Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

mensonge

Août 1914 tragique ; mars 2020 pathétique

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

La vie a-t-elle tant d’importance ?

Août 1914, le commandement français envoie les soldats par vagues successives à l’assaut des tranchées ennemies. On les a vêtus de rouge ; comme cibles, on ne fait pas mieux ! La première vague tombe sous le feu ennemi, on en envoie une autre, et ainsi de suite.

Le 22 août 1914 sera le jour le plus meurtrier de toute l’histoire de l’armée françaiseDans cette seule journée, 27 000 soldats français meurent fauchés par la mitraille allemande. C’est autant que pendant toute la guerre d’Algérie. Oui, vous lisez bien.

Incompétence et insuffisance du renseignement expliquent en partie ce désastre.

 

La guerre déclarée par E. Macron

Janvier 2020, le Coronavirus arrive en France. Ennemi invisible. Les autorités affirment : « nous avons des masques, nos hôpitaux sont prêts. » Rassurant, non ?

La pandémie s’installe. Le chef de l’État déclare la guerre. Hélas, nos soldats sanitaires partent à l’assaut sans masques, sans blouses, sans respirateurs. Ils ne sont pas habillés de rouge comme nos malheureux poilus, mais leur sort est – quelque part – comparable.

L’armée n’est pas préparée ; plus que ça, abandonnée depuis des années. Les troupes de soignants coûtent trop cher. Alors on a réduit les unités, les stocks de masques, de blouses, de respirateurs.

L’État français – financier avant tout - a réalisé des économies.

 

Notre armée s’épuise

Mais voilà, le Coronavirus perce la défense. Équiper en masques les personnels soignants, une urgence. Pas de stocks ; les commandes passées à l’étranger ne suffisent pas.

Ne parlons pas de la population, elle attendra. Et si on disait que le masque est inutile ?

 

Les mensonges du commandement

Comme en 1914, le nord-est de la France souffre plus que le reste du territoire. Faute de protection, des soldats de l’armée des ombres meurent. Pénurie de matériel, de blouses, de masques… On fait dire chaque jour aux informations que le masque est inutile. Bah oui, regardez dans le monde ; voyez-vous des gens intelligents porter des masques en période de pandémie ? http://cd-lmdp.over-blog.fr/2020/04/affaire-des-masques-demasquer-les-imposteurs.html

 

Août 1914 — mars avril 2020 : des fautes de l’état-major

Le 22 août 1914 restera l’épisode le plus noir de l’histoire militaire. Les images dramatiques du début de l’année 2020 marqueront la mémoire des Français pour moult raisons :

  • L’abandon de l’hôpital,
  • La défaillance publique dans la gestion des stocks de masques,
  • Les mensonges répétés – semaine après semaine – pour détourner l’attention de la population,
  • Le nombre de morts que l’on aurait pu limiter.

**********************************************

  • Les mensonges d’État sont légion au fil des gouvernements depuis des décennies. Nous connaissons là un pic. Comme pour les malades et les morts du COVID-19, nous attendons une inversion de la courbe.

 

Christian Dechartres – écrivain public – « Le Mot de Passe » - http://cd-lmdp.over-blog.fr

Observateur de la comédie humaine

 

« Le mensonge politique, aujourd’hui, et c’est une nouveauté, vise à tromper avant tout les opinions publiques. Le mensonge politique à l’ancienne visait à tromper d’autres gouvernements. » Jean-François Revel

 

http://cd-lmdp.over-blog.fr/2020/04/port-du-masque-des-paroles-malheureuses.html

 

Partager cet article
Repost0

Faire avaler des énormités, de plus en plus facile

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

 

Il faut relire ce passage de 1984 ; Orwell écrit une scène dans laquelle des gens peuvent avaler et cautionner des théories monstrueuses développées par un parti politique.

 

« En causant avec elle, Winston se rendit compte à quel point il était facile de présenter l’apparence de l’orthodoxie sans avoir la moindre notion de ce que signifiait l’orthodoxie.

Dans un sens, c’est sur les gens incapables de la comprendre que la vision du monde qu’avait le parti s’imposait avec le plus de succès.

On pouvait leur faire accepter les violations les plus flagrantes de la réalité parce qu’ils ne saisissaient jamais entièrement l’énormité de ce qui leur était demandé et n’étaient pas suffisamment intéressés par les événements publics pour remarquer ce qui se passait.

Par manque de compréhension, ils restaient sains. Ils avalaient simplement tout, et ce qu’ils avalaient ne leur faisait aucun mal, car cela ne laissait en eux aucun résidu, exactement comme un grain de blé, qui passe dans le corps d’un oiseau sans être digéré. »

 

Observons - en 2020 - autour de nous nos concitoyens qui font preuve de xénophobie, de rejet des gens différents. Étudions comment ils cautionnent des propos abjects.

C’est fou comme de nombreux passages de la dystopie de George Orwell résonnent dans notre société de 2020.

 

http://cd-lmdp.over-blog.fr/2020/01/orwell-prevoyait-deja-nos-comportements-dans-sa-dystopie-1984.html

 

Plus les Français sont incapables de comprendre le monde, plus ils croient en des théories extrêmes. L’appauvrissement de notre langue et la baisse de niveau en français contribuent à ce processus dangereux pour notre démocratie.

Il nous faut rester vigilants et faire preuve de pédagogie en toutes circonstances. Menons une chasse sans merci aux fake news (fausses informations) et aux deepfakes (truquages de vidéos).

 

Christian Dechartres – écrivain public – « Le Mot de Passe » - http://cd-lmdp.over-blog.fr

 

« Sans le mensonge, la vérité périrait de désespoir et d’ennui. » Anatole France

 

 

Partager cet article
Repost0