Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

aide

Écrivain public et lien social

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Aime-t-on suffisamment ses semblables pour leur venir en aide et devenir écrivain public ? Au-delà de l’amour des mots, c’est la question qu’il faut se poser avant de se lancer dans le métier.

Jai suivi certains d’entre eux plusieurs années. J’étais devenu un partenaire précieux pour eux. On touche là toute la richesse du métier d’écrivain public.

* Une fois, jemmène un client - stressé à lidée de ne rien comprendre aux mots du notaire - pour le tranquilliser et lui mâcher le vocabulaire indigeste de lhomme de loi.

* Un autre jour, jen accompagne un chez son banquier pour l’aider à poser les questions quil ne pourra pas formuler faute de maîtriser le langage financier.

* Je soutiens un client face à un employeur indélicat.

* Jen conduis un à la Maison de la Justice en ayant pris soin auparavant de lui extraire toutes les questions quil ressasse depuis des mois. Je laide à exprimer ses demandes.

  • Elle ne peut plus rester ainsi, cest trop dangereux pour elle ; je lemmène chez le médecin agréé par le tribunal. Lexamen déterminera le niveau de protection judiciaire adapté à ses pathologies.

     

Une grande diversité dans les contacts

L’écrivain public rencontre quantité de gens extrêmement différents. Il en apprend toujours sur la nature humaine. Les travaux les plus divers lui sont demandés. Pour accomplir toutes les tâches qui lui incombent, il lui faut apprendre en permanence. C’est toute la richesse de l’activité.

Les récits de vie constituent des moments émouvants ; il n’est pas rare de voir l’interlocuteur fondre en larmes.

Christian Dechartres - écrivain public - http://cd-lmdp.over-blog.fr

Partager cet article
Repost0

Agir pour les victimes du conflit

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

 

Alain Rivière a été victime d’un accident vasculaire en 1997 ; malgré son handicap, il a décroché un titre de champion de France 20 ans plus tard.

Il a pris la plume pour narrer son histoire.

 

J’ai longuement discuté avec Alain ; j’ai pris son texte ; nous nous sommes accordés sur le fond et la forme. J’ai édité son livre « De l’hôpital au podium ». Pour la jeunesse, pour les accidentés, sa réactivité face à l’adversité constitue un exemple qui donnera du courage à ceux qui auraient tendance à baisser les bras quand tout va mal.

 

« Cela peut paraître incroyable, mais j’ai retrouvé le goût de la vie une arme à la main. », nous dit l’auteur. Il a appris à maîtriser son corps et son esprit grâce au maniement des armes. Avec le conflit en Ukraine qui fauche tant de vies, les propos d’Alain ont de quoi surprendre, mais c’est pourtant la vérité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À la lecture du livre, on se prend à espérer que tous ceux qui manipulent des armes en viennent aux mêmes intentions que l’auteur : guérir, aider son prochain, faire plaisir.

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le contexte actuel, je m’engage à reverser 5 € à la Croix-Rouge pour chaque livre acheté directement par mon intermédiaire.

Envoyez-moi un courriel à dechartresc@hotmail.com ; je vous indiquerai la marche à suivre.

 

Merci d’avance pour votre soutien.

 

Christian Dechartres - écrivain public - http://cd-lmdp.over-blog.fr

 

« Il suffit parfois d’un tout petit coup de pouce pour changer la vie d’autrui. Ainsi va la solidarité. » P. L. Richard

Agir pour les victimes du conflit
Agir pour les victimes du conflit
Partager cet article
Repost0