force de laver le cerveau d’un grand nombre de Français qui ne comprennent même plus qu’ils engraissent les milliardaires d’Outre-Atlantique.

 

C’est le moment ou jamais de faire bloc, de privilégier nos entreprises françaises pendant cette crise sanitaire. Et d’aucuns n’hésitent pas à donner leur argent aux plus fortunés de cette planète.

Si une part des Français n’a pas un comportement « patriotique » - au sens noble du terme -, pendant la pandémie, qu’en sera-t-il après ?

 

Le lavage du cerveau est une forme de manipulation mentale. Il regroupe des procédés qui agissent pour reconditionner le libre arbitre. Nombre de consommateurs cèdent aux sirènes de la société consuméristes en toute inconscience. Les plus vulnérables, les moins cultivés en sont les premières victimes.

  • Que les plus avertis travaillent à informer en priorité les jeunes. Les habitudes prises dans l’enfance ont la vie dure.

 

Christian Dechartres – écrivain public – « Le Mot de Passe » - http://cd-lmdp.over-blog.fr

Observateur de la comédie humaine.

 

« Quand l’achat et la vente sont contrôlés par la législation, les premières choses qui s’achètent et se vendent sont les législateurs. » O’Rourke

Partager cet article

Repost0

Remplacer le pétrole au plus vite

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Agissons pour les générations futures.

Pourquoi ? 

  1. Le pétrole va se tarir. Dans combien de décennies ? Les avis des experts divergent, mais les réserves déclineront. Et la population mondiale – de plus en plus exigeante – augmente trop vite.
  2. Les régions productrices de pétrole sont – pour beaucoup – politiquement instables. Nous ne pouvons plus dépendre d’elles. C’est trop risqué.
  3. En utilisant les énergies fossiles, nous rejetons du dioxyde de carbone et d’autres gaz nocifs dans l’atmosphère. On réchauffe la planète. Les effets s’amplifient ces dernières années. Des populations sont directement menacées, des espèces animales disparaissent. L’équilibre de la vie sur notre planète est clairement mis en danger.

 

Que fait-on ?

  1. Soit on continue comme des sourds et des aveugles, nos petits-enfants affronteront alors des catastrophes humaines et économiques à grande échelle.
  2. Soit chacun participe à la réduction des émissions polluantes, les générations futures auront des chances de vivre encore sur cette planète. Avec l’espoir d’un monde encore attractif. 

 

Imaginez un « martien » arrivant sur notre terre inondée de soleil et qui apprendrait que nous avons des problèmes d’énergie !

Comprendrait-il que nous brûlions des combustibles fossiles ou que nous créions du plutonium que nous dispersons dans des poubelles géantes sources de dangers mortels pour des centaines de générations ?

 

Ne cherchez plus la solution chez les « autres ».

Elle est entre nos mains. Prenons conscience que chacun de nous doit agir à son échelle.

C’est par une action individuelle, quotidienne, par une prise de conscience que le monde changera pour que nos petits-enfants vivent dignement sans maudire leurs grands-parents.

 

Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr – http://cd-lmdp.over-blog.fr

 

 

Le bonheur est né de l'altruisme, le malheur de l'égoïsme.

 

Partager cet article

Repost0

CETA : « Amis Wallons, merci pour votre ténacité »

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Si seulement tous les états européens faisaient preuve du même courage pour dénoncer les effets pervers de tels accords. Tenir bon jusqu’à la modification du texte, c’est ce que nous attendons des politiques qui nous représentent.

 

Que nos politiques soient plus responsables

Soulignons la clairvoyance des Wallons sur l’analyse des principes malsains qui nous menacent. Pourquoi les autres états de l’UE n’ont pas réagi aussi vivement ? Nous sommes en droit d’attendre de nos politiques une attitude plus responsable. De grâce, qu’ils ne signent pas des accords avec une telle désinvolture. Il faut savoir résister aux lobbies qui rôdent dans les couloirs du Parlement européen.

Les Wallons étaient désignés comme des brebis galeuses alors que leur courage politique nous rendra un grand service.

 

L’application contraignante des termes du CETA

Le texte - sur des questions spécifiques -, a fait l’objet d’un instrument interprétatif dont voici des extraits significatifs :

  • Les engagements relevant des chapitres "Commerce et développement durable", "Commerce et travail" et "Commerce et environnement" sont soumis à des mécanismes d’évaluation et de réexamen spécifiques et contraignants.

Le Canada ainsi que l’Union européenne et ses États membres s’engagent résolument à faire un usage efficace de ces mécanismes pendant toute la durée de vie de l’accord.

Ils s’engagent en outre à procéder rapidement à un réexamen de ces dispositions, notamment en vue de veiller à ce que les dispositions de l’AECG des chapitres "Commerce et travail" et "Commerce et environnement" puissent être mises en œuvre de manière effective.

L’AECG préserve la capacité de l’Union européenne et de ses États membres ainsi que du Canada à adopter et à appliquer leurs propres dispositions législatives et réglementaires destinées à réglementer les activités économiques dans l’intérêt public, à réaliser des objectifs légitimes de politique publique tels que la protection et la promotion de la santé publique, des services sociaux, de l’éducation publique, de la sécurité, de l’environnement et de la moralité publique, la protection sociale ou des consommateurs, la protection des données et de la vie privée, ainsi que la promotion et la protection de la diversité culturelle.

https://www.collectifstoptafta.org/IMG/pdf/doc_belge.pdf

 

Cet épisode démontre la capacité de certains à résister aux pressions pendant que d’autres écoutent le chant des sirènes.

Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr - http://cd-lmdp.over-blog.fr/

Pour ouvrir les yeux sur le monde des « affaires »

Instrument interprétatif commun concernant l'accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada, d'une part, et l'Union européenne et ses États membres, d'autre part

Partager cet article

Repost0