Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Faux diplômes, frimeurs, flambeurs...

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Le journal "Le Monde" a publié une interview de Boris Cyrulnik édifiante sur les techniques employées par bon nombre de candidats à un emploi.

Boris Cyrulnik : "De nombreux mythomanes ont fait des carrières extraordinaires sur un leurre"

Le Monde.fr| 13.05.2013 à 10h45• Mis à jour le13.05.2013 à 11h14

Propos recueillis par Nathalie Brafman

 

Bas du formulaire

Boris Cyrulnik, neuropsychiatre, éthologue et psychanalyste, en février 2013. | AFP/ERIC FEFERBERG

La question des faux diplômes a resurgi sur la place publique à l'occasion de l'affaire de la fausse agrégation de philosophie du grand rabbin de France Gilles Bernheim. Le phénomène est en fait fréquent. Selon différentes études menées par des cabinets spécialisés, entre un quart et un tiers des CV sont au mieux exagérés, au pire mensongers. Pour Boris Cyrulnik, neuropsychiatre, éthologue et psychanalyste, "la société est complice parce qu'elle demande de frimer et parce qu'elle surcote les titres".

> Lire l'enquête :

"- Les entreprises confrontées au boom des faux diplômes

Comment en arrive-t-on à mentir et à s'attribuer des diplômes que l'on ne possède pas?

Il faut distinguer mensonge et mythomanie. Le mensonge a une intention de protection. On ment parce que l'on se sent agressé. C'est très différent de la mythomanie qui consiste à revaloriser son image dans l'esprit de l'autre. Le mythomane est désespéré, quelque chose de douloureux lui est arrivé. Il éprouve de la honte, il se sent jugé par l'autre et veut briller. Alors il se montre à son avantage pour réparer une blessure..."

Boris Cyrulnik évoque les diplômes "inventés" ; il faut ajouter à cela les salariés qui ont fait croire à des compétences durant toute leur carrière. Pour arriver à leurs fins, certains n'hésitent pas à écraser les collègues quand ça leur semble nécessaire à leur avancement. D'autres renoncent à leurs convictions pour obtenir de la promotion2012-10-11 15.49.00. On trouve dans ces comportements l'origine des malaises ressentis dans les entreprises.


Christian Dechartres - écrivain public / médiateur - "Le Mot de Passe" - www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63. 

Partager cet article
Repost0

Le 8 mai 1945 : fin de la guerre ou début des guerres ?

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

 

Le 8 mai 1945, débutent les massacres de Sétif. Le gouvernement provisoire du général de Gaulle répond par une sévère répression aux manifestations nationalistes d’algériens dans le Constantinois. Les massacres commis par l’armée française font état de plusieurs dizaines de milliers de morts. Cette répression restera bien sûr encrée dans la mémoire algérienne.

Elle a provoqué l’éveil d’une conscience nationaliste. La guerre d’Algérie en est la suite « logique ».

Après la victoire des « alliés » en 1945, la guerre froide s’installe. Deux idéologies s’affrontent. La détente entre les deux blocs fut longue à s’instaurer. Dans cette période tendue, nous avons frôlé la catastrophe à plusieurs reprises.

Après l’armistice du 8 mai 1945, le général Leclerc qui en avait fini avec la montée sur Berlin est parti avec un corps expéditionnaire en Indochine. Novembre 1946, la marine française bombarde Haiphong. Le conflit se terminera avec la défaite des français dans la cuvette de Dien Bien Phu le 07 mai 1954.

Juin 1950, l’armée nord-Coréenne envahit la Corée du sud. L’ONU décide de venir en aide au pays agressé. On le sait peu, ce conflit fera près d’un million de morts.

Juillet 1954, le Cambodge et la Laos accèdent à l’indépendance.

Mais le Vietnam est divisé par le 17ème parallèle depuis l’armistice. La réunification n’aura jamais lieu.

La guerre du Vietnam commence sur les cendres chaudes de la guerre d’Indochine. Le Vietnam du sud refusait l’application des accords de Genève qui prévoyaient la réunification du pays.

Le 8 mai 1945 résonne pour un grand nombre d’entre nous comme « la fin de la guerre ». Or, les massacres de Sétif marqueront à jamais le peuple algérien, les exactions de l’armée française exacerberont les sentiments nationalistes en Algérie. La guerre y trouvera son origine.

La guerre de Corée, souvent  ignorée dans les livres d’histoire, aura été le théâtre d’affrontements atroces, les américains y ont expérimenté des armes chimiques. Pour la compréhension de l’histoire de cette Corée coupée en deux par le 38ème parallèle, il faudrait revenir aux origines de ce conflit et au traitement administré par l’ONU. Cette analyse nous éviterait de répéter les erreurs commises depuis 70 ans.

Depuis l'armistice du 08 mai 1945, les prétextes à la guerre se sont multipliés. Nous ne savons pas tirer les conclusions des catastrophes humaines.

A travers les témoignages que je recueille, c'est ce sentiment qui domine. L'homme est un loup pour l'homme.

Une citation de Schopenhauer pour conclure : "Plus d'un individu serait homme à tuer son semblable pour oindre ses bottes avec la graisse du mort".

Christian Dechartres - écrivain public - Le Mot de Passe - www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63.

Corée artillerie

Partager cet article
Repost0

Les maîtres du sophisme

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Public parole2

·         Ecoutez ces gens qui semblent avoir un don, celui de démontrer tout ce que vous avez du mal à saisir. Avec eux, tout vous semble clair. « Comme il parle bien ! Comme on comprend bien avec lui ! »

·         Attention, ce n’est parfois qu’une impression. Certains maîtres du sophisme vous exposent un raisonnement qui vous semble cohérent. Mais l’argumentation repose sur une logique fallacieuse. Vous ressentez une impression de clarté alors que la logique n’est pas fondée. On essaie de vous tromper.

·         D’ailleurs, beaucoup d’auditeurs face à ces gens se laissent berner. Alors, ne vous laissez pas abuser. Les meilleurs exemples que j’ai vécus, c’est en réunion d’entreprise. Un intervenant pose correctement un problème ; il apporte des éléments valables de démonstration et se fait « moucher » pour avoir dévoilé trop de vérités. Un autre, très habile, présente un raisonnement qui semble logique, mais en fait seule l’apparence apparait rigoureuse. L’argumentation n’est pas valide, mais elle va dans le sens de ce que souhaite entendre la direction. C'est le message qu'il faut faire passer dans la société, peu importe le fond.

·         Comment réagir face à ces adeptes du sophisme ? Il faut leur faire exposer tous les étages de leur démonstration. Leur demander les preuves de leur raisonnement.

·         C’est souvent difficile car leur faux raisonnement possède une telle apparence de vérité que beaucoup d’auditeurs peu attentifs se laissent « embarquer ».

·         Maintenant, quand vous écouterez un politique, un patron, un collègue ambitieux, gardez à l’esprit ce que vous venez de lire, et décryptez leur raisonnement. Avec un peu d’habitude, on parvient à percevoir les mécanismes du sophisme.

·         Faites de la résistance, ouvrez les yeux et ne cédez pas à ces gens malicieux, rusés. Ils sont souvent cause de malentendus. Ils en arrivent à braquer les gens les uns contre les autres. C'est d'ailleurs leur objectif : "Diviser pour mieux régner". Comme ils sont souvent éblouissants, il est difficile de faire admettre à autrui qu’ils utilisent des raisonnements fallacieux.

Christian Dechartres - écrivain public - Le Mot de Passe - www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63

 

Partager cet article
Repost0

Procès de Nuremberg, affaire des officiers algériens, dessous de la IVème République...

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

AR GMourrier DVD0001 (2)

Découvrez vite cet excellent travail réalisé par Georges Mourier.

Ce DVD (2 x 54 mn) vous éclairera sur une période trouble de notre histoire. Ce documentaire devrait être obligatoire dans les salles de classe !

 Précisons que ce n’est que de l’information ; aucune prise de position de sa part. Toutes les déclarations de l’officier Abdelkader Rahmani ont été vérifiées par une historienne.

M. Georges Mourier retrace un parcours hors normes qui nous permet de comprendre une histoire à peine croyable. Pourtant, tout a été vérifié, les faits, la chronologie, les noms…

Autant dire que le travail est de qualité puisque M. Mourier a bénéficié du soutien du CNC (Centre national de la cinématographie), de la BDIC ( Bibliothèque de documentation internationale contemporaine), des productions de la Lanterne et du FASILD (Fonds d’aide et de soutien pour l’intégration et la lutte contre les discriminations).

Franchement, si tous les français visionnaient ce DVD, nous n’assisterions pas à autant d’incompréhensions et de xénophobie.

Faites circuler l’information.

Christian Dechartres – écrivain public – www.cd-lmdp.fr – 06.11.48.77.63.

 

 

AR GMourrier DVD0002 (2)

Partager cet article
Repost0

Passez à l'action

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Livre écrivainVotre entourage attend de vous un témoignage, or nous pouvons l’écrire ensemble, donc vous allez me contacter dans la minute qui suit !

Cher lecteur,

Votre vie, votre entreprise, un voyage, un métier, une expérience singulière, tout cela peut être valorisé à travers un récit de vie. La relecture de vie, le travail de mémoire, c’est une composante fondamentale du travail de l’écrivain public.

Se souvenir, relire sa vie, en relier les événements marquants est un des besoins les plus manifestes de chacun d’entre nous. Une fois ce besoin satisfait, nous pouvons aller de l’avant.

Cette relecture de vie peut se dérouler sur une période courte ou bien s’étendre dans le temps.

Ce travail de la mémoire a deux aspects fondamentaux :

1. Il contribue grandement au processus identitaire ;

2. Il permet à la personne de retrouver le fil conducteur de toute son existence.

- Pour les entrepreneurs, il permet également de valoriser l’activité de la société. Ce travail a aussi un rôle pédagogique envers les salariés, il favorise le dialogue.

La mémoire humaine a de nombreuses dimensions. La mémoire affective renferme de multiples résonances émotionnelles. Les souvenirs - bons ou mauvais – sont tous porteurs d’enseignements.

Franchement,  les plus jeunes d’une famille désespèrent souvent de connaître leurs origines à travers leur ascendance. Votre récit de vie crée un lien familial,  redonne un nouvel élan et vous évite la frustration du « si j’avais su… »

Mais ce n’est pas tout ; dans l’entreprise, la publication d’un journal crée des liens avec les salariés. Ils se sentent plus impliqués dès lors qu’ils comprennent mieux les décisions prises.

Entre nous, quelle trace laisserez-vous auprès de vos proches ? Contactez-moi dans la minute : au 06.11.48.77.63 ou à l’adresse dechartresc@sfr.fr, je vous promets une expérience passionnante.

Je vous prie d’agréer, Cher client, l’expression de mes cordiales salutations.

 

Christian Dechartres – « Le Mot de Passe » – écrivain public - biographe

 

PS : Où que vous soyez, nous pouvons réaliser ensemble votre récit. Avec les solutions techniques actuelles, l’éloignement n’est plus un obstacle.

"Le Mot de Passe" - www.cd-lmdp.fr - 06.11.48.77.63

Partager cet article
Repost0

La prière de Saint-François d'Assise devenue le bréviaire d'Abdelkader Rahmani

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Une prière adaptée à notre époque d'après Saint-François d'Assise
Pour réfléchir , pour mieux penser, pour agir plus juste.

 

    

Prière de Saint François d'Assise

Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix!

Là où il y a de la haine, que je mette l'amour.

Là où il y a l'offense, que je mette le pardon.

Là où il y a la discorde, que je mette l'union.

Là où il y a l'erreur, que je mette la vérité.

Là où il y a le doute, que je mette la foi.

Là où il y a le désespoir, que je mette l'espérance.

Là où il y a les ténèbres, que je mette ta lumière.

Là où il y a la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant

à être consolé...qu'à consoler

à être compris...qu'à comprendre

à être aimé...qu'à aimer

Car

c'est en donnant...qu'on reçoit

c'est en s'oubliant ...qu'on trouve

c'est en pardonnant...qu'on est pardonné

c'est en mourant...qu'on ressuscite à l'éternelle vie.

Saint François d'Assise

 

Et à présent, ici et maintenant, aide-toi toi-même

Sois à la fois fort, sensible, prudent et avisé

Et que chaque acte de ta vie quotidienne soit en harmonie

Avec ta ligne de conduite fortifiée par la lumière de l’amour.

La vie ne peut devenir autre que si nous lui donnons d’emblée une autre dimension

Nous découvrirons alors en nous une dimension et des possibilités inconnues

Nous découvrirons que la haute prédestination de l’être humain est de découvrir et vouloir ce qui est voulu pour chacun et pour tous.

 Des paroles justes que tout être devrait respecter pour le bien de son prochain.

Christian Dechartres - www.cd-lmdp.fr - dechartresc@sfr.fr - 06.11.48.77.63

 

Partager cet article
Repost0

Rencontre avec le créateur de l'université de l'ignorance

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Rencontre avec un homme aux convictions intactes.

On ressent face à lui une détermination sans failles. Malgré son âge, il ne baisse pas la garde.

Algérien d'origine berbère, Abdelkader Rahmani est un officier de carrière de l'armée française. A la fin de la seconde guerre mondiale, il y est resté pour se battre et combattre les discriminations raciales.

En 1956, devant la guerre de Suez imposée et dirigée par Israël, face au dilemme de la guerre d'Algérie, ses massacres et ses tortures, il décida d'écrire avec 52 autres officiers de l'armée française, tous d'origine algérienne et les plus gradés, au chef suprême des Armées, le président René Coty.

« Monsieur le Président de la République,

Officiers démissionnaires de l’Armée française, nous désirons porter à votre connaissance les motifs qui nous ont poussés à cet acte.


[...] En huit mois, aucune solution n’a été apportée au cas de conscience que pose notre situation dramatique d’Algériens et de soldats. Bien au contraire, des arrestations, des arrêts de forteresse, des emprisonnements ont été les seules réponses que nous a values notre attitude [...] Pour nous empêcher de nous regrouper, nous avons été dispersés dans les garnisons les plus lointaines et régulièrement les bataillons nord-africains et leurs cadres sont envoyés en Afrique du Nord pour combattre leurs frères de sang, au risque de détruire leur village natal, et peut-être même de mitrailler leurs femmes et leurs enfants.
[...] Puisqu’aucune suite n’a été donnée à notre démarche de janvier 1957, qu’aucune réponse n’a été apportée au problème pour lequel nous vous demandions une solution, nous avons tenu à vous exposer respectueusement les raisons qui nous rendent aujourd’hui démissionnaires de l’Armée française.
Jusqu’au dernier jour de notre appartenance à cette armée, nous resterons dans le cadre de la discipline militaire. Respectueux des formes et des modalités de notre règlement, chacun des signataires de cette lettre présente sa démission individuelle par la voie hiérarchique.

Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de nos déférentes salutations.

Les officiers algériens signataires de la lettre de janvier 1957.

Issus des deux cultures, ils voulaient s'offrir en médiateur afin d'enrayer cette guerre fratricide. Il déclencha ainsi la fameuse "Affaire des Officiers Algériens", qui constitua, selon l'historien Vidal Naquet et l’académicien François Mauriac, "une chance manquée" d'éviter le désastre entre les deux communautés. Tous les signataires de cette lettre furent en effet emprisonnés.

La carrière d’Abdelkader Rahmani fut brisée. Il sera mis dans la position de retrait d’emploi en novembre 1958 pour une durée de 16 ans.

Les dates de détention d’Abdelkader Rahmani durant l’affaire des officiers algériens :

Ø Du 1er au 25 mars 1957 : forteresse Saint-Denis à la Courneuve

Ø Du 28 mars au 20 mai 1957 : Fresnes

Ø Du 20 mai au 09 septembre 1957 : liberté provisoire à Castres

Ø Du 09 au 19 septembre 1957 : forteresse d’Albi

Ø Du 19 septembre 1957 au 26 novembre 1958 : Fresnes

Ø Du 27 novembre 1958 à mars 1959 : résidence surveillée à la Villa Manrèse, couvent jésuite à Clamart.

 

Durant cette période, le lieutenant Rahmani reçut de nombreuses lettres de soutien ; on peut citer celle du général de la Bollardière le 09 mai 1957 ou encore celle de François Mauriac le 17 mars 1958…

Commentaire : sa détermination pour une cause partagée avec les 52 officiers dans la même position que lui l’ont privé d’une carrière prometteuse. Il aurait terminé au minimum au grade de général de brigade. Il vit avec une retraite de lieutenant.

Sa volonté de communiquer la vérité sur les guerres l’anime toujours. Il souhaite que la jeunesse soit informée, qu’elle connaisse son histoire sans zones d’ombre. Une information complète, c’est la seule façon pour M. Rahmani de permettre à une jeunesse d’apprendre la vie et de se forger une opinion, d’assurer ses devoirs et ses responsabilités.
Abdelkader Rahmani n'a jamais cessé de militer pour la paix, il est plus déterminé que jamaisRahmani (3).

Christian Dechartres - écrivain public
- www.cd-lmdp.fr - dechartresc@sfr.fr - 06.11.48.77.63

Partager cet article
Repost0

L'entreprise TLD, fleuron de la Touraine, récompensée

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

 TLD, entreprise innovante de Touraine

TLD, entreprise basée à Montlouis-sur-Loire, a reçu le prix national de l’innovation industrielle 2013. L’entreprise exporte déjà 95% de sa production dans 177 pays. Elle crée une nouvelle usine à Sorigny (37) pour développer son tout nouveau « bébé », le Taxibot - bourré d’électronique -, qui génère d’importantes économies de kérosène pour les compagnies aériennes. Il permet aux avions de manœuvrer moteurs coupés.

Le ministre Arnaud Montebourg a décerné le prix aux représentants de la société TLD.

Conférence

Nous leur souhaitons encore de grandes réussites pour leurs salariés et pour le rayonnement de la Touraine.

 

Christian Dechartres - écrivain public - www.cd-lmdp.fr - dechartresc@sfr.fr - 06.11.48.77.63 

Partager cet article
Repost0

Surveillance des salariés, mise en garde de la CNIL

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Livre_ecrivain2.jpg

Droit du travail - la Direction de l'information légale et administrative vous informe

La Cnil met en garde les entreprises contre la surveillance illégale de leurs salariés

La Cnil rappelle l’interdiction aux entreprises d’installer, à l’insu de leurs salariés, des systèmes de surveillance, considérés comme particulièrement intrusifs, afin de suivre leur activité depuis leur poste informatique (outils dénommés « keylogger » par exemple).

La Cnil rappelle que ce type de logiciel espion, qui permet d’enregistrer notamment les frappes effectuées par un salarié sur son clavier et les pages consultées, ne peut pas être utilisé dans un contexte professionnel, à l’exception d’impératifs forts de sécurité, et d’une information spécifique des personnes concernées.

 

L’utilisation et la vente de certains dispositifs de captation de données informatiques à l’insu des personnes concernées peuvent être sanctionnées de 5 ans d’emprisonnement et de 300 000 € d’amende.

 Dans un grand nombre d'entreprises, les ordinateurs enregistrent "l'activité" des salariés. Ces données sont utilisées pour établir des statistiques de productivité par individu. Le danger : la direction porte un jugement sur le volume de travail enregistré par l'ordinateur, mais elle ne prend pas en compte les autres tâches du salarié. La direction - la CNIL le rappelle - doit déclarer en réunion l'installation de tout système qui permet de suivre l'activité sur ordinateur à distance.

Christian Dechartres - écrivain public - www.cd-lmdp.fr - dechartresc@sfr.fr - 06.11.48.77.63.

Partager cet article
Repost0

Prêts et licenciement - promesse d'affectation d'hypothèque

Publié le par Christian Dechartres, cd-lmdp

Prêts – code de la consommation

 

Article L313-12

L'exécution des obligations du débiteur peut être, notamment en cas de licenciement, suspendue par ordonnance du juge d'instance dans les conditions prévues aux articles 1244-1 à 1244-3 du code civil. L'ordonnance peut décider que, durant le délai de grâce, les sommes dues ne produiront point intérêt.

En outre, le juge peut déterminer dans son ordonnance les modalités de paiement des sommes qui seront exigibles au terme du délai de suspension, sans que le dernier versement puisse excéder de plus de deux ans le terme initialement prévu pour le remboursement du prêt ; il peut cependant surseoir à statuer sur ces modalités jusqu'au terme du délai de suspension.

……………………………………………………………….

Hypothèque

Promesse d’hypothèque : quels sont ses avantages ?

La promesse d’hypothèque est un engagement, pris par le propriétaire d’un bien immobilier à sa banque, de mettre son bien en hypothèque à la demande de la banque.

Le but de l’hypothèque est de garantir à l’organisme qui vous prête de l’argent qu’il aura une contrepartie si vous ne pouvez pas rembourser votre emprunt.

Avantages de la promesse d’hypothèque

La promesse d’affectation d’hypothèque a plusieurs avantages :

  • elle évite d’inscrire une hypothèque sur son bien dans l’immédiat : le banquier ne pourra l’exiger que si vous ne pouvez pas rembourser votre prêt ;
  • elle évite donc de payer :
    • les frais d’inscription d’hypothèque ;
    • la rédaction d’un acte authentique devant notaire.

Bon à savoir : en général les banques ont recours à la promesse d’hypothèque quand elles rachètent un prêt immobilier sur lequel la somme restant à rembourser est minime.

Inconvénients de la promesse d’affectation d’hypothèque

La promesse d’hypothèque a cependant quelques inconvénients qu’il est important de connaître :

  • Avec la promesse d’hypothèque, vous ne bénéficierez pas du conseil et de l’information du notaire. C’est dommage car le principe de l’hypothèque est tout de même assez complexe et que l’ensemble des informations sur le sujet vous seront donc données par l’établissement de crédit, et peuvent donc être biaisées.
  • La promesse d’affectation hypothécaire est souvent refusée par les banques qui, si elles acceptent, sont moins bien protégées qu’avec une garantie classique.

Commentaires : Il importe de se projeter dans l'avenir ; suis-je garanti en cas de licenciement ? Sinon, quel recours possible ? Quels sont les meilleures garanties pour vous et pour la banque qui vous prête ? Négociez, demandez des explications, consultez des personnes qui n'ont pas d'intérêts dans votre affaire.

Christian Dechartres - écrivain public - "Le Mot de Passe" - www.cd-lmdp.fr - dechartresc@sfr.fr - 06.11.48.77.63.Château

 

Partager cet article
Repost0