Création d’entreprise" />
Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

religion

Quelle est donc la véritable signification du mot « antisémite » ?

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

 

Définition de « Sémite » : employé comme nom et comme adjectif, ce mot désigne les différents peuples appartenant à un groupe ethnique originaire d’Asie occidentale et parlant des langues apparentées (sémitiques).

L’usage – courant – du mot « sémite » pour désigner un Juif est abusif.

Pourquoi cet usage perdure-t-il dans toutes les publications écrites et orales ? Cela reste un mystère. J’ai interrogé des religieux à ce sujet ; ils restent cois sur la question.

 

« Antisémite » : raciste animé par l’antisémitisme.

Dans le langage courant, les journalistes, les politiques, les auteurs parlent d’antisémitisme pour désigner cette propension à persécuter les Juifs.

 

Cela fait des années que je cherche à comprendre cet abus de langage. Je fais appel aux spécialistes de la sémantique religieuse pour m’éclairer. Si vous avez une explication, notez votre commentaire au bas de cette page.

Comprendre, c’est avancer.

 

Que la paix règne en ce monde

J’en profite pour renouveler mes messages de paix, de tolérance. Le seul avenir pour les populations de cette planète, c’est le vivre ensemblesans distinction de religion ni de couleur de peau.

 

Christian Dechartres – écrivain public – http://cd-lmdp.over-blog.fr

 

Que disent les prophètes ? « Aimez-vous les uns les autres ». Pourquoi les religions provoquent-elles autant de tensions et de guerres ?

Partager cet article
Repost0

Assassins, terroristes, vous n’aurez pas notre haine

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

 

Vous tuez aveuglément des enfants, des femmes, des policiers innocents.
Au nom de quoi ? D’un idéal que vous ne savez pas définir.
Des « maîtres » vont envoient assassiner froidement des humains pacifiques, en promenade pour les uns, au travail pour les autres.
Que se passe-t-il dans votre tête quand vous partez abattre un couple d’amoureux ou un enfant de retour de l’école ?

Au nom de quoi ?

Si c’est au nom d’une religion, je n’en connais aucune qui prêche l’assassinat. Ce serait plutôt : « aimez votre prochain, pardonnez, aidez ceux qui souffrent… »
Quel dieu pourrait inciter à tuer ? Aucun. Mais vous semblez voir une divinité derrière ceux qui vous envoient accomplir cette macabre tâche. Prenez conscience de la réalité. Ce monde n’est pas parfait. Mais nous n’avons qu’un moyen de vivre bien, c’est de vivre ensemble.

Ouvrons notre esprit

Dans le monde libre, chacun peut exprimer ses opinions.
Dans un monde sous la dictature d’un gourou, on ne connaît pas l’échange constructif. Les idées les plus dangereuses se répandent ; des bébés, des femmes enceintes peuvent mourir quand le prédicateur décide de tuer aveuglément.

Une belle leçon

Écoutez le livre audio « Vous n’aurez pas ma haine ». Antoine Leiris a perdu sa femme au Bataclan en ce 13 novembre funeste. Il nous livre un témoignage poignant de sa nouvelle vie avec son petit garçon. André Dussolier interprète ce témoignage magnifique avec une grande sensibilité.
Nous continuerons à vivre coûte que coûte. Sachez bien cela. Vous avez perdu.

Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr - blog : http://cd-lmdp.over-blog.fr/

Pour réunir les humains de toutes confessions.

 

 

Partager cet article
Repost0

Comment lutter contre l’intolérance ?

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Il faut
- Que toutes les religions fassent leur mea-culpa
- Qu’elles chassent les extrémistes de leurs rangs.

Se réclamer d’une religion - quelle qu’elle soit - c’est vouloir répandre la parole de Dieu pour essaimer le bien autour de soi, pour aimer son prochain, pour soutenir les faibles… Aucune religion ne peut être prétexte à tuer.

- L’ignorance et l’inculture constituent les principales causes des actes violents. Combien d’extrémistes se réclamant de l’islam ont étudié le Coran ? Très peu. C’est l’idéologie inculquée par des gens habiles qui transforme des jeunes en assassins.
- Comment remédier à cette situation ? En formant les enfants à l’école, en leur donnant une culture générale qui leur permette de comprendre le monde et de penser par eux-mêmes, sans le concours de gourous. Les dogmes religieux ne constituent en rien de réelles démonstrations. Il faut ouvrir les yeux des enfants. Il faut prendre conscience que nos enfants s’en sortiront seulement s’ils accèdent à cette capacité de lire des textes et ainsi être en mesure de dialoguer sur les sujets graves de notre société.

Quand tous les jeunes se forgeront une culture générale, le monde ira beaucoup mieux. Il faut y travailler d’arrache pied.

Christian Dechartres – écrivain public - http://www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.

Observateur de la comédie humaine.

Partager cet article
Repost0

Peut-on encore croire en notre école ?

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

L’école de jadis construisait des petits Français,

L’école nous racontait l’histoire, la morale.

Le maître nous apprenait nos origines,

Le maître nous faisait aimer le français.

Nos parents suivaient les conseils du maître,

Nos parents parachevaient l’éducation de l’école.

Aujourd’hui, les enfants effraient le maître,

Aujourd’hui, les parents soutiennent les enfants.

Demain, ces enfants ne reconnaîtront plus de maître,

Demain, ils régneront sur un monde vidé de son sens.

Des soldats noirs, blancs, beurs sont morts pour notre patrie,

Ces soldats catholiques, juifs, musulmans ont-ils été sacrifiés en vain ?

Avec nos enfants et leurs maîtres, revenons à des valeurs civiques,

Avec nos enfants et leurs maîtres, renouons les liens sociaux.

Christian Dechartres – www.cd-lmdp.fr

Pour faire renaître l’espoir

Pour que nos enfants puissent rêver.

Après le pain, l'éducation est le premier besoin d'un peuple.

Danton

Partager cet article
Repost0